Plan de riposte national contre le Covid-19 : la BID apporte son soutien au Mali

0

Dans le cadre du Plan de riposte national contre le coronavirus, Dr Bandar Hajjar, président de la Banque islamique de développement (BID), a fait savoir que son institution apporte son appui au Mali. Cette contribution s’élève à 11,2 milliards de FCFA. L’annonce a été faite lors d’une visioconférence avec le Premier ministre malien, ministre de l’Économie et des Finances, Dr Boubou Cissé, le jeudi 16 avril 2020.

Cet échange a été une occasion pour examiner la possibilité de mobiliser la Société internationale islamique de Financement du Commerce (ITFC) afin de soutenir le secteur privé malien. Outre cela, de soutenir les actions visant à « assurer la sécurité alimentaire et l’approvisionnement correct du pays en denrées de première nécessité ».

Élections législatives : IBK sensibilise au port du masque

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita a accompli son devoir de citoyenneté ce dimanche 19 avril 2020 à Sébénikoro. Il souhaite que le choix du peuple soit porté sur un bon parlement bien installé. Le chef de l’État a signalé qu’il a une pensée tournée vers son « frère Soumaïla Cissé » qui se trouve dans une impasse depuis quelque temps. Le président a saisi l’occasion pour faire un rappel sur le port des masques : « nous ne pouvons pas bloquer les Maliens à la maison, les condamner à la mort par la faim », a-t-il déclaré. Raison pour laquelle il a commandé 20 millions de masques, dont la moitié a été livrée le samedi dernier.

Le chef du gouvernement satisfait du respect des mesures-barrières

Les dispositifs pour assurer la sécurité sanitaire du vote ont été respectésdans les bureaux de vote. Il s’agit des dispositions concernant la distribution gratuite des masques, la disponibilité des kits de lavage des mains, du gel hydroalcoolique et le marquage au sol qui impose le respect de la distance d’un mètre dans la file d’attente. Le Premier ministre se dit satisfait pour cela. Il affirme que ces consignes ont été respectées dans l’ensemble du centre de l’école fondamentale Mamadou GoundoSimaga de Badalabougou où il a voté.Cela est de même dans chaque centre de vote  sur l’ensemble du territoire national, s’est-il réjoui.

Koro : un accident de circulation fait des morts

Suite à un accident de circulation entre deux motards, trois(3) personnes ont trouvé la mort et deux autres blessés, dont un cas grave. Cet accident est survenu ce samedi 18 avril 2020, entre Koro et le village de Kiri. Le blessé a été admis à l’hôpital Sominé Dolo de Mopti. Selon des témoins, ce sont 2 motos dont l’une transportait 3 personnes et l’autre 2 qui se sont cognées.

 

Cinq millions de FCFA pour ramasser les ordures du dépôt de transit de Ségou-Coura

Le vendredi 17 avril 2020, le ramassage des ordures du dépôt de transit de Ségou-Coura a débuté. Une somme de cinq millions de FCFA a été investie pour faire nettoyer cet endroit. Afin d’améliorer les conditions d’apprentissage des élèves et étudiants de Ségou, l’ONG Right to Play a initié de gratifier cet espace d’une bibliothèque et d’un centre de lecture.

La BCEAO dément certains propos circulant sur les réseaux sociaux

Dans un communiqué de presse publié le 17 avril 2020, la Banque centrale des États de l’Afrique fait constater que depuis le 15 avril, un message circule sur les réseaux sociaux portant son nom. Dans son communiqué, la BCEAO précise le contenu de ce message. Il s’agit d’une invitation aux huit (8) pays de l’UEMOA à ne plus accepter les coupures de 10 000 et 5 000 F CFA portant sur les numéros de série A, N, S et T.

La BCEAO dément cette information et appelle par conséquent les populations à la plus grande vigilance. Elle dit vouloir poursuivre les auteurs et complices de cet acte devant la justice. Car leur acte a détérioré la confiance des usagers et porté atteinte aux signes monétaires ayant cours légal dans les États membres de l’Union Monétaire ouest africaine (UMOA).En cas de doute, la Banque Centrale recommande au public de consulter son site internet www.bceao.int afin d’obtenir la bonne information.

Second tour des législatives sous haute tension dans certaines localités au nord du Mali

Les matériels électoraux de Gossi, une localité située dans la région de Tombouctou, mais proche de Gao,ont été incendiés par des hommes armés.Il n’y a pas eu d’élection dans cette localité. Pour des raisons d’insécurité aussi, les bureaux de vote de la commune de Ouatagouna ont été délocalisés à Ansongo ville. Dans le cercle d’Ansongo au nord du pays, les élections se sont passées dans une atmosphère d’angoisse. La CMA et le MSA étaient lourdement armés dans ce lieu. À Youwarou, dans la région de Mopti, au moins 4 communes n’ont pas pu voter ce dimanche à cause de l’insécurité.

Rassemblées par la Rédaction

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here