Lutte contre la corruption et l’impunité : Choguel Kokalla Maïga monte au front

1

Conformément à l’engagement du Président de la Transition, endossé par le Gouvernement à travers le Plan d’Action du Gouvernement adopté par le CNT, les autorités entendent mener la lutte contre la corruption, la délinquance financière et l’impunité avec vigueur et détermination. C’est tout le sens de la visite du Premier ministre aux structures de contrôle et de vérification aujourd’hui.

Le chef du gouvernement qui s’est successivement rendu à l’Office central de lutte contre l’enrichissement illicite et au Bureau du vérificateur général a souligné avec force la ferme détermination du Président et du Gouvernement à réussir cette lutte. Ce phénomène a fait remarquer Choguel Kokalla Maïga est l’une des causes majeures de la déliquescence de l’Etat. Des résultats de cette lutte, dépendra la réussite de la Transition, selon le Premier ministre.

Pour ce faire, le chef du Gouvernement est venu rassurer les services de contrôle et de vérification et leur apporter tout le soutien et l’appui des autorités de la Transition. Tout ce qui peut être fait à court moyen terme sera fait afin de mettre ces services dans les conditions idoines d’assurer dignement leurs missions au service exclusif du peuple.

Le Premier ministre est convaincu que le rôle de ces services dans cette lutte est capital.

André Traoré

XXX

Assises nationales de la refondation :

Le chef du gouvernement obtient l’adhésion des universitaires

Le Premier ministre a reçu aujourd’hui les responsables universitaires dans le cadre d’une série de rencontres entamées depuis sa prise de fonction. Le chef du gouvernement a invité les sommités maliennes à participer aux prochaines Assises nationales de la refondation.

Choguel Maïga qui inscrit son action dans une démarche de rupture entend capitaliser tous les acquis des réflexions antérieures, afin de réussir la refondation souhaitée par tous.

Il est un devoir patriotique que de participer à la réflexion pour bâtir le Mali Kura, a souligné le chef du gouvernement, soucieux qu’il est que le peuple malien a aujourd’hui soif de sécurité, de justice et surtout de réformes.

Le Premier ministre compte beaucoup sur la participation des qualités de ces cadres avec un esprit critique, patriotique.

Le Professeur Ouatiné Diallo, au nom de ses collègues enseignants et chercheurs, a rassuré le Premier ministre de leur participation, non sans évoquer au passage les défis de l’école malienne.

Défis qui auront très prochainement un début de solution avec les autorités de la Transition. Déjà, le Premier ministre a annoncé à ses invités la pause de la 1ère pierre de la bibliothèque universitaire le 17 septembre prochain.

André Traoré

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Why would anyone proclaim Prime Minister Maiga is one of causes of decay of Mali? If Prime Minister Maiga opposition to IBK corrupt government is proclaimer cause that proclamation is more evidence of how Negroids embracing foreign religions mindset have in Mali plus Africa as whole wreck Negroid people perception causing undue poverty plus misery. We do not need anymore petty Negroid Muslims dangerously inaccurate perceptions plus they should be challenged by revealing what those proclamations are.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here