Inculpé pour « complicité de favoritisme », Mamadou Camara recouvre sa liberté

0

Fin des poursuites contre Mamadou Camara, ex-ministre malien et ancien chef de cabinet du président IBK, dans l’affaire dite « achat de l’avion présidentiel et des équipements militaires ». Suite à la réouverture de cette affaire par la justice malienne après son classement « sans suite » en 2018, Mamadou Camara, inculpé pour « complicité de favoritisme », le 27 mars 2020, avait été mis sous mandat de dépôt.

Mais ce mardi 21 avril 2020, la chambre d’accusation de la Cour d’appel de Bamako a prononcé l’annulationdes poursuites contre lui. Ce qui a conduit à la libération de cet ancien ministre, selon RFI.

Rappelons que cette arrestation avait créé de vives polémiques jusqu’au sommet de l’État.

L’ancien premier Moussa Mara testé positif au covid-19

Sur son compte Facebook, Le président du parti Yéléma Le Changement, Moussa Mara, a publié une information selon laquelle il a été testé positif au covid-19 ce mercredi 22 avril 2020.

Nous vous proposons de lire son message:

« A tous

J’ai passé hier mardi 21 avril un test au coronavirus COVID 19. Ce mercredi 22 avril en fin de matinée, le test s’est révélé positif.

Dès ce moment, je suis confiné et pour une durée décidée par les responsables sanitaires compétents en la matière.

Je rassure tout le monde que je ne présente aucun symptôme de la maladie. Tout va très bien et je suis en pleine forme.

Je vais devoir patienter quelques jours et observer un peu de repos comme je ne l’ai pas fait depuis 1997. Ce qui me fera sans doute du bien.

Je vous demande de vous protéger contre ce mal, d’observer tous les gestes barrières recommandés.

Prions tous pour que la maladie soit vaincue au Mali et partout dans le Monde.

Bon ramadan à tous et que Dieu nous aide !

Moussa MARA »

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here