Opération ‘’Founou Founou’’ du Commissariat 3ème Arrondissement : L’artiste Adji One Centhiago interpellé pour détention, vente et consommation de stupéfiants !

1

Connu pour son addiction à la drogue, l’artiste Makan Dagnoko alias Adji One Centhiago a été interpellé avec ses amis Salif Traoré, Bakary Kébé et Moctar Camara   par les éléments du Commissariat du 3ème Arrondissement le lundi 12 Avril, lors d’une descente dans une famille à Bagadadji. Ainsi, les prévenus ont été déférés le mercredi 14 à la MCA pour détention, vente et consommation  de stupéfiants.

Cette descente est toujours le fruit de l’opération ‘’Tourbillon’’ ou ‘’Founou Founou’’ du commissaire principal du 3ème Arrondissement, Sadio dit Konon Tomoda, lancée  il y a de cela des jours. Et qui ne cesse de faire des résultats salutaires contre les barons et les grands dealers de drogue de la Commune II du district de Bamako. Pour rappel, ladite opération consiste à lutter contre le trafic et la consommation des stupéfiants.

Dans la même foulée, ‘’Tourbillon’’ vient d’emporter sur son cours un artiste bien connu sur le plan national, voire international, très prisé sur les réseaux sociaux, dont la chanson fait danser  sur Tik-Tok du nom de Makan Dagnoko dont son nom de scène est ‘’Adji One Centhiago’’ connu de tous pour sa dépendance à la drogue. Il était avec ses compagnons Salif Traoré, vendeur des produits stupéfiants, Bakary Kébé alias EMENEM, artiste également et Moctar Camara, son chauffeur. Ils ont été appréhendés dans une famille à Bagadadji en possession des produits illicites (Drogues) appelés ‘’Cailloux’’, ils en consommaient en plus. D’où leur défèrement pour détention, vente et consommation  de stupéfiants au ‘’lycée Ba’’ de Bamako Coura.

Soumis aux interrogatoires costauds des éléments de Brigade de Recherche du commissariat du 3ème arrondissement, les interpellés ont reconnu les faits. L’artiste Centhiago a dévoilé qu’il s’était rendu dans ledit quartier pour acheter sa dose de consommation. Outre, qu’il fume la drogue ‘’Cailloux’’ en tant qu’artiste. Ce qui lui permet de pouvoir bien travailler. « C’est de l’alcool que je consomme fréquemment » a-t-il avoué aussi.

Ainsi, depuis l’arrestation du rappeur, ses fans n’ont pas manqué de lui faire part de leur soutien via les réseaux sociaux comme Whatssap et autres. Néanmoins, d’autres se sont réjouis de cette arrestation d’Adji One,  qui faisait de la promotion de la consommation de la drogue dans certaines de ses chansons à l’instar d’autres jeunes artistes, comme Iba Montana. Toute action bien contraire à nos us, coutumes et lois en vigueur.

En tout cas, lui et ses compagnons sont entre les quatre murs de la MCA depuis le mercredi 14 Avril 2021 en attendant leur procès.

Est-ce qu’un artiste est forcé de consommer de la drogue ou d’autres produits illicites pour bien bosser ou encore avoir de la gloire ? Ce qui reste évident, cette arrestation va servir de leçon au jeune artiste Adji One que la police n’est fan d’aucune musique. Elle danse au rythme des lois de la République.

Par Mariam SISSOKO

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here