La Police nationale rend hommage à l’adjudant-chef Amadou Diallo

0

La Police nationale a rendu un dernier hommage à l’adjudant-chef de police, Amadou Diallo, arraché à l’affection des siens à la suite d’une courte maladie dans la matinée du 9 juin 2019 à l’hôpital Point du G.

La cérémonie funèbre s’est déroulée le 10 juin 2019 au quartier Badialan III, en présence des autorités policières, précisément, l’Inspecteur en chef des services de sécurité du ministère de la Sécurité et de la Protection civile, le Contrôleur général Samba Keita, le Directeur du personnel des finances et du matériel, le Contrôleur général Mamoutou Dembélé, le chef de la Division du personnel de la Police nationale, le Commissaire Divisionnaire Aly Doumbia, le Directeur de l’Ecole nationale de police, le Commissaire Divisionnaire Seydou Diarra, et plusieurs autres policiers, amis, proches du défunt.

Né le 08 août 1974 à Bamako, de Sadio et Sira Sidibé, il a obtenu son diplôme d’études fondamentales ((DEF) en 1990 à l’école fondamentale de N’tomikorobougou. En 1994, il s’est présenté au concours direct de recrutement d’élèves agents de police, spécialité Maintien d’ordre (M.O). À l’issue des différentes épreuves, il fut déclaré définitivement admis le 09 août 1994 et nommé élève agent de police le 14 novembre 1994.

Admis à l’examen de fin de cycle de l’Ecole nationale de police, promotion 1994-1995, il fut nommé sous-officier stagiaire de police, le 14 août 1996. Titularisé, il devient sergent de police 1er échelon le 13 juillet 1997. Par un arrêté ministériel, le 05 mars 2001, il a été promu à titre exceptionnel au grade de sergent-chef de police 1er échelon. Promu au grade d’adjudant de police 1er échelon en janvier 2008, il a gravi les différents échelons de ce grade avant d’être nommé adjudant-chef de police 1er échelon en 2014 et de 3ème échelon en 2018.

Au cours de sa carrière, selon son chef, le Commissaire Divisionnaire Aly Doumbia, le feu adjudant-chef Amadou Diallo a successivement servi dans plusieurs unités de police. Amadou Diallo fut aussi un encadreur non permanent à l’école de police pour la formation du contingent 2001 et secrétaire informaticien au poste frontalier de Kouremalé en 2001.

Durant sa brillante carrière, il a effectué plusieurs stages et formations professionnelles. Comme distinction honorifique, il a été médaillé de campagne de l’opération ‘’Maliba’’ au nord du Mali. Homme jovial, courtois, social et appelé affectueusement «père» par ses subordonnés du service, le feu adjudant-chef était un fonctionnaire émérite doté d’une conscience professionnelle aiguë et un sens élevé du devoir.

Ce sous-officier discipliné, disponible, courageux, assidu au travail et avide de l’acquisition du savoir pour son perfectionnement, laisse derrière lui une veuve et 4 enfants inconsolables.

Ousmane DIAKITE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here