Bonne réalisation des infrastructures en cours à Ségou et environs : L’honorable Yacouba Traoré continue sa mission

1

Bien que n’étant plus président de la Commission des Travaux Publics, des Transports et de l’Habitat de l’Assemblée, l’honorable Yacouba Traoré continue à faire son travail normalement. Ce qui explique ses sorties sur le terrain avec le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, Mamadou Hachim Koumaré. Le jeudi 14 janvier dernier, en plus de l’actuel président de la commission TP de l’Assemblée nationale Yiri Keita, il était l’invité du ministre pour une mission de supervision  des infrastructures en cours de réalisation et le lancement d’autres à Ségou et environs.

Cette mission à Ségou et environs a commencé par un atelier sur le choix du site du pont de Ségou. Un site qui a été choisi en tenant compte de l’aspect technique et social.

Pour l’honorable Yacouba Traoré, il y a au total six (6) sites qui avaient été retenus pour ce pont, parmi lesquels, il fallait faire un choix. Lors de l’atelier, explique-t-il,  c’est le site N° 5 qui a été choisi.  Il s’agit d’un site qui vient coïncider avec  le rond-point à l’entrée de la ville de Ségou en venant de Bamako.

Lors de cette mission avec le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, l’honorable Yacouba Traoré en tant que député de Ségou et Ingénieur des travaux publics a donné son point de vue d’expert sur les différents projets d’infrastructures en cours ou en passe  de  commencer à Ségou.

Ainsi, après l’atelier de choix du site du pont, la délégation s’est ensuite rendue  sur le chantier de l‘avenue  l’an 2000 de Ségou.  Selon le député Yacouba Traoré qui a été pour beaucoup pour la réussite de ce projet, les travaux sont terminés et n’attendent que leur réception provisoire.

Ensuite, poursuit-il, la délégation  a visité le chantier des travaux de 10 kilomètres de voirie à Ségou qui sont en phase de démarrage. Mais aussi, les chantiers des travaux de voirie de 7 kilomètres vers Pélengana.

Après, le ministre Mamadou Hachim Koumaré et sa délégation se sont rendu sur le site de l’échangeur au rondpoint de Markala qui est également en phase de démarrage.

Les populations de Markala saluent la réalisation d’un vieux rêve

Après la ville de Ségou, le ministre Koumaré accompagné par plusieurs députés dont  Yacouba Traoré, originaire de Markala se sont rendus dans cette ville pour le lancement des travaux d’aménagement de la route Diamarabougou-Kirango, deux grands quartiers de Markala.

Pour l’honorable Yacouba Traoré, il s’agit ainsi de la réalisation d’un rêve  vieux de près de 50 ans. Selon lui, la réalisation du tronçon de 3 kilomètres est la concrétisation d’une promesse faite par le président de la République Ibrahim Boubacar Keita lors de sa récente tournée dans la région de Ségou.

Une route qui, pour lui, est une source de fierté autant pour lui que pour les populations de Markala.

A en croire le député, cette route constitue le cordon ombilical de la ville de Markala car, c’est dans ces deux quartiers qu’elle va relier que vivent la majeure partie de la population de Markala. Aussi, ce sont ces deux quartiers qui abritent la plupart des infrastructures publiques de Markala. Il s’agit des bâtiments administratifs, les banques, les écoles, les lycées, le terrain municipal de football, le camp militaire…

Un motif de satisfaction pour  le député Yacouba Traoré qui s’est réjoui de la concrétisation de nombreuses  promesses faites par le président IBK dans le cadre de son programme pour le Mali. Un programme dans lequel, la région de Ségou est aujourd’hui en peloton de tête en termes d’infrastructures pour le développement.

D . Diama

PARTAGER

1 commentaire

  1. Merci IBK pour avoir honorer notre ville. Merci honorable Yacouba TRAORE pour ses efforts de tous les jours que entente et concorde puissent reigner entre tous les fils de Markala. Vive le MALI en paix pour un MARKALA prospere.

Comments are closed.