Campagnes électorales : Des bénédictions à IBK dès le 1er jour

0

La  campagne électorale du scrutin  présidentiel du 29 juillet prochain a démarré le samedi dernier. Pour le premier jour, le candidat de l’alliance «Ensemble Pour le Mali», Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, a reçu toutes les onctions possibles  des familles fondatrices de Bamako, le patronat malien et le soutien des femmes des camps militaires.

Le candidat IBK a, respectant la tradition malienne, donné le ton de sa campagne dans les familles fondatrices de Bamako. Dans le vestibule des Niaré, familles fondatrices du District de Bamako où il a entamé sa campagne, IBK a déclaré : «Je ne pouvais pas commencer ma campagne avec les cérémonies festives sans venir, au préalable, vous saluer et solliciter vos prières et bénédictions pour moi et pour des élections présidentielles apaisées, le 29 juillet 2018 dans notre grand Mali ».

Le candidat de la coalition EPM,  IBK, s’est ensuite rendu tour à tour dans les familles Touré à Bagadadji, Dravé à Bolibana, Haïdara à Bamako, les familles maraboutiques de Bamako, dans la mosquée Koromakan (Première mosquée de la prière de vendredi de Bamako), à l’Archevêché de Bamako, au siège du Haut Conseil Islamique du Mali. Partout où IBK a passé, la mobilisation était sans pareil et le bonheur de l’accueil de ses hôtes indicible. Après l’avoir écouté attentivement, les hôtes d’IBK ont prié et fait des bénédictions pour des élections présidentielles apaisées, des campagnes présidentielles civilisées. Car, malgré tout, nous sommes tous des Maliens avant, pendant et après des élections.

Tous ont souhaité que les acquis obtenus dans la douleur depuis 2013 puissent être consolidés et renforcés ; car, les candidats et les populations doivent savoir que notre pays est un pays pauvre mais très riche en culture, en ressources naturelles et en valeurs sociétales entre autres. Ils ont tous assuré leurs bénédictions pour le candidat qui sera choisi par Dieu pour l’amour du Mali et ont assuré de leur total soutien et engagement à ce dernier au soir de son élection à la magistrature suprême du pays.

«On nous traite d’être du camp d’un seul individu, cela n’est pas objectif, notre rôle n’est pas de supporter ou d’influencer le choix de nos enfants ou autres Maliens. Nous sommes là pour soutenir et accompagner tout pouvoir sur place pour le bonheur des Maliens et du Mali. Nos enfants et nous-mêmes sommes parfois de sensibilités politiques différentes; donc, sachons raison gardée à ce niveau. Cependant, nous tenons beaucoup à la paix, à la sécurité et la stabilité pour notre pays. Car, sans cela, aucun développement n’est possible. Nous avons aujourd’hui une armée performante , une agriculture performante malgré ce qui reste à faire et à parfaire encore , notre pays est en train de sortir de la crise et c’est le moment pour chacun de nous de faire en telle sorte que ce bilan soit préserver de toute autre destruction , il doit être renforcé pour vite développer le Mali. Et que chacun de nous retrouve le chemin du mieux-être que nous souhaitons vivement depuis 2013. J’en appelle à IBK pour qu’il renforce davantage les moyens de défense de notre armée, pour que nos soldats soient encore plus performants qu’ils ne l’étaient. Egalement que les moyens de production et des équipements agricoles soient encore disponibles et accessibles aux paysans; car, sans production agricole aucune stabilité n’est possible et pas de développement », a laissé entendre un sage des familles fondatrices de Bamako.

Les assurances d’IBK

Le candidat IBK a rassuré ses hôtes de toute sa détermination à sauvegarder les acquis déjà réalisés, mais également insuffler plus de détermination pour le renforcement des acquis réalisés, malgré la situation difficile et les conditions difficiles dans lesquelles il a trouvé le pays quand il arrivait à la magistrature suprême en 2013. Toutefois, le porte-étendard de la coalition EPM a rappelé quelques acquis de son bilan , notamment le chantier de la paix et de la réconciliation nationale entre les enfants du Mali, la réforme et l’équipement et le renforcement de capacités de nos vaillants soldats, les performances de notre agriculture et la première place africaine du Mali en production de coton graine , le record national de la production céréalière, grâce à la subvention de 15% au lieu de 13 % accordée à l’Agriculture sur le Budget national, les augmentations de 20% sur les salaires des fonctionnaires .

Annonce phare d’IBK

«Ce soir (samedi 7 juillet) ou au plus tard demain (dimanche 8 juillet), nous allons recevoir 4 nouveaux avions de chasse Super Tucano pour renforcer nos moyens aériens de combat au niveau des FAMA. J’ai opté pour une campagne civilisée et je ferai une campagne apaisée sans injures, sans entamer l’honneur d’un tel. J’aborde la campagne dans la sérénité et je suis prêt à aider à développer le Mali celui que les Maliens auront à choisir», a expliqué IBK à ses interlocuteurs.

IBK au patronat Malien

Le candidat IBK est arrivé dans la soirée aux environs de 18H au siège du Conseil National du Patronat du Mali, sis à Hamdallaye-ACI. A l’avoir été accueilli, le Président du Conseil National du Patronat Malien, Mamadou Sinsin Coulibaly,  a, après ses mots de bienvenue, fait savoir que c’est la première fois depuis l’Indépendance du Mali qu’un Président de la République visite le siège du CNPM et mieux au premier jour du démarrage officiel des campagnes aux élections présidentielles.

Marqué par la cordialité de l’accueil de ses hôtes, le candidat IBK  a remercié les entrepreneurs du Mali pour leur hospitalité. Il a évoqué avec eux les difficultés et les conditions dans lesquelles il a hérité du pouvoir lors de son élection à la magistrature suprême en 2013.

IBK est revenu sur quelques éléments satisfaisants de son bilan qui le poussent à solliciter auprès du Peuple malien un second mandat afin d’achever les œuvres entreprises depuis 5 ans pour le bonheur et l’honneur du Mali. Sans masquer les réalisations au niveau de l’Armée malienne, au niveau des FAMA, des infrastructures, entre autres. Cette visite a été également celle de perspectives pour les entreprises maliennes dans les années à venir.

«Commencer sa campagne électorale sans au préalable rendre cette visite d’intérêt aux entrepreneurs du Mali à leur maison aura été un manque de reconnaissance à ces hommes et femmes qui font bouger le Mali post-conflit», a déclaré IBK.

IBK bénéficie du soutien des femmes des camps militaires

Après le CNPM, le porte-drapeau de l’EPM, Madame Kéïta Awa Fofana, Présidente de l’Association, a échangé avec l’association des femmes des camps militaires, les veuves et orphelins des vaillants militaires du Mali tombés sur les champs de l ‘honneur. L’Association a, à travers cette rencontre, remercié et salué IBK pour tous les efforts en leur faveur durant son premier mandat notamment les primes de logements, les avantages donnés aux femmes veuves militaires et les orphelins, entre autres primes. Elle a aussi remercié IBK pour avoir initié une colonie de vacances en Algérie pour les enfants orphelins des militaires.

«Nous remercions IBK pour l’envoi en colonie de vacances en Algérie des enfants orphelins de militaires », a déclaré Madame Kéïta Awa Fofana, Présidente de l’Association.

Les femmes des camps militaires ont promis au visiteur du jour leur vote pour lui assurer un second mandat, en signe de reconnaissance pour ses efforts et ceux de son épouse, Mme Kéïta Aminata Maïga, qui ne cesse d’assister les femmes des camps et leurs enfants.

Etape du QG de campagnes

Aux environs de 20 H15, dans la nuit du samedi 7 juillet 2018, la candidat à sa propre succession s’est rendu dans son Quartier Général de campagnes électorales, jute à côté de l’Hôtel Radison Blu, où sous une tente, le candidat IBK a rencontré le Directoire de campagnes de l’Alliance « Ensemble Pour le Mali » EPM.

Cyril ADOHOUN

………………………………………..

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here