Période transitoire : Le chef de la MINUSMA appelle le conseil de sécurité de l’ONU à accompagner le Mali

0

Après la nomination d’un président et un Premier ministre civils, le Mali a, depuis le lundi 5 octobre 2020, un gouvernement de transition. À cet effet, le Chef de la mission onusienne au Mali,Mohamed Saleh Annadif, a appelé, jeudi 8 octobre 2020, le Conseil de sécurité des Nations Unies à accompagner le Mali dans cette période de transition pour une sortie de crise rapide.Cependant,il convient de rappeler que c’est la mutinerie du 18 août dernier qui a précipité la démission de l’ancien président Ibrahim Boubacar Keita. Par conséquent, la communauté internationale dans son ensemble avait décidé de sanctionner le Mali jusqu’au retour à l’ordre constitutionnel.

Formation du  gouvernement de transition : L’Union africaine lève ses sanctions !

Suite aux évènements du 18 août qui ont occasionné la démission du président IBK, l’Union africaine avait suspendu le Mali dans tous ses travaux. En effet, après la mise en place du gouvernement de transition en date du lundi 5 octobre 2020, l’instance africaine a décidé de lever ses sanctions contre le Mali. « La République du Mali est autorisée à participer pleinement à toutes les activités de l’Union africaine », informe l’organe sur son compte Tweeter.

Fin de match amical entre le Mali et le Ghana : Nos Aigles s’imposent avec un score de trois buts !

Vendredi 9 octobre 2020, les Aigles du Mali ont battu les Black stars du Ghana avec un score de trois (3) buts à zéro (0). C’était lors d’un match amical. Au cours de ce premier match joué à Antalya, en Turquie, les hommes du sélectionneur national Mamadou Magassouba ont fortement dominé la rencontre, menant le Ghana 3 buts à 0.  Les buts ont été inscrits par Hamari Traoré à la 3e minute, El Bilal Touré à la 49e minute, et le milieu de terrain de Red Bull Leipzig, Amadou Haïdara a fermé la manche à la 75e minute du jeu. À noter que les Aigles joueront leur deuxième match amical le mardi 13 octobre prochain, en Turquie.

Goundam: Des écoles s’ouvrent après les temps de  menace d’insécurité

Dans la localité de Goundam, les écoles  ont, ce jeudi 8 octobre, ouvert  leurs  portes après des temps de menace d’insécurité. Il s’agit plus précisément deTonka,un lieu faisant partie du cercle de Goundam. Selon studio Tamani, la cérémonie officielle a eu lieu en présence des autorités municipales, scolaires ainsi que les  notabilités  de la commune. Tout en  saluant cette réouverture,  les parents d’élèves  ont aussi  exprimé leur souhait de voir l’examen du DEF se tenir à Tonka.

Kadiolo: Une campagne de vaccination contre la rage a lieu

La ville de Kadiolo a entamé une grande campagne de vaccination contre la rage en début du  mois d’octobre.  Plus de 300 chiens et chats ont été vaccinés  par le service vétérinaire de Kadiolo, en collaboration avec les autorités administratives et politiques locales. Selon studio Tamani, cette campagne fait suite à quelques cas de rage enregistrés ces derniers jours dans la ville.

Lutte contre la covid-19: Une campagne de sensibilisation tenue à Yorosso

Sous l’initiative du Réseau des Communicateurs traditionnels pour le Développement (RECOTRAD) en partenariat avec le Ministère de la Culture, le cercle de Yorosso a commencé, le jeudi 8 octobre 2020, une campagne de sensibilisation contre la propagation du coronavirus. Selon studio Tamani, la stratégie utilisée par les initiateurs de cette campagne  était  le porte-à-porte. Pendant les  5 jours, des masques de protection ont été aussi offerts aux populations, selon studio Tamani.

Gao: le fonctionnement de la Minusma au cœur des échanges

La Minusmaet  le Mouvement des Jeunes patriotes de Gao ont  organisé,  du 07 au 08 septembre 2020, un atelier d’échange avec la population de la localité d’Aljanabanja. Pendant deux jours, les populations ont été édifiées sur les rôles des différentes divisions de la mission onusienne au Mali.

Sikasso:  La capacité des conseillers pédagogiques renforcée sur l’éducation routière

Le samedi 10 octobre 2020, une vingtaine de conseillers pédagogiques de Sikasso  ont bouclé  une session de formation  sur l’éducation routière. Un  atelier qui  entre  dans le cadre de la lutte contre les accidents à travers le système éducatif. La formation a eu lieu sur l’initiative  de  l’ANASER (Agence nationale pour la sécurité routière).

Épreuves écrites de DEF 2020 : Plus de 238.000 candidats, dont 30.546, pour la rive gauche de Bamako concourent ce lundi 

C’est parti pour la phase écrite des examens de find’année  du diplôme d’étude fondamentale (DEF). À Bamako, capitale du Mali, comme dans presque toutes les localités du pays, les épreuves écrites commencent ce lundi 12 octobre 2020. Cet examen ne concerne que les élèves qui font les classes de 9e année. Pour cette année, plus de 238.000 candidats, dont 30.546 pour la rive gauche de Bamako doivent concourir, indique le Studio Tamani.

Crise sanitaire dans le pays : La maladie pandémique à coronavirus poursuit son chemin !

De nos jours, restent nombreux ces citoyens qui pensent que la maladie à coronavirus est terminée au Mali. En raison de cela, beaucoup se permettent de circuler à moto et en véhicule sans porter de bavette. Cela s’explique par le fait que si la maladie pandémique faisait peur, il y a quelques mois, tel n’est apparemment plus le cas chez beaucoup d’entrenous. Partant du bilan officialisé le jeudi 8 octobre, des nouveaux cas ont été révélés positifs par les autorités sanitaires. Dans un communiqué publié, une annonce de 25 nouveaux cas a été faite. À la même date, aucun décès dû à la covid-19 n’avait été enregistré. Toutefois, 4 patients ont eu, selon les autorités compétentes, la chance d’être guéris. À la date du 8 octobre, la totalité du nombre de cas confirmés était de 3235 personnes. En plus des 131 cas de décès, le nombre total des personnes guéries s’estimait à 2506 patients. Quant aux personnes contact-suivies, elles étaient au nombre de 437.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here