Hadj 2019 : Les Maliens effectuent leur UMRA

0

Après avoir prié dans la mosquée de Zoul Holaïfah et formulé le vœu pour l’accomplissement du hadj, à la sortie de Médine en direction de la Mecque, les Maliens ont entamé, du 03 au 07 août 2019, par cohortes successives, a bord de bus affrétés pour les besoins de la cause, le petit pèlerinage, communément appelé Umra.

Le dernier groupe de pèlerins de la filière gouvernementale est arrivé à la Mecque, le mardi 06 août 2019, aux environs de 20h locales, soit 17h à Bamako.

Ils ont juste déposé leurs valises à l’hôtel, avant de prendre le chemin de la Kaaba, située à quelques mètres de leur lieu de résidence, pour le petit pèlerinage.

Les premiers qui sont arrivés à la Mecque ont déjà fait 7 fois le tour de la Kaaba, appelé Tawaf, ainsi que Safa et Marwa, pour leur Umra.

Encadrés par des guides religieux, les pèlerins maliens, à l’instar de tous les autres, récitaient la formule de la Talbiya, jusqu’à la vue de la sainte Kaaba, à savoir : « Me voici, mon Seigneur, me voici. Tu es le seul unique, sans associé, me voici. C’est à toi qu’appartiennent la gloire, les bonnes grâces et le pouvoir. Tu es le seul unique, sans associé ».

Les pèlerins, en entrant dans la sainte mosquée par le pied droit, ont déclaré : « Je cherche refuge auprès d’Allah, le Majestueux par sa face honorée et son autorité éternelle contre Satan, le lapidé. Oh Allah, ouvre-moi les portes de ta miséricorde ».

Une fois dans l’enceinte de la sainte Kaaba, ils ont fait le Tawaf, comme indiqué ci-dessus, en commençant par la Pierre noire, tout en récitant les formules consacrées pour les 7 tours et à chaque passage au niveau de l’angle yéménite.

Avant de quitter le Haram, c’est-à-dire le périmètre de la Kaaba et ses alentours immédiats considérés comme sanctifiés, ils ont bu l’eau bénite de Zam-Zam, dont la consommation est fortement recommandée aux pèlerins.

Après ces rites, un tour chez le barbier était obligatoire pour les hommes afin de se coiffer, soit partiellement, soit totalement, avant de se défaire de la tenue de sacralisation, en attendant de mettre le cap sur Mina pour la phase proprement dite du Hadj 2019.

A signaler que les pèlerins maliens de la filière gouvernementale logent tous ensemble, à l’hôtel « White Rose », à quelques centaines de mètres de la sainte Kaaba, et où les conditions d’hébergement et de restauration sont jugées nettement meilleures qu’à Médine.

Source : CCOM/MARC

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here