Billet : Toto reprendrait-il la craie ?

2

Le Syllabaire ! Ce nom claque comme pour marquer sa longévité au royaume d’El Soudan. « Toto, ne fume pas la pipe de papa ». Toto ne fume plus dè ! Cela, est désormais un mauvais et vilain souvenir. Toto ne fume donc plus et son syllabaire su mémorable tant dans le fond que la forme est dans les mains de ses petits-fils.

Le précieux sésame du SAVOIR a permis à Toto-fils, après Toto-senior de lire en ….deux années scolaires. Alors, pourquoi pas un retour aux premières amours ? Les petits malins ont déjà compris dè !

Aujourd’hui et depuis plus ou moins 30 ans, la descente aux enfers a commencé : le niveau est bas et n’a cessé de dégringoler. Des apprentis sorciers sont passés par là : nouveau bailleur (à Wariso, capitale d’El Soudan), nouveau programme. Peut-être pas tous mauvais. Le monde scolaire y a laissé son premier… souffle. Et erre comme une âme en peine, avant la… panne.

Habib KOITE pourrait se charger d’un stage intensif avec Toto et Babadi le sobre. Stage destiné à tous ces décideurs ayant mal… décidé un temps. Syllabaire en main,  colonne par deux. Attention : école = falibougou souriant déjà à ces respectables potentiels auditeurs. Mais là, faut pas fâcher dè !

KONONDIBI KONATE

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Qui est mieux placé pour élaborer un manuel d’ apprentissage de la langue française ? Les maliens ou les français à l’ instar du syllabaire ?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here