Biographie expresse de Dr Boubou CISSE Premier Ministre de la République du Mali.

9

Fils de Feu Mahamoudou CISSE et de Kadidia baouro CISSE, tous les deux enseignants de profession, Dr. Boubou CISSE est le nouveau Premier Ministre du Mali.

Né à Bamako en 1974, il effectua ses études primaires à l’école Mamadou Konaté, puis à l’école fondamentale de N’Tomikorobougou.

Au terme de ses études primaires à Bamako, il complétera ses études secondaires en République Fédérale d’Allemagne puis aux Émirats Arabes Unis.
Dr . Boubou CISSE effectuera ses études universitaires à Clermont-Ferrand (France), où il intégra le Centre d’Etudes et de Recherches sur le Développement International (CERDI/Université d’Auvergne). Il obtient au CERDI une Maitrise en Sciences Economiques, suivie d’un DEA en Economie du Développement.

En 2004 Il décroche son doctorat en sciences économiques à l’université d’Aix-Marseille, toujours en France.

Le Dr. Cissé entre à la Banque mondiale à Washington DC (Etats Unis d’Amérique) en 2005, où il occupera le poste d’Economiste chargé des opérations. En 2009, il est promu Economiste Principal et Chef de Projets de la Division Développement Humain avec rang de conseiller auprès de la Directrice Générale du Groupe de la Banque Mondiale.
Avant sa nomination en tant que Ministre en charge de l’Industrie et des Mines du Mali en septembre 2013, il était responsable en charge des projets de développement humain (santé, éducation et protection sociale) pour la Banque Mondiale basé au Nigeria puis au Niger.

En Avril 2014 après un remaniement ministériel, il a été reconduit à la tête du département des Mines.

Depuis le 15 janvier 2016 jusqu’à sa nomination au Poste de Premier Ministre Dr. Boubou CISSE était le Ministre de l’Economie et des Finances .

Marié et père de deux enfants, le nouveau Premier Ministre aime la lecture et le football.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. Donnons une chance au prochain gouvernement. Dans l’instabilité, rien de solide et durable ne peut être construit. Notre pays a besoin de stabilité pour que le gouvernement se concentre sur l’essentiel (sécurité – développement – démocratie). Le régime doit être attentif à l’expression du peuple. Il doit mettre fin à la gestion artisanale des maigres ressources du pays.
    Je souhaite que le front social observe un moratoire afin de donner une chance au régime.
    Ensemble, nous ferons du Mali un pays envié.

  2. Et pourquoi accoler sans cesse le mot Docteur à son nom ?
    Moi je pensais que c’était un medecin.
    Cissé a un doctorat en économie et se fait appeler Docteur ?
    ALLAHOU AKBAR.
    Il veut impressionner qui ?
    Ou a-t-il vu qu’un économiste avec un doctorat se fait appeler Docteur ?
    Ceux qui sont ingénieurs se feront appeler comment ?
    Le Génie Traoré et ce qui ont un Phd, le Phd Diabaté ?
    ça va pas Non ?

    Si tous ceux qui ont un doctorat dans un domaine quelconque devrait s’appeler Docteur, où irait-on ?.

  3. Au suivant, nous attendons le 7eme PM, Boua a manqué sa chance encore, c’est le mot jeune qu’on avait utilise pour Moussa Joseph aussi et il a ete plonge le Mali dans la defaite et l’humiliation totales a Kidal a cause de son immaturite mentale et politique! BOUA KA BLA!

  4. NOUS DISONS "NON" AU LARBINISME CONGÉNITAL, Á LA KLEPTOCRATIE-KAKISTOCRATIE MEUTRIERE SÉVISSANT AU MALI

    NOUS PRIONS TOUS LES MALIENS SOUCIEUX ET DÉTERMINÉS Á EN FINIR AUX CRIMES D’ ÉTAT EN SOL MALIEN, DE VISIONNER LA VIDÉO CI-DESSOUS:

    https://www.youtube.com/watch?v=2mgkvMWI_Gs&feature=youtu.be

    GRAND MERCI Á,

    Article 118: “Aucune procédure de révision ne peut être engagée ou poursuivie lorsqu’il est porté atteinte à l’intégrité du territoire. ”

    POUR SON SENS ET SON COMBAT PATRIOTIQUES.

    EN SOMME, IBK EST LA TETE DU PROBLEME, IL DOIT PARTIR.

    IBK DOIT PARTIR, IL A RATÉ LA CHANCE DE NE PAS MENTIR AUX MALIENS ET DE PAS LES TRAITER COMME SOUS-HOMMES, SANS AMES.

    IBK EST FOUTU, IL DOIT ETRE BALAYÉ SANS AUCUNE TRACE RESTANTE, AVEC TOUTE SA SUITE.

    QUE LE POUVOIR LÉGISLATIF ET JUDICIAIRE CHERCHENT LES VOIES ET MOYENS POUR DESTITUER IBK, SINON UNE RÉVOLUTION POPULAIRE VA BALAYER TOUTES LES BRANCHES DU POUVOIR MALIEN EN ENFER.

  5. NOUS DISONS "NON" AU LARBINISME CONGÉNITAL, Á LA KLEPTOCRATIE-KAKISTOCRATIE MEUTRIERE SÉVISSANT AU MALI

    C’ EST UN CV DE LARBIN FRANCISÉ, POUR SOUTENIR LA KLEPTOCRATIE-KAKISTOCRATIE NÉO-FASCISTE -COLONIALE EN TERRE MALIENNE.

    EN SOMME, IBK EST LA TETE DU PROBLEME, IL DOIT PARTIR.

    IBK DOIT PARTIR, IL A RATÉ LA CHANCE DE NE PAS MENTIR AUX MALIENS ET DE PAS LES TRAITER COMME SOUS-HOMMES, SANS AMES.

    IBK EST FOUTU, IL DOIT ETRE BALAYÉ SANS AUCUNE TRACE RESTANTE, AVEC TOUTE SA SUITE.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here