Primature : les choses comme ça se doit

0

Pour l’édition ‘’Mali Kura Tassira’’ qui recevait Dr Choguel Kokalla Maïga, la primature n’a invité que des organes de presse triés sur le volet. Les critères de choix ? Allez savoir ! Le moins que l’on ait pu constater est que les organes très critiques ont été ignorés. Donc ‘’Si tu n’es pas avec moi, alors tu es contre moi’’ ?

La critique ne saurait être synonyme d’hostilité. Dans un pays démocratique, les dirigeants acceptent les critiques objectives pour améliorer leur conduite des affaires publiques. Le changement tant souhaité, dont la dénomination actuelle est ‘’Mali kura’’, est difficile à réaliser avec l’exclusion.

Présidence de la République : ces fautes et coquilles…

Les messages de la Présidence sont parfois truffés de coquilles voire des fautes graves qui n’en facilitent pas toujours la compréhension. On se rappelle le cas de la prolongation du mandat des élus communaux et, récemment, le Décret n° 0342/PT-RM du 10 juin 2022 portant création, mission, organisation et fonctionnement de la Commission de rédaction de la nouvelle constitution. Dans l’article 4 du texte, une grosse faute accroche l’attention.

La première institution du Mali doit veiller rigoureusement à la correction des textes adressés à l’opinion nationale et internationale. Question d’image. Le président de la Transition doit se faire assister de conseillers soucieux de la qualité de tout ce qui et destiné au grand public.

Or : et si l’on songeait à constituer nos réserves au Trésor public ?

Troisième  producteur d’or en Afrique de l’ouest et 17e au rang mondial, le Mali n’a aucune réserve au niveau de son Trésor public. Ses gouvernants successifs n’ont pas prévu une politique pour garantir notre économie. Pour cette année 2022, la production attendue est de 64,1 tonnes d’or. Une hausse par rapport à celle de l’année précédente : 63,4 tonnes.

Avec une telle production, l’Etat malien doit au moins commencer à constituer un stock au sein de son trésor pour garantir son économie. La France qui n’a aucun gisement d’or est parvenue à constituer près de 2436 tonnes de réserves. Ce qui fait d’elle le quatrième pays à détenir la plus grande quantité d’or après les États-Unis, l’Allemagne et l’Italie.

Opération pluie provoquée : le plus tôt c’est le mieux

Le mois de juin constitue le début de l’hivernage dans plusieurs localités du Mali. Les paysans ont fort besoin des premières gouttes de pluie pour espérer  une bonne campagne agricole. Dans les zones cotonnières, tous les paysans courent derrière le premier choix du coton et cela se joue au mois de juin. Malheureusement, la pluie se fait désirer cette année à cette période.  De quoi interpeler les acteurs de l’OPP- Opération pluie provoquée- pour tenir compte de ces réalités. Les grandes pluies provoquent plutôt des dégâts quand elles  ne tombent pas au moment inopportun.

Rassemblées par la Rédaction

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here