Inspecteur Général des Armées et Services : Double promotion pour Ibrahima Dahirou Dembélé

0

A moins d’un moins de la levée du contrôle judiciaire à son encontre, (fin janvier 2018), l’ex chef d’Etat-major général des Armées de la transition, Ibrahima Dahirou Dembélé bénéficie d’une double  promotion. Il  a été nommé  par décision prise au Conseil des ministres du mercredi 14 février dernier, Inspecteur général des Armées et Services avec grade de « Général de division ». Général de brigade jusqu’à sa nomination, Dahirou Dembélé était soupçonné d’implication dans l’affaire de disparation des 21 bérets rouges après le coup d’état de 2012 qui a éjecté le président d’ATT du palais de Koulouba. A ce niveau, il a bénéficié de la levée de restrictions judiciaires, en attendant un probable non lieu.

 

5ème édition du Festival SPOT on Mali Music : Rendez-vous du 23 au 24 février à la Maison des Jeunes de Bamako

En prélude à l’organisation de la 5ème édition du Festival SPOT on Mali Music, prévue du 23 au 24 février prochain à la Maison des Jeunes de Bamako, le Comité d’organisation de l’évènement a tenu une conférence de presse pour faire le point des préparatifs et annoncer les activités programmées. C’était le samedi 17 février dernier à la Maison des Jeunes. La conférence a été animée par le directeur du festival, Moussa Diallo, un artiste malien basé au Danemark, qui avait à ses côtés l’Ambassadrice du Danemark au Mali, Winne Petersen, principal partenaire du festival.

Le festival Spot on Mali Music qui est à sa 5ème édition, selon ses organisateurs, se veut un cadre pour promouvoir les jeunes artistes malien afin de se faire connaitre à travers le monde. Le thème retenu pour cette 5ème édition est ’’ la promotion de la Paix à travers l’Expression culturelle’’. Au programme plusieurs artistes de renommée internationale seront là pour donner un éclat particulier à l’évènement. Il s’agit, entre autres Cheick Tidiane Seck, M’Bouillé Kouyaté, Sidiki Diabaté, Fama-Keltoum, Diamy Sacko, Doussou Bagayoko, Oumou Diarra, Babara.

Le coût de l’organisation est estimé à plus de 25 millions de FCFA.

 

Programme national pour la culture de la paix: L’UNESCO mobilisera plus d’un 1 milliard de F CFA

La semaine dernière, à la faveur d’une Table ronde réunissant les élus et les représentants d’organisations non gouvernementales (ONG), l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a annoncé sa décision d’accompagner financièrement ce programme pour un montant de plus d’un milliard de F CFA. Il s’agira à travers ce programme de développer et promouvoir le dialogue interculturel comme ciment d’une culture de paix; de promouvoir une éducation formelle et non formelle basée sur la culture de la paix; d’encourager une implication sociétale et politique des femmes et des jeunes, axée sur leur autonomisation.  Ce faisant,  le programme s’est  fixé comme objectif général d’asseoir durablement une culture de paix et de la non-violence entre les communautés du Mali.

 

Changements climatiques : Le projet GCP pour une gestion agricole et pastorale intégrée dans la zone sahélienne

 

Pour la 4ème fois, les membres du comité de pilotage du projet GCP Mali se sont retrouvés pour examiner : l’état d’exécution des recommandations de la 3ème session ; le compte de la même session et l’adoption du plan de travail de travail et du budget 2018.  Ainsi, le projet s’est fixé comme objectif de rehausser la capacité des filières agro-pastorales du Mali pour lui permettre de faire face aux changements climatiques.

Avec un budget global de 16 419 986 dollars, le projet a retenu comme zones d’intervention, les cercles de Kita (Kayes), Banamba (Koulikoro) et Niono (Ségou).

Reconnaissance du mérite : Le MEFP récompense des agents pour services rendus à la nation

 

12 agents du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle ont été décorés pour service rendu à la nation. Couplées avec la cérémonie organisée à l’honneur des admis à la retraite, ces décorations se sont déroulées sous la co-présidence du ministre de la ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle Maouloud Ben Kattra et le Grand Chancelier des ordres nationaux, Gal de brigade Amadou Sagafourou Guèye.  C’était le vendredi dernier dans la salle des réunions de la Maison des Aînés.

Ministère du Développement industriel : Reconnaissance de la Nation à des agents méritants

 

13 agents du ministère du Développement industriel ont reçu des distinctions de la Nation La cérémonie solennelle s’est déroulée le jeudi 15 février dernier, dans l’après-midi dans la salle de conférence du département. Le ministre du Développement industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim et le Grand chancelier des Ordres nationaux du Mali, Général Amadou Sagafourou Gueye, au nom du Président de la République, Chef de l’Etat, Grand Maître des Ordres Nationaux du Mali, ont remis les 13 insignes de décorations aux heureux récipiendaires. Dont 3 médailles de Chevaliers de l’Ordre national et 10 médailles de l’Ordre de l’effigie ‘’Abeille’’.

Les heureux récipiendaires sont des hommes et des femmes du département du Développement industriel,  qui se sont distingués par leur loyauté et leur constante fidélité au service de la nation.

 

Impact du Programme d’urgence social en Eau et en Electricité

 

Au cours de son séjour à Koutiala le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, a inauguré le jeudi 15 février, pour le bénéfice des populations des localités, de Koutiala et les communes de Sinsana et de Koudiana d’importantes infrastructures d’eau. Il s’agit entre autres de 7 forages en exploitation avec un débit cumulé de 80 000 m3/ jour, de deux bâches de 500 m3 de 250 m3 chacune ; un réservoir d’une capacité de 100 m3, quatre coins de chloration dont  un pré-coloration, un réseau total de 378 km ; 3 000 abonnés dont 176 bornes fontaines et 47 aire de lavage, 33 bornes fontaines et 17 poteaux d’incendies. Cerise sur gâteau, toutes les localités citées seront branchées sur le réseau interconnecté de l’EDM SA. Tous ces matériels viennent renforcer la capacité de Koutiala à de 4000 m3. Le tout est financé par le royaume de Danemark pour un coup total de 3 milliards cent millions de FCFA.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER