Samba Bathily s’engage contre le COVID-19 en Afrique : La saga d’un homme d’action, de réaction et de cœur

0

Il est né au Mali, mais c’est pour toute l’Afrique qu’il s’engage ; l’Afrique dont il semble détenir toutes les SOLUTIONS en majuscules, avec ses offres financières dans la réalisation de grands projets d’infrastructures dans le continent, en particulier dans le domaine des nouvelles technologies et des énergies nouvelles et renouvelables. Au-delà, Samba Bathily, c’est son nom au civil, adapte ses offres à la demande et intervient, si nécessaire, dans le domaine de l’Humanitaire et de la Solidarité. Tel est le cas présentement dans le contexte de la pandémie du coronavirus ou Covid-19. Dans ce cadre, la fondation qu’il préside, Volontaires d’Afrique, a décidé de faire une donation humanitaire à titre gracieux et sans contrepartie de kits sanitaires de lutte contre le coronavirus pour une valeur globale de 600 millions de Fcfa au profit de 12 pays ouest-africains plus le Rwanda et l’Ethiopie qui ont été ajouté plus tard. Le Mali a reçu, lundi dernier, sa dotation d’une valeur d’environ 62 millions de Fcfa. C’est dire que Samba Bathily, c’est à la fois un homme d’action et de cœur. Portrait !

 

A n’en point douter : le destin est réel. Et chaque être humain, nait, vit et disparaît après avoir laissé une trace, quelle qu’elle soit. Samba Bathily a une ambition, qu’il adresse fièrement aux hommes de médias au détour de grandes rencontres internationales : “Je suis né pour trouver des Solutions pour l’Afrique”. Parce que l’homme d’affaires ne peut s’expliquer qu’un continent qui regorge de matières premières et de ressources inépuisables puisse continuer de stagner.

Pour lui, l’Afrique peut conduire la future économie mondiale, tant que nous donnons à ce continent, immensément riche en ressources naturelles et financières, ainsi que dans le talent et la créativité, les moyens de son développement.

C’est justement dans cette optique que l’Africain a lancé en 2005 le groupe Africa Development Solutions (ADS), un groupe actif dans les secteurs du financement de projet et du conseil ; des technologies et des médias ; du développement industriel ; des énergies renouvelables et de l’accès à l’eau, de la distribution et des franchises ; des infrastructures, de l’immobilier, de l’hôtellerie et de la construction ; de l’automobile, du transport maritime et de la logistique.

Parmi les réussites du groupe ADS figure notamment la société Solektra qui a lancé une initiative visant à promouvoir l’utilisation de l’énergie solaire auprès des communautés africaines vivant en zones rurales. A date, 1800 localités ont été électrifiées en Afrique, impactant positivement 7 millions de personnes.

Solektra a également créé une académie du solaire pour former des ouvriers et ingénieurs. Deux campus sont aujourd’hui en place, à Bamako au Mali et à Diamniadio, au Sénégal. Solektra est aussi l’un des membres fondateurs de l’Alliance mondiale pour les villes et villages intelligents (Global Alliance for Smart Cities and Villages in Africa – Gasca).

ADS est aussi la société mère de Multi Industries Group, qui exploite les technologies solaires pour fabriquer des équipements électriques, des solutions de mobilité et des ordinateurs au sein du nouveau parc industriel de Diamniadio au Sénégal.

Le groupe comprend aussi Africa Digital Solutions, filiale dédiée aux infrastructures de télécommunications et dont l’un des projets importants  est le Pool numérique ouest-africain. L’objectif ici est de réaliser l’inter connectivité numérique de 7 pays ouest-africains, dans le cadre des efforts lancés pour réaliser le marché commun numérique africain initié par l’Alliance de Chefs d’Etat Smart Africa.

Aussi, Samba Bathily est l’un des co-fondateurs de l’Initiative AfroChampions, dont l’objectif est d’accélérer la croissance du continent en encourageant les échanges commerciaux intra-africains.

L’homme d’affaires a également mis en place des structures de financement et de conseil destinées à accompagner les jeunes entrepreneurs et les startups

Les résultats d’ADS sont impressionnants. Le groupe compte en effet près d’un millier de personnes qui travaillent dans dix-huit pays d’opérations.

A ce jour, Samba Bathily a structuré un portefeuille de projets de près de 5 milliards de dollars dans plusieurs domaines comme la fibre optique, les énergies renouvelables, les barrages hydrauliques, l’identification, les centres de données, etBTP.

Maître d’œuvre du passeport biométrique malien

Ce n’est pas tout. Grâce à son compatriote Samba Bathily, le Mali dispose aujourd’hui de passeports électroniques biométriques répondant aux normes internationales de sécurité définies par l’Organisation de l’aviation civile internationale (Oaci). Cette solution à la “Problématique de la fiabilité du passeport malien” a été apportée par Mali Solutions Numériques, une société de droit malien , joint-venture entre le groupe ADS et l’un des leaders mondiaux de l’authentification et de l’identité, IDEMIA.

Cet acquis de taille rentre dans le cadre d’un contrat de concession de 10 ans (2015-2025) avec le gouvernement de la République du Mali visant à fournir une solution complète pour la production de passeports électroniques biométriques sécurisés.

Mieux, dans la même veine, le concessionnaire a construit un bâtiment flambant neuf pour abriter la Direction de la Police aux frontières chargée justement du processus de délivrance des passeports et des visas. Ce joyau a coûté 2 milliards 700 millions de Fcfa au concessionnaire et a été inauguré, le jeudi 19 mars 2020, par le Ministre malien de la Sécurité et de la Protection civile, le général de Division Salif Traoré.

Efforts pour prévenir

la pandémie de COVID-19

A tout cela vient s’ajouter aujourd’hui l’action salutaire de Samba Bathily dans la lutte contre la pandémie du Covid-19. Ainsi, dans le cadre de l’initiative Covar Covid-19, la Fondation Volontaires d’Afrique, organisme philanthropique panafricain à vocation humanitaire, basé au Mali, a décidé de faire une donation humanitaire à titre gracieux et sans contrepartie de kits sanitaires de lutte contre le coronavirus pour une valeur globale de 600 millions Fcfa au profit de douze pays africains, en raison de 50 millions de Fcfa par pays : le Bénin, le Burkina Faso, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, l’Ethiopie, la Guinée-Conakry, la Guinée-Bissau, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Rwanda et le Sénégal. Notons que pour le Mali, son pays, le don est passé exceptionnellement à près de 62 millions de Fcfa.

Les kits sanitaires sont composés de masques pour les professionnels de la santé et pour la population, de gels hydro alcooliques, de savons, de thermomètres, de combinaisons, etc.

Au Mali, la réception officielle de cette donation a eu lieu le lundi 4 mai dernier par le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé.

                                 La Rédaction 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here