Dialogue entre population et sécurité à Tombouctou

0

Dans la région de Tombouctou, le Bureau de la Communication Stratégique et de l’Information Publique de la Minusma (PIO), en partenariat avec la Coordination des Associations Féminines et Organisations (Cafo) de la Commune d’Alafia, a organisé, le 14 mars dernier, une séance d’information et de sensibilisation sur le Mandat de la Minusma et le rôle des Casques bleus.

La rencontre s’est déroulée à la Mairie de Toya et a réuni environ 150 personnes dont des représentants des jeunes. Le Chef du village de Toya, la Présidente de la Cafo, le Président du Recotrad ainsi que des représentants des différentes composantes de la Minusma étaient aussi présents.

Les mauvaises nouvelles du ramadan

Le négociant français Sucres & Denrées (Sucden) prévoit un déficit global de 4 millions de tonnes de sucre en 2019/2020. Cette situation devrait résulter des baisses de performance du côté de l’Inde, de l’Union européenne et de la Thaïlande.

D’après les dernières données publiées la semaine dernière par l’Organisation internationale du sucre (ISO), le surplus mondial de sucre devrait se contracter à 640 000 tonnes en 2018/2019 contre 7,77 millions de tonnes un an plus tôt. A l’approche du ramadan, période de grande consommation de sucre au Mali, cela tombe vraiment mal.

Accès humanitaire au Mali : Pour des stratégies d’accès plus efficaces

Au Mali, l’accès humanitaire est possible, mais peut être très complexe et nécessiter des stratégies adaptées en fonction des dynamiques locales, du type d’acteur humanitaire et des programmes. De manière générale, davantage de communication et d’interactions, avec tous les acteurs, basées sur les principes humanitaires est essentiel. Aussi, d’après les acteurs humanitaires, une approche plus consistante entre ces derniers est jugée nécessaire afin d’éviter que les pratiques d’une organisation n’aient un impact négatif sur l’ensemble de la communauté humanitaire. Enfin, une meilleure communication et un partage de bonnes pratiques et expertises entre les acteurs humanitaires sur les contraintes et les stratégies d’accès devraient permettre de mutualiser les efforts.

Un cadre pour la relance économique et le développement durable

La consultation nationale sur le document du Cadre Stratégique pour la Relance Economique et le Développement Durable (CREDD 2019-2023) a pour objectif de promouvoir un développement inclusif et durable en faveur de la réduction de la pauvreté et des inégalités dans un Mali uni et apaisé, en se fondant sur ses potentialités et ses capacités de résilience en vue d’atteindre les Objectifs de Développement Durable à l’horizon 2030.

Le CREDD 2019-2023 entend apporter une réponse aux 5 problématiques majeures de développement du Mali identifiées au cours d’un diagnostic stratégique. Elles sont relatives au déficit de gouvernance, à la détérioration du vivre ensemble des communautés nationales, à la faible diversification de l’économie davantage portée par les secteurs primaire et tertiaire peu créateurs d’emplois, à la dégradation continue de l’environnement avec une faible capacité de résilience aux changements climatiques, ainsi qu’à la faible valorisation du capital humain.

En français… s’il vous plaît

En français… s’il vous plaît“, c’est la formule reprise cette année par 300 millions de francophones pour fêter, à l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie, le 20 mars 2019, leur langue en partage et la diversité de la Francophonie.

Ce slogan, choisi par Mme Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale de la Francophonie, véhicule l’image d’une langue moderne, apte à nommer toutes les réalités du monde d’aujourd’hui, que ce soit dans les domaines du numérique, de l’économie, des sciences, des médias… Il s’adresse tout particulièrement aux jeunes francophones pour leur dire : “Vous avez la chance de parler l’une des langues phares du monde moderne, saisissez-la ! Faites preuve d’imagination et de créativité, en français !.

L’OIF compte 88 États et gouvernements : 54 membres, 7 membres associés et 27 observateurs.

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here