Mamadou Hawa Gassama : Un imposteur !

4

L’honorable Mamadou Awa Gassama, ancien ennemi numéro un de Bakary Togola dans l’affaire des engrais frelatés, est devenu aujourd’hui son intime ami. Il l’a fait savoir au cours de l’investiture  de Togola pour son nouveau mandat, le dimanche 13 décembre 2015 au Centre international de conférence de Bamako.

 

Après avoir réclamé la démission de Bakary Togola, alors président de l’APCAM, et son ministre de tutelle Bocary Tréta, dans la fameuse affaire dite des engrais frelatés, Mamadou Hawa Gassama a brusquement retourné sa veste quelques mois plus tard, et est devenu le défenseur  incontournable du même Togola et Tréta.

 

Tout a commencé pendant la fameuse affaire des engrais frelatés où Bakary et son ministre de tutelle étaient accusés de tous les maux. Après le parti Parena de Tiébilé Dramé, Mamadou Hawa Gassama a été la personne la plus active dans le cadre de l’incitation des paysans à la révolte contre le président de l’Apcam. Le même Gassama a publiquement demandé la démission (pour fraude et trahison) de Bakary Togola et celle de Bocary Tréta, ministre du Développement rural, sur plusieurs radios privées et dans des journaux privés. C’était le 4 juillet 2015 lors d’une conférence-débat du parti Parena sur les engrais frelatés. Il a aussi été très dur avec Tréta lors de son interpellation à l’Assemblée nationale. Quelques mois plus tard, Gassama, le caméléon, a complètement retourné sa veste.

 

Dans le cadre du renouvellement du bureau de l’Apcam, Gassama est devenu le directeur de campagne de son ennemi d’hier à la surprise générale de tout le monde. C’est ainsi qu’il a été élu président de l’Apcam de Yélimané et sa commune. Comme si cela ne suffisait pas, l’honorable a publiquement reconnu devant les journalistes qu’il sera dans une commission du nouveau bureau exécutif de l’Apcam.

 

Selon lui, ce retournement serait dû au bon comportement de Bakary Togola qui a tout fait pour le développement de l’agriculture. Il est même allé à demander aux Maliens d’accompagner Togola dans son combat pour la promotion de l’agriculture.

Ce brusque retournement du bouillant député de Yélimané n’a pas surpris certains Maliens, car, selon eux, il a purement et simplement crié pour avoir quelque chose. Pour un autre paysan, depuis quelques jours, la maison de Togola est devenue le bureau de son ancien ennemi. Il aurait  même mené la campagne un peu partout avec Bakary Togola avant l’élection, en témoigne sa présence accrue dans un hôtel à Banankabougou.

 

Son acte du 13 décembre vient donc confirmer tout le mal que les Maliens pensent de lui. Devant Tréta et Bakary Togola dans la grande salle du CICB, Gassama est monté sur scène pour distribuer des billets de banque à l’artiste Mamou Sidibé pendant qu’elle chantait les louanges de Bakary Togola. L’honorable n’a pas hésité à confirmer son attachement à Togola et Tréta. Cependant, il a été hué par certains paysans qui le considèrent comme un opportuniste.

 

Après cet acte, il est allé donner une interview à la presse dans laquelle il a réaffirmé son soutien à Togola. Il a même reconnu être dans le nouveau bureau à travers une commission dont il n’a pas voulu révéler le nom à la presse. Il a ensuite demandé aux Maliens de soutenir Togola dans ses combats de tous les jours pour le bien-être des paysans. Concernant ses anciennes accusations, il a affirmé s’être trompé dans l’affaire des engrais frelatés.

 

Gassama devient un problème pour son entourage et son parti

 

Ce faisant, les Maliens ont découvert le vrai visage de cet homme qui se réclame toujours propre. Et pourtant, en regardant son comportement, on se rend compte que Gassama est un opportuniste. Tantôt, il dénonce la gestion du pouvoir d’IBK, tantôt il flatte la même personne devant tout le monde. On se demande souvent s’il fait partie de l’opposition ou de la majorité présidentielle. Désormais, son image est sérieusement ternie après un tel  acte. Son parti envisagerait de le radier définitivement, car il devient de plus en plus un problème. Selon un cadre de l’Urd, le problème de Gassama sera bientôt résolu, car il ne milite pas pour les idéaux du parti, mais plutôt pour ses intérêts.

 

Gassama trompe les Maliens pour atteindre ses fins

 

En un moment donné, Gassama avait conquis le cœur des Maliens avec ses interventions fracassantes en langue nationale bambara à l’Assemblée nationale. Lesquelles étaient souvent écoutées par la  majorité des Maliens qui apprécient son style de communication. Malheureusement, cette popularité a été mal exploitée par l’élu de Yélimané qui ne prêche que pour sa seule chapelle.

Nous y reviendrons

 Y .  Doumbia

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Mais Monsieur, tes propos montrer que c’est des ont dit. Pourquoi entant journaliste tu peut allez l’interroger pour savoir au lieu rĂ©colter des informations parci part lĂ .

  2. Vous aussi fait Ă©conomiser l’ancre de votre bic, tout compte fait il faut un animateur pour animer c’est le faire play

Comments are closed.