Pêche à l’Albatros : Le domaine d’un candidat en vente !

0

Incontestablement l’argent coulera à flots bientôt dans le pays de Soundiata. Comme lors de chaque pré et post élection aucune formation politique, ni aucun candidat ne veut aller en guerre les mains mortes, plutôt vides, toutes les stratégies sont donc bonnes pour casser la tirelire. Celui dont il s’agit dans ce cas précis n’est même pas assuré d’être le porte étendard de son parti pour Koulouba 2012, mais déjà il ne lésine point sur les moyens.

A Diatoula, derrière Sénou, son seul domaine connu de 25 Ha qui renferme un verger, un grand poulailler ainsi qu’une ferme et qui emploi en plus de son frère plus d’une dizaine de saisonniers est désormais au marché. D’ailleurs l’agent immobilier en charge de vendre ladite propriété, pour convaincre le client de l’authenticité des documents affirme avec fierté que : « c’est le lot de l’ancien ministre… qui veut financer sa campagne ». Espérons que le concerné passe aux échéances sinon son frère ne le pardonnera jamais.

…L’Hôtel Rélais de Kita aussi !

Son propriétaire, le maire de la même localité, Sory Dabo, après la pluie et le beau temps, traverserait la période de vache maigre, très maigre. Puisse que en plus de ses imbroglios financiers, la réputation de sa famille serait sérieusement entachée ses derniers temps dans la cité des arachides. Cela, depuis la disparition surprenante de son aide ménagère (en terme de grossesse). Dont l’affaire a été instruite par le juge d’instruction du tribunal de première instance de Kita.

Selon certaines sources la mise à prix de cet espace historique (pour tous ceux qui  y ont   séjourné au moins une fois) est fixée à 500 millions F CFA. L’argent appelle l’argent dit-on.

Affaire du marché Bomboli de Niaréla

ATT désavoue San-Zou !

La nouvelle sera sans doute le ouf du siècle pour les nombreuses femmes vendeuses de condiments de ce marché. En effet, le bras de fer qui les oppose au richissime pétrolier, désormais champion dans le bourbier foncier à travers le pays, Zoumana Traoré va bientôt connaître son épilogue. Car en réponse à leur lettre, le Président de la République ATT, par une correspondance adressée au Ministre de l’Administration Territoriale a signifié qu’un marché ne saurait appartenir qu’aux marchands et ordonné la réinstallation sans délais des occupants  habituels, qui, ont été déguerpis en pleine journée par San-Zou, détenteur d’un TF sur ledit site. Vendu à lui aussi par un fils de la famille Niaré.

Pour une fois de plus, ATT soutient des oppressés.

Des feux tricolores à Bolibana !

Qui pouvait imaginer cela ? Après l’électrification de la voie des « Dourounis » à savoir la rue Samba.I.Diawara, il y’a deux ans de cela, les autorités publiques ont installé des feux tricolores à l’intersection de la même rue avec celle de « Mamadou Sarr », communément appelée « carrefour de la mort » en raison de sa réputation d’ accidentogène. Cela, depuis deux semaines. Cette réalisation a été un véritable événement à Ouolofobougou Bolibana

 Malgré tout, certains usagers « fou » continuent à brûler ces feux, c’est pourquoi les jeunes de ce vieux quartier sont désormais sur leur garde en vue de régler les comptes de tous ceux, qui par indiscipline de conduite feront un accident au dit carrefour. Prudence donc.

Rassemblées par Moustapha Diawara

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER