Budget d’état 2016: L’opposition parlementaire dénonce un manque d’ambition

46

Selon le groupe parlementaire VRD, le projet de budget 2016 présenté par le gouvernement manque d’ambition pour l’allocation des ressources nécessaires à faire face au problème de la sécurité et à la relance économique du pays.

 

Le projet de budget 2016 du gouvernement ne fait pas l’unanimité au sein de l’Assemblée nationale. Aux termes des discussions, le groupe parlementaire de l’opposition retient beaucoup d’enseignements sur ses orientations, sa sincérité et son objectivité

Dans une correspondance, qu’il nous a fait parvenir, les députés de l’opposition formulent les appréciations suivantes. Selon le VRD, l’accroissement des recettes fiscales de 13,54 % en 2016 repose essentiellement sur la  direction générale des douanes.

“En 2016, il est prévu de réaliser 512 milliards F CFA y compris la TVA exonérée. Les perceptions des droits et taxes sur les marchandises solides sont prévues pour 331,7 milliards F CFA (64,64 %) des recettes totales, contre des prévisions rectifiées de 299 milliards F CFA en 2015 soit une augmentation de 3,3 %. Cet accroissement est moins que le taux de croissance économique de 6 % projeté en 2016 et dénote d’un manque d’ambition réelle à réaliser plus de perceptions sur cette catégorie de marchandises”, indique la correspondance.

Par contre, les recettes sur les produits pétroliers sont prévues pour un montant de 180,300 milliards F CFA (35,15 %) contre des prévisions rectifiées de 151 milliards en 2015, soit un accroissement de 19,20 %.

Par rapport aux prévisions initiales de 2015 (104,380 milliards F CFA), cet accroissement est de 72,73 %. “En ne se fondant que sur une hypothèse de baisse ou de maintien du niveau actuel bas du prix du pétrole sur le marché international, il y a un fort risque de perturbation de la mobilisation des recettes douanières. Au niveau de la direction générale des impôts, il est prévu de réaliser 720,003 milliards F CFA y compris TVA contre des prévisions de 630 milliards F CFA y compris TVA en 2015 soit un taux d’accroissement de 14,29 %…”

Pour l’opposition, cette majoration est surtout tirée par les modifications des taux de la Tartop et de la Taf, intervenues en 2015 et celle concernant le traitement des transferts indirects de bénéfices. “Nous constatons que seuls l’IS/Privé, l’ITS/Privé, la TVA-TPS/Privé, la Tartop et la Taf connaissent des majorations respectives de 48,903 milliards (26,81 %), 2,93 milliards F CFA (4 %), 11,316 milliards FCFA (9,63 %), 1,843 milliards (10,7 %) et 3,301 milliards (10,7 %). En tenant compte des réalisations en 2015, qui n’atteindront pas les prévisions, nous sommes fondés à douter des capacités de cette régie à réaliser les objectifs à lui assignés”, selon les députés de la VRD.

Concernant les recettes domaniales, le taux d’accroissement de 0,250 %, largement en deçà du taux de croissance économique fixé à 6 %, il apparait que le budget a manqué réellement d’ambition si l’on considère que l’effort d’amélioration de la gestion fiscale doit être équitablement partagé.

Concernant les dépenses, l’accroissement de l’investissement global qui atteint 749,219 milliards F CFA, soit  37,48 % des dépenses totales ne permet pas une inversion de tendance qui reste dominée par les dépenses de personnel et de fonctionnement avec une part de 62,52 %.

“Le montant élevé de certaines inscriptions au titre des contreparties de projets alors que les financements extérieurs ne sont pas mis en place , est source d’incitation à détourner ces crédits de leur vocation première. Les allocations sectorielles notamment celles concernant le développement rural ne sont pas adossées à des objectifs de résultats précis en vue de mesurer leur impact sur la croissance économique en tant que moteur du développement. Au niveau des programmes de plusieurs départements, peu d’accent est mis sur la fonction contrôle ou inspection de l’exécution des dépenses. Certaines allocations budgétaires ne permettent pas de s’assurer de l’emploi des dépenses y afférentes…”

A titre d’illustration, il y a lieu de noter que le poste “aide à la presse” est inscrit au niveau de la Présidence comme à l’accoutumée pour 90 millions et au niveau du ministère de la Communication pour 100 millions, les allocations au titre de la part patronale de l’Etat à l’Assurance maladie obligatoire au niveau du ministère de la Santé pour 8,940 milliards F CFA, ministère de la Solidarité pour 3,556 milliards F CFA, l’inscription de 2,4 milliards dans le chapitre les achats de véhicules pour la Présidence et pour les sous-préfets alors qu’une autre dotation de 3 milliards est prévue pour l’achat des véhicules de l’administration.

La modicité de certaines inscriptions budgétaires au regard des missions dévolues ne permet pas une meilleure exécution du service public. C’est le cas des 260 000 F CFA alloués à l’inspection de la santé pour 2016, qui est ainsi appelée à ne faire aucune action en matière de lutte contre la vente des médicaments contrefaits.

“Le gouvernement manque d’ambition pour l’allocation des ressources nécessaires à faire face au problème de la sécurité et à la relance économique de notre pays. Et à la lumière de tous ces dysfonctionnements, le projet de budget d’Etat 2016 n’est pas celui qui convient aux réalités actuelles du pays, tant au plan des orientations qu’au plan de la sincérité de ses prévisions et de sa lisibilité. Il s’en déduit naturellement que le groupe parlementaire VRD ne peut accorder sa confiance à cet projet de loi des finances 2016”.

Bréhima Sogoba

PARTAGER

46 COMMENTAIRES

  1. C’est repartir, l’opposition ne semble pas baisser les bras dans ta quête effrénée de moyens pour mettre à mal le gouvernement actuel et le président. Leur slogan est le dénigrement et la diffamation.

  2. Que L’opposition malienne aille se faire voir ailleurs, on est fatigué d’écouter leur absurdité. Pour l’amour de Dieu, on a des choses bien importantes à faire que lire les critiques.

  3. Toujours prêt à abimer l’image de nos dirigeants, comme c’est lamentable de la part de l’opposition malienne. Je suis tout de même indigné de les voir détruire notre patrie sans aucune hésitation.

  4. Le seul manque d’ambition qu’on peut relever dans cette situation est la mauvaise volonté de l’opposition à vouloir coûte que coûte mettre en péril le gouvernement actuel. Elle beau essayé ses efforts resteront vaines.

  5. De toute évidence, c’est clair que l’opposition malienne veut à nouveau remettre en cause la gestion actuelle du pays. Ce qui m’étonne le plus est que cette opposition n’a aucune idée de ce qui peut arriver à ce pays à cause de ces scandales fictifs. 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  6. Cela n’est point étonnant de voir l’opposition malienne sur les murailles du régime IBK. Elle est tout autant obsédé par le pouvoir mais aussi jaloux de voir qu’aucun de ses membres n’a pu être élu à la tête du pouvoir.

  7. Il est temps que l’opposition malienne arrête de faire entendre au peuple ce qui n’est pas réel. Nous devons rester calme et laissez le président de la République finir ses cinq années de pouvoir pour ensuite le critiquer.

  8. C’est normal que l’opposition relève un manque d’ambition dans ce dossier. Puis qu’il n’a jamais été pour la bonne gouvernance ou encore le triomphe du régime IBK. Mais, une chose est sûre, le Mali IBK se relèvera tôt ou tard.

  9. « Le projet de budget 2016 du gouvernement ne fait pas l’unanimité au sein de l’Assemblée nationale. Aux termes des discussions, le groupe parlementaire de l’opposition retient beaucoup d’enseignements sur ses orientations, sa sincérité et son objectivité ».
    Tchrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr, une opposition de merde, qui nie la souffrance de son peuple et qui cherche à détruire en même temps sa nation.

  10. C’est que sous le régime d’IBK, la vraie démocratie à vue le jour. La reconnaissance du statut politique est un acte honorable et démocrate que les autres régimes ont préfère ignorer par leurs soifs de pouvoir. Cet acte d’IBK est salutaire et démocrate, la démocratie sous le régime d’IBK est très exemplaire. Ce qui serait de la mise en place du reste des promesses, l’opposition doit prendre son mal en patience, IBK pour une fois a déjà montrer son sens de patriotisme.

  11. Mais tout ceci ne doit pas créer de polémique, sinon je dirai que l’opposition malienne est une opposition trop ambitieuse. Bien avant la considération du statut de l’opposition, elle existait déjà sans budget annuel, bien avant la considération du statut de l’opposition, elle n’a jamais eu de siège propre à elle. Alors pourquoi créer des polémiques autour de ceci, le gouvernement n’a pas refuser mais il a fait de son mieux donc faite de vos mieux monsieur Soumaila Cissé.

  12. L’opposition aura de droit ce qu’elle mérite. IBK est un démocrate et il reconnait parfaitement la valeur de l’opposition dans un pays démocratique. L’opposition aura ce qui lui est de droit. Mais soyons sérieux 2 ou 3 milliaire est de trop à donner au statu de l’opposition comme budget 2016, alors que l’économie malienne est encore fragile. ➡ ➡

  13. Tu as vraiment raison, 2 ou 3 milliaire est vraiment demander de trop pour le statue d’une opposition qui ne joue pas son rôle. Et aussi vue la crise économique que traverse en se moment je pense que l’assemblée national a bien fait de ne voter que 500 millions pour le budget 2016 de l’opposition.

  14. Démocratiquement, IBK a mis l’opposition malienne dans toutes les conditions possibles et maintenant l’opposition prend part à la gérance du pays. Mais les Maliens se plaignent toujours de l’opposition car ils estiment que l’opposition n’est pas à la hauteur car elle ne joue pas pleinement son rôle.

  15. Démocratiquement, IBK a mis l’opposition malienne dans toutes les conditions possibles et maintenant l’opposition prend part à la gérance du pays. Mais les Maliens se plaignent toujours de l’opposition car ils estiment que l’opposition n’est pas à la hauteur car elle ne joue pas pleinement son rôle.

  16. Vue la crise dont traverse le pays, je pense que l’opposition doit faire preuve de bonne foi. Je dirai que 2 ou 3 milliaire est vraiment trop. Actuellement le Mali traverse une crise économique à prendre au sérieux. 500 millions est suffisant pour l’opposition.

  17. En matière de démocratie IBK est à féliciter car, il est allé au-delà de la démocratique. L’opposition est dans tous les conditions et dispose d’une grande part de responsabilité dans la gestion du pays (statut de l’opposition). Mais jusque-là les maliens sont resté sur leurs faim, l’opposition est nul et mal organisé.

  18. N’importe quoi, l’opposition malienne ne rate pas une occasion pour s’en prendre au président de la république et son gouvernement !!! Alors qu’elle même, si je peux me permettre, est un tas de merde dans ce pays !!!

  19. L’assemblée national a fait un travail remarquable en votant le montant qui devrait débloquer pour entretenir la statue de l’opposition. Le régime d’IBK a beaucoup valoriser l’opposition, mais les maliens sont toujours rester sur leur faim, car l’opposition malienne ne satisfait pas la population.

  20. Soumaïla Cissé doit se mettre en tête que se poste n’est pas un poste ou il devra encore se remplit la poche. Ce statue est l’un des piliers de la démocratie du pays. IBK est le président démocrate qui accepter que l’opposition ait une statue, alors faite preuve de responsabilité et de patriotisme.

  21. Malgré que le gouvernement n'a pas d'ambition pour apporter de changements dans le pays mais avec tout cela le pays avance avec un taux de croissance de 7,2% de PIB.

  22. VRD n’a jamais approuvé un programme d’avancement. Ce groupe parlementaire est toujours contraire aux autres et c’est un grand groupe de perturbateurs. Qu’ils nous laissent respirer avec leur égoïsme.

  23. Nous avons cru en lui, plus de 77% des maliens l’ont choisi pour leur sortir de la merde dans laquelle ils étaient plongé depuis plus de 20ans, il l’a fait !!! Nous le voulions pour mettre le pays sur la bonne voie de développement, il est en train de mettre en place une solide base de développement pour notre pays, de quoi avons besoin encore !!!

  24. La majorité parlementaire a déjà approuvé le programme et nous souhaitons bonne chance au gouvernement pour ses programmes. Cela ne vaut plus de polémique.

  25. VRD n’a pas une bonne ambition pour faire avancer le Mali mais pour semer seulement du désordre. Qu’ils aillent se faire voir au diable !!!

  26. IBK est celui dont le MALI avait besoin pour se relancer économiquement, sur la scène internationale, pour entamer un procédure de développement durable, pour permettre au MALI de préserver son intégrité territoriale et de faire régner la paix et la sécurité dans notre pays !!! Et il est en train d’accomplir ces différentes tâches à merveille !!!

  27. Je me demande comment est-ce qu’on peut en vouloir jusqu’à ce point à quelqu’un qui fait tout ce travail pour le MALI et les maliens, quelqu’un qui se donne corps et âme pour le développement de notre pays ? A ce que je vois c’est de la pure méchanceté !!!

  28. Cela n’étonne personne parce que ces gens ne s’opposent pas pour faire avancer le pays mais pour nuire à la personne d’IBK et son gouvernement. Désolé pour ces gens qui n’ont pas compris jusqu’à présent le vrai sens de la démocratie.

  29. C’est avec ce manque d’ambition que notre pays a avancé avec 7,2% de PIB et que le FMI aussi a félicité la bonne gouvernance de notre pays. Quoi de plus ?

  30. Personne ne va nous dissuader encore des réalités de ce pays. Le pays a progressé avec 7,2 % et on n’a entendu personne dire un mot ni d’apporter des propositions pour dépasser cela et c’est maintenant que vous allez nous casser les oreilles avec des sottises.

  31. L’opposition malienne est une bande d’incapable !!! Elle est animée par des personnes qui n’ont aucune envie que ce pays se sorte de cette merde, qui ne voient que leurs intérêts personnels, pas ceux du MALI !!!

  32. Mamadou Igor Diarra est un homme qu’il faut à la place qu’il faut. Merci infiniment à lui. Avec lui on peut espérer jusqu’au cou. Si les ministres incriminés dans des malversations avaient tous fait comme lui, Ibarhim Boubacar Keïta allait faire un magnifique bilan avant 2018. Je l’encourage dans ce sens. Rien que dans ce sens. S’il continue de la sorte, le jour où il se présentera aux élections présidentielles dans ce pays, je serai le premier à voter pour lui. 😆 😆 😆 😆 💡 💡 💡

  33. Félicitation à Igor Diarra et son équipe ainsi qu’à tout le gouvernement actuel. Le pays a besoin des hommes comme eux à la tête de notre économie. Je demande aussi à tous les citoyens de faire preuve de civisme pour aboutir en commun effort à notre bonheur. 😳 😳 😳 😳

  34. GASSAMA et sa bande sont des égoïstes, ils sont même contre le développement du Mali. Nous en avons marre de ces critiques stériles qui ne vont rien nous apporter.

  35. Le régime en place est à féliciter sans cesse. Arrivé en période de crise, il a fait de son mieux dans la satisfaction du peuple. Après la signature de l’accord, la mort de Wadoussène, l’institution du poste de chef de file de l’opposition politique, le projet de construction de l’Hôtel SHERATON, la première place qu’à occuper notre aéroport dans l’Afrique de l’Ouest, l’accord de financement de 1.000 tracteurs, la remise des clés de 1552 logements à N’Tabacoro, la démolition des constructions illégalement érigées sur le site de l’ACI de Souleymanebougou dont je ne me réjouit pas (une application de la loi) j’en passe. Aujourd’hui c’est la nouvelle qui relancera notre économie en 2016 avec le dépassement du seuil fatidique de 1.000 milliards. Je remercie infiniment le ministre Mamadou Igor Diarra et le directeur générale des douanes pour ce résultat ainsi que tout le gouvernement. 😆 😆 😆 💡 💡 💡

  36. Je demande à Ibrahim Boubacar Keïta de ne pas céder aux «ils ont dit» en se débarrassant de Mamadou Igor Diarra. Il peut chasser les ministres incompétents mais il ne doit pas toucher à Igor. Car c’est grâce à ce dernier que les recettes douanières ont atteint plus de la somme demandée, 36 milliards, avec un montant de 42 milliards en novembre. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: 👿 👿 👿

  37. L’Etat est une continuité. Le régime d’IBK à travers le Ministre Mamadou Igor Diarra a prouvé son intention de ramener notre économie à un stade plus évolué et plus ambitieux pour faire face aux différents défis du président Ibrahim Boubacar Keïta. 😆 😆 😆 💡 💡 💡

  38. L’opposition malienne n’a nullement lieu d’exister dans ce pays de par les actes qu’elle pose nuit et jour pour porter préjudice à l’image du président de la république !!! Alors qu’elle sait très bien qu’en voulant déstabiliser le président, c’est le MALI qu’elle va déstabiliser !!!

  39. Détrompes-toi, cher journaliste. Ce n’est pas une question de transparence. Mamadou Igor Diarra est un ministre compétent et loyal. En matière de transparence, je ne pense qu’il y ait de laxisme dans sa gestion.

  40. Dans la gestion des finances ou du trésor, Mamdou Igor Diarra n’a pas de quoi s’inquiéter vraiment!!.

  41. Je ne peux pas comprendre qu’il y ait des citoyens maliens dignes de cette appellation qui ne veulent pas de Mamadou Igor Diarra dans la gestion des finances de ce pays. Cet article est fondé sr des inventions de mensonges. C’est décevant de votre part,chers députés du groupe VRD. 😆 😆 😆

  42. Monsieur le journaliste partout d’où il y’a l’honorable GASSAMA il faut mettre en tête qu’il n’y a pas d’avancement là bas. Désolé pour VRD

  43. L’opposition malienne ne souhaite qu’une seule chose, que le pays sombre dans la terreur, que la population se révolte contre le régime en place et que chaque membre de la dite opposition puisse satisfaire ses désirs purement et simplement politique !!!

  44. On peut tout à fait déteste quelqu’un. Cela fait partie de la nature de l’être humain. Mais nier les bienfaits d’une personne n’est pas de la nature d’un Homme. Et c’est ce que ces députés crève de la faim sont en train de faire.

  45. C’est tellement facile pour les journalistes de ce pays de mentir avec des soi-disant preuves à l’appui qu’ils ne savent plus ou mentir ou pas. Je suis sûr que ce monsieur est un envoyé, un corrompu je veux dire, de l’opposition. Dans ces derniers jours, Igor a tellement fait du succès que le FMI a même apprécié à l’occasion de sa 4ème revue que les opposants sont capables de tout pour décrédibiliser cet homme et le pousser à démissionner comme ils l’ont fait avec Mara.

  46. Ces député du groupe parlementaire VRD sont des menteurs. Nous sommes convaincus que le ministre de l’économie et des finances, Mamadou Igor Diarra est un bon ministre. Les chiffres que ces élus donnent dans cet article n’ont absolument rien de vrai. 😳 😳 😳 😳 😳

Comments are closed.