GRAND MEETING DU RPM au stade omnisports Modibo Kéïta : Les artistes ont créé une ambiance électrique

0

C’est dans un stade omnisports Modibo Keïta plein à craquer que, le samedi 9 décembre dernier, le Rassemblement pour le Mali (RPM) a tenu son méga-meeting. Pour assurer l’animation musicale, Abdoulaye Diabaté et son groupe, l’Ensemble instrumental du Mali, de même que l’incontournable Baco Dagnon, étaient les artistes de ce grand meeting du parti des tisserands.

n cette veille d’élections générales, les partis politiques, surtout ceux qui veulent présenter un candidat à la présidentielle à venir, doivent, dès à présent, mobiliser leurs troupes. C’est ce que le RPM a fait en informant ses militants et sympathisants sur la situation socio-politique et économique du Mali.

Pour joindre l’utile à l’agréable, les artistes comme Abdoulaye Diabaté ont "chauffé" les gradins avec des morceaux comme "Min yé min yé, oy’o yé" pour dire qu’IBK a toujours été incomparable aux autres candidats et reste le même. L’enfant de Ségou a galvanisé les militants RPM en les faisant participer au show. A chaque fois qu’il prononçait le nom des sections des communes du District, en faisant le tour du stade, Abdoulaye Diabaté a fait bouger tous les militants. Et même certains invités de la loge officielle ne sont pas restés indifférents à ses prestations.

L’Ensemble instrumental du Mali a enchaîné avec la même ardeur par le morceau "Simbo", hymne à la bravoure des Keïta, descendans de Soundiata Kéïta, roi du Mandé. C’était là une manière de rendre hommage à Ibrahim Boubacar Kéïta, président du RPM. Les artistes ont fait la généalogie des Kéïta en retraçant quelques hauts faits d’IBK dans le Mali démocratique jusqu’à son élection comme président de l’Assemblée nationale.  Si les invités qui étaient dans la loge officielle n’avaient pas suffisamment de places pour danser, Bakari Koniba Traoré, en revanche, n’a pas résisté aux mélodies des artistes de l’Ensemble instrumental avec un certain Babily Kouyaté à la kora. Qui magnifiait  son instrument avec la chanson "Simbo".

 En tout cas, le pionnier habitué de la musique salsa s’est essayé à la danse traditionnelle avec son écharpe noire et sa canne.

Comme Bakari Koniba, les femmes du RPM n’ont cessé de danser tout le temps qu’a duré l’animation musicale. Les militants, dans les gradins, étaient plus "chauffés" que tout le reste tellement ils dansaient ! 

Avant l’arrivée d’IBK, c’était Baco Dagnon qui assurait l’animation. Cette  diva du Mandé n’a pas manqué d’éloges à l’entrée du président du RPM au stade. Ce grand meeting a vu la participation de plusieurs artistes même si tous n’ont pas fait de prestations. Ils étaient venus témoigner leur reconnaissance à IBK. Il y avait aussi une mascotte RPM-IBK et des griots qui viennent à toutes les manifestations politiques et qui fréquentent tous les hommes politiques. 

La mobilisation était totale et on peut dire que la jeunesse RPM a réussi son coup. Car ce sont les jeunes tisserands qui sont à l’origine de ce grand meeting tenu pour mettre un terme à désinformation commencée après le départ du ministre de la Santé et de son mari et la désertion d’Ousmane Amion Guindo.

Kassim TRAORE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER