Mouvement au sein de la police nationale : Moussa Ag Infahi, un DG pris en otage par des syndicalistes

6

En échange d’être maintenu à son poste ou  d’être nommé secrétaire général du ministère de la Sécurité et de Protection civile, le directeur général de la police, Moussa Ag Infahi se serait soumis à la volonté de certains syndicalistes qui se disent  proches des hommes forts de  Kati. Ils ont promis d’intercéder auprès du CNSP pour défendre sa cause. Et, c’est ce qui explique ces mutations qui ne riment avec aucune logique.

A la faveur du changement de régime, nombreux sont les fonctionnaires ou autres agents de l’Etat qui sont  prêts à vendre leur âme au diable pour  pouvoir occuper des postes importants. Parmi ce lot de fonctionnaires, figure l’actuel directeur général de la police nationale, Moussa Ag Infahi. Connu pour sa médiocrité, son laxisme,  le DG de la police fait partie de cette race de policiers prêt à bafouer les exigences élémentaires de sa corporation pour arriver à ses fins.

A la faveur des mouvements que le patron du CNSP est en train d’opérer dans la chaine de commandement  militaire, AG Infahi a profité pour satisfaire le vœu de certains membres des syndicats qui sont dans la dynamique de règlements de compte.

La semaine dernière, le DG Infahi, en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés, a procédé à des mutations de certains commissaires de polices. Les mouvements ont concerné entre autres la BIJ, la direction des renseignements généraux et de la surveillance du territoire, des commissariats de Bamako, le 2e arrondissement de Kayes. Dans la pratique, le DG ne doit aucune explication aux agents pour des cas de mutation.

Toutefois, dans ce cas expresse, des chuchotements font état de non dits dans la décision de Moussa Ag Infahi.

Selon nos investigations. Moussa Ag, paniqué. Dans la crainte d’être relevé de son poste aurait accepté l’offre de certains membres des syndicats de police. Il nous revient que ces responsables syndicaux qui disent être proche de la junte, ont approché le DG de la police pour le convaincre qu’ils peuvent intercéder auprès du président du CNSP afin qu’il soit nommé secrétaire général du ministère de la Sécurité ou à défaut être maintenu à son poste actuel. Infahi aurait fini par mordre l’hameçon. Il s’exécute comme un prisonnier aux mains de ses ravisseurs. Du coup, ceux qui se disent être des « amis » de Assimi Goita » finissent par avoir la tête des commissaires qu’ils ont toujours « combattus » en cachette. Dans ce lot de nouveaux promus, figure un commissaire à la « moralité douteuse » et dont le « comportement » a été récemment dénoncé par la population. Si Moussa Ag Infahi se souciait un tout petit peu de la discipline au sein de la police, un tel commissaire allait disparaitre ne serait ce que pour l’humiliation subie. Comme le ridicule ne tue plus, le DG se soucie plus de sa personne que de l’avenir de la corporation accepte d’être trimballer.

Il faut noter que c’est sous son commandement que le laisser aller au sein de la police a pris une proportion jamais égalée dans ce corps jadis discipliné. Dans le milieu des porteurs d’uniformes ne dit-t-on pas qu’être chef, c’est être ferme, c’est aussi prendre des décisions réfléchies, motivées, muries, sans pression. Rien de tout ça ne motive les actes posés par le DG parachuté à la tête de la police, il y a cinq ans.

La seule chose qui le préoccupe, c’est qu’il ne soit pas dérangé dans son « sommeil » et qu’il soit vénéré comme un prince du jour.

Nous y reviendrons

A.S.

 

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Après cinq ans, le gars sera tres bientot relevé, selon plusieurs sources de Kati. Ceux qui l’entourent ne sont avec lui.

  2. Le DG de la police se laisse faire, il ne sassume pas devant les situations difficile. Des exemples ne manquent pas. Je px citer pleins. Je laisse le soin au journaliste de faire ses investigations.
    Qui ne sait pas pourquoi il a fait muté le commissaire du 5e arrondissement pour le 2e arrondissement. Qui est cette dame commissaire que Infahi est en train de couvrir? Nous la connaissons l’histoire. Les jours à venir seront determinants.

  3. Le DG de la police se laisse faire, il ne sassume pas devant les situations difficile. Des exemples ne manquent pas. Je px citer pleins. Je laisse le soin au journaliste de faire ses investigations.
    Qui ne sait pas pourquoi il a fait muté le commissaire du 15e arrondissement pour le 2e arrondissement. Qui est cette dame commissaire que Infahi est en train de couvrir? Nous la connaissons l’histoire. Les jours à venir seront determinants.

  4. seydou Diarra, pour avoor ete mon promo a l’ENA, je connais bien Mossa Ag Infahi poir savoir qu’il est loin d’etre un vaurien comme et ce chiffon d’article journaleux pretendent.
    Ce Mr est plus que competent pour son grade, son niveau d’education et son merite. Ces commissaires mutes ou releves sont des fonctionnaires d’Etats qui peuvent etre deplaces ou besoin est et sera. Aucune affectation ou nommination a un poste ou fonction n’est definive ou a duree indeterminee. Et qu’est qui vous prouve pas que cet article bidon n’est pas pondu par ces memes policiers non contents ou peut etre ont ils ete affectes a leurs nouveaux postes suite a des malversations?
    Et vous, qu’est ce que vous connaissez de la police ou du systeme legal et judiciaire pour avoir une critique si acerbe envers cet homme qui d’ailleurs vous me connaissez meme pas. Avez vous une experience dans la gestion des hommes et de la cite?
    Voila pourquoi notre pays traverse le pire moment de son histoire. Tout le.monde est souille par medisance et vilipendage sans autre forme de proces ni respect. La delation est devenue la coutume sociale du Malien…
    An ka sabali!!!!

  5. Tant que ce monsieur est à la tete de la police, la corporation va continuer à sombrer. Le journaliste a trouvé juste les mots qu’il faut. Infahi est un incapable, un laxiste qui ne merite pas un tel poste. Si ce n’est sous IBK comment un vaurien comme lui peut diriger la police malienne?
    La junte, assimi Goita si vous voulez une police au service du peuple, remplacez res rapidement ce monsieur. Il est dans des pratiques indignes. On attends le 2e article du journal. Comme ils ont promis de revenir dessus.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here