Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile : Le Colonel-major Daoud Aly Mohammedine sur un terrain connu !

0

Depuis le vendredi 12 juin dernier, les membres du gouvernement du Premier Ministre Dr Choguel KokalaMaïga sont connus. Ainsi, c’est le Colonel-major Daoud Aly Mohammedine qui occupe le fauteuil du Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile. A cet effet, l’homme est sur un terrain connu vu ses multiples expériences dans le domaine sécuritaire au pays et à l’étranger.

Si l’un des grands défis de ce nouveau Gouvernement de la transition reste la question sécuritaire, sans flagornerie, avec la nomination du Colonel-major Daoud Aly Mohammedine à la tête du département de la Sécurité et de la Protection civile, l’on peut dire qu’un grand palier a été franchi. Natif de Tessalit et doté d’une grosse expérience en matière de la défense et de la protection des populations et de leurs biens, le Colonel-major Daoud aura l’occasion de mettra à profit ses connaissances pour coordonner le secteur de la sécurité intérieure dans le pays.

Agé de 49 ans, marié et père de trois enfants, le Colonel-major Daoud Aly Mohammedine appartient au corps de l’Armée de Terre. Il est un officier agueri d’infanterie.

Il a suivi  plusieurs formations et stages sanctionnés de diplômes.

Elève émérite du Prytanée Militaire de Kati  de 1984 à 1991, il fréquentera la prestigieuse Ecole Militaire Interarmes (EMIA) de Koulikoro de 1991 à 1995 avant d’aller suivre des cours pointus d’Application Infanterie (Forces Spéciales) en Chine et un stage sur la Protection VIP et Antiterrorisme à l’Académie de Police du Caire (Egypte). Egalement en 2003, il a été à l’Ecole d’Application de l’Infanterie de Montpellier (France) puis auditeur à la 37èmesession de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN) de Paris (France).

En 2005, le Colonel-major Daoud a posé ses valises à l’Ecole  d’Etat-Major de Compiègne-France (114e Promotion)   avant de fréquenter de l’école de Guerre de Paris-France (19e Promotion) : Promotion Maréchal Alphonse Pierre Juin, spécialité expert de la Défense en Management, Commandement et Stratégie.

Enfin, en 2019, de janvier-février, il effectua un stage sur la Collecte et l’Analyse du Renseignement à l’Ecole du Renseignement et de la Sécurité à Bruxelles (Belgique).

Il a participé à de nombreux séminaires sur différents thèmes dont les nouvelles menaces sécuritaires actuelles. Courageux et officier exemplaire, le Colonel-major Daoud Aly Mohammedine n’a pas brûlé d’étape pour arriver là où il se trouve aujourd’hui. Pour preuve, il a porté successivement les épaulettes de sous-lieutenant, lieutenant, capitaine, chef de bataillon, lieutenant-colonel et maintenant colonel-major.

Au chapitre des fonctions occupées, il fut commandant adjoint de la Compagnie de la 412e CIM de Kayes de 1995 à 1998, Instructeur aux BA-1 et BA-2 Infanterie (Koulikoro) en 1996. Il fut par la suite Commandant de Compagnie de la 313e CSK de Koulikoro et Instructeur Permanent à l’EMIA de Koulikoro.

De 2000 à 2004, l’actuel ministre de la Sécurité et de la Protection Civile a assuré le poste d’aide de camp adjoint du Président Alpha Oumar Konaré et d’aide de camp plein du Président Amadou Toumani Touré de 2004 à 2011. Il fut commandant de l’Ecole Militaire Interarmes (EMIA) de Koulikoro, avant d’être de 2013 à 2015, le Commandant de l’Ecole d’Etat-major Nationale de Koulikoro. Ses compétences seront louées pour servir successivement comme Commandant de la 6ème Région Militaire de Mopti et de la 3ème Région de Kati.

Connaissant ses aptitudes managériales et ses capacités de meneur d’homme, le ministre de la Jeunesse et des Sports d’alors, Arouna Modibo Touré, fera appel à cet exemplaire officier supérieur pour prendre les rênes de la Direction Générale du Service National des Jeunes (SNJ) de Septembre 2020 au Juin 2021. Un poste qu’il cèdera afin de répondre à la sollicitation de la nation pour devenir Chef d’Etat-major Général Adjoint des Armées.

Par ailleurs, Colonel-major Daoud Aly est chevalier de l’Ordre National du Mali , décoré à la Médaille du Mérite Militaire, et bien d’autres médailles qu’on ne pourra pas toutes citées ici. Cependant au compte des décorations étrangères, il est distingué de Médaille d’or de la Défense Française ; de Médaille PSDC de l’Union Européenne (EUTM-Mali) et de Médaille Commémorative de la Force Conjointe du G5  Sahel.

Le Colonel-major Daoud Aly Mohammedine parle français, l’Anglais, le Bamanakan et le Tamashek. Et ses loisirs sont les sports (Footing, vélo…) et la chasse.

Bonne chance Monsieur le Ministre !

Par Mariam SISSOKO

xxxx

Ministre délégué auprès du ministre du  Développement rural, chargé de l’Elevage et de la Pêche

Youba Bah, l’expérimenté, le spirituel et le politique

Sur la liste du nouveau Gouvernement dirigé par Dr ChoguelKokalaMaïga, il occupe le 28ème rang avec le poste deministre délégué auprès du ministre du  Développement rural, chargé de l’Elevage et de la Pêche, mais en termes de profil personnel, il est parmi les plus expérimentés des affaires publiques, le plus encré dans la religion (hamalliste bon teint) et le plus nanti politiquement (président du parti ADP-Maliba). Youba Bah est certes à sa première expérience gouvernementale, mais il constituera un personnage important afin de permettre à ce nouveau gouvernement de la Transition à relever les importants défis qui se dressent sur son chemin. Portrait d’un ministre pas comme les autres.

Youba Ba
Youba Bah

Chapelet toujours au cou, boubou sahélien couvrant le corps géant de ce grand commis d’Etat, profondément attaché à sa ville natale de Nioro du sahel et jouissant d’une grande réputation d’une sociabilité hors du commun, la haute responsabilité était bien écrite dans le destin de Youba Bah. Plusieurs fois annoncé comme ministre, éphémèrement nommé comme ministre des Maliens de l’Extérieur et finalement gratifié d’un portefeuille deministre délégué auprès du ministre du  Développement rural, chargé de l’Elevage et de la Pêche, il incarne la respectabilité pour l’image d’une équipe gouvernementale.

Né en 1957 à Nioro du Sahel, marié et père de 7 enfants, l’homme est inspecteur des Services Economiques de Classe Exceptionnelle, 3ème Echelon. En dehors de son bref passage dans le monde diplomatique (Mars 2017 à septembre 2018), comme Ambassadeur Plénipotentiaire de la République du Mali à Nouakchott (Mauritanie), de 1980 à  sa retraite, son parcours fut consacré à la gestion des finances publiques.

Son nom est gravé en lettres d’or au sein du ministère de l’Education nationale, là où il a servi d’Avril 2000 à janvier 2008 comme Directeur Administratif et Financier.

Auparavant, il a occupé de nombreux postes au sein du ministère de l’Economie et des Finances et ses services rattachés. Ainsi, de1985 à 1996, il a été successivement: Cadre de la Division des Contrats-Plans et Liquidation à la Direction Nationale du Budget, Directeur Administratif et Financier du Ministère de l’Economie et des Finances , Chef de la Division des marchés et de la Comptabilité- Matières, Chef de la Section budgets Annexes, Comptes et Fonds Spéciaux, Comptes Hors budget à la Division des Comptes.

A ces différents postes, il a eu l’opportunité de suivre les contrats plans en vigueur entre l’Etat et les Sociétés et Entreprises d’Etat, de  participer aux phases de liquidation des Sociétés et Entreprises d’Etat (Président de la Commission de Liquidation d’une partie du patrimoine de l’Ex-Office du Niger et Président de la Commission de Liquidation de la Pharmacie Vétérinaire).

De ce fait, tout laisse à croire que l’arrivée de cet économiste hors pairs à la tête duMinistère délégué auprès du ministre du  Développement rural, chargé de l’Elevage et de la Pêche constituera un tremplin pour assainir ce secteur important de l’économie nationale de notre pays. Ce ne sont pas les atouts qui feront défaut de son côté, car il est doté d’un parcours qui plaide à sa faveur, pour avoir étéChef de Division Etude à la Cellule d’Appui à la Reforme des Finances Publiques de Janvier 2015 à Mars 2017. Ce n’est pas tout, il a été durant sa riche carrière financière,cadre à la DGDP (Direction Générale de la Dette Publique) sous-direction des opérations, chargé des projets et programmes financés par : Exim- Bank de l’Inde, FSD, OPEP et FIDA.

Actuel président actif du parti ADP-Maliba, Youba Bah est reconnu pour son attachement à la promotion de la religion musulmane, notamment le hamalisme dont il est un fervent adepte.

Par Maïmouna Sidibé

xxxxx

  Ministre de l’Education Nationale

Mme Sidibé Dédeou Ousmane Traoré,une syndicaliste à la tête du monde scolaire

Native de Tombouctou, mariée et mère de 5 enfants, Mme Sidibé Dédeou Ousmane Traoré avec ses 63 ans couronnés d’une riche carrière professionnelle et syndicaliste est la nouvelle ministre de l’Education nationale. Titulaire d’une Maitrise en droit administratif et Droit international de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) etdiplômée de l’Ecole Nationale de Sécurité Sociale   de Saint Etienne, elle a été connue du grand public grâce à son statut de Secrétaire générale de la Centrale Démocratique des Travailleurs du Mali (CDTM). Une syndicaliste donc à la tête du monde scolaire.

Mme Sidibé Dedeou Ousmane, S. G. CDTM : "L’arme du syndicalisme c’est la grève mais elle n’est pas toujours efficace"
Mme Sidibé Dedeou

Les traits du visage tirés, malgré le poids de l’âge, Mme Sidibé Dédeou a gardé autant sa beauté des 18 ans que son caractère d’une femme à poigne. La plus visible parmi ses sœurs dans la lutte syndicaliste  pour la défense des intérêts matériels et moraux des travailleurs, notamment ceux des syndicats  affiliés à sa Centrale, créée en 2014. Entre 1966 -1974, elle a suivi ses études fondamentales et secondaires à l’école régionale de Tombouctou, une partie du Baccalauréat au  Lycée Franco-Arabe de Tombouctou  et une deuxième partie au Lycée Askia Mohamed de Bamak. Puis, ses études supérieures à l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) en droit Administratif et droit international de  1978 en 1984. Pour conquérir d’autres expériences, elle a fréquenté des Ecoles supérieures à l’étranger. A la suite desquelles, elle obtint en 2007  le diplôme de l’Ecole Nationale de Sécurité Sociale  en France Saint Etienne.

Avec ce bagage intellectuel, à son retour au pays elle ne tardera pas à mettre ses compétences au service de son pays, notamment au sein de l’INPS (Institut National de Prévoyance Sociale). Où elle fut Directrice des Affaires Juridiques et du Contentieux, avant d’occuper plusieurs autres postes de responsabilité, toujours au sein de l’INPS, où elle finira par occuper le fauteuil de Directrice Générale.

Au-delà de sa casquette de responsable syndicale, Mme Sidibé a eu l’occasion d’effectuer plusieurs autres formations professionnelles dans le domaine de la Sécurité sociale, notamment celle sur les lignes directrices sur les procédures de recouvrement et l’extension de la protection sociale, la gestion et sécurisation des Fonds de Pension en Afrique sur le plan international aux Etats-Unis, entre autres. De même que des formations sur les procédures juridiques d’Harmonisation de la Gestion des Caisses de Sécurité Sociale de l’OHADA au Maroc. Elle a une maitrise en technique de négociation et de communication.

Mais, où elle a surtout crevé l’écran, c’est bien sa participation active dans la  vie associative. Dans ce domaine, Mme Sidibé fut la présidente du club des Epouses des Anciens Ambassadeurs et Consuls Généraux du Mali en 2010  et du groupe des épouses des Ambassadeurs de  l’organisation de l’Unité Africaine en Allemagne en 1985. Elle a été la  Marraine du Club des Jumeaux de Bamako. Elle fut également la présidente du club des femmes Universitaires Africaines à OTTAWA Canada. Elle parle en plus du Français de l’Anglais de l’Allemand, le Bamanakan et sa langue maternelle, le Sonrhaï.

L’arrivée de cette syndicaliste à la tête du département de l’Education nationale, constituera une aubaine pour les différents corps syndicaux, notamment des enseignants d’avoir une interlocutrice qui comprend le langage syndical.

Par Fatoumata Coulibaly

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here