En toute franchise : Attention !

8

Le vocable « Attention » fait penser à une mise en garde. Et le doigt (l’index généralement) pointé en signe de mise en garde n’empêche pas les autres doigts de se tourner vers soi-même.

Quand la colère gronde, il faut réfléchir à une posture préventive appropriée, car un peuple déchaîné agit souvent de façon difficilement contrôlable. A la hauteur du mécontentement longtemps refoulé avant d’être exprimé. Ce d’autant que nul n’ignore la maxime latine de la « vox populi vox dei » (la voix du peuple est la voix de Dieu).

En effet, le moins qu’on puisse dire ces derniers jours au Mali est que ce grand peuple est légitimement en colère. Son mal-vivre s’est exacerbé ces dernières semaines par des événements dramatiques qui ont heurté sa conscience, sa fibre existentielle de peuple fier, courageux  et digne.

Certes, Koulongo, Dioura, Ogossagou… ne sont pas le fait du pouvoir en place. Mais la réponse que le pouvoir en a donnée est apparue véritablement en deçà des attentes d’une opinion nationale de plus en plus exigeante. Et l’interpellation parlementaire du mercredi dernier a mis à nu cette déception voire ce rejet de la gestion de la crise, de la gestion tout court du pays.

La série de grèves et des menaces d’arrêt de travail dans presque tous les secteurs sensibles du pays vient aider à sonner cette révolte. Ce qui a aidé à faire des organisateurs de la marche du 5 avril des sortes de héros. Titre qu’ils n’auraient pas dû avoir si le chef de l’Etat avait pris le devant des choses… Le temps devenant notre ennemi.

IBK doit à présent mesurer ce sentiment de colère à sa juste valeur et appeler rapidement les protestataires à s’asseoir autour d’une table. Afin de relancer avec célérité le chemin de la concertation des forces vives pour calmer les ardeurs et désamorcer la crispation qui s’installe à nouveau dans le landernau national.

Le chef de l’Etat prêtera ainsi une oreille attentive à cette autre colère de son ami et député RPM (parti présidentiel) Mamadou Diarrassouba, qui déclarait mercredi à l’Hémicycle que le gouvernement doit être revu. Pour en élargir la base politique et sociale. Sans un geste d’envergure allant dans ce sens, le peuple malien pourrait dire à nouveau, avec biens de slogans hostiles à Koulouba : «…Attention ! ».

Cette mise en garde va aussi à l’endroit du peuple en colère et, principalement, à l’endroit des organisateurs de ces marches (ceux qui veulent un bis repetita vendredi prochain). Ceux qui caressent le vœu secret et funeste de déstabiliser les institutions doivent savoir que si le pays s’agenouille à nouveau, après le « Sanogogate » (Amadou Haya Sanogo, le chef putschiste) de 2012, son existence même sera en péril ! Qu’à Dieu ne plaise. Donc, ATTENTION !

 Bruno D SEGBEDJI 

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. BERNARD 9 Avr 2019 at 06:26
    “Le fauxSankara avec ses expressions d’enfant mal éduqué.”

    Salut la pintade, toujours aussi con ?😁😁😁😁😁

    Mais dis-moi, après cette très longue absence sur Maliweb, OU ETAIS-TU PASSÉ ?

    Est ce que Koulouba à fini par se rendre compte que tes louanges rémunérées FAISAIENT RIRE TOUT LE MONDE au lieu de convaincre qui que ce soit, et a brutalement cessé de te donner ton prix de taxi pour tes foutaises à la gloire de Zonkeba ???😁😁😁😁😁😁😁

    Bref: Te voilà maintenant au chômage !
    Mais ne te plains pas:
    Avant, chanter les louanges DU NULLARD ZONKEBA, c’était déjà une MISSION DIFFICILE ;

    Aujourd’hui, vu le dramatique chaos dans lequel il a plongé le pays, oser chanter ses louanges SERAIT UNE MISSION SUICIDE ! 😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁

  2. LE ROI BITON DE SEGOU 8 Avr 2019 at 20:43
    “Mes amis, il ne sert a’ rien de continuer a’ verser l’huile sur le feu”

    Mais il ne s’agit plus pour personne de “jeter de l’huile sur le feu ” :
    Le feu allumé par l’inconconscience, l’incompétence et l’amateurisme de l’état, brûle déjà très bien tout seul !!!

    Tu CONSTATES et tu VOIS DE TES PROPRES YEUX comme nous tous (et comme tout le monde !) que Zonkeba a, en 6 ans, FAIT D’UN MALI “MAL EN POINT” UN MALI… PRATIQUEMENT MORT !!!

    Conclusion : Soit l’acheteur de Boeing dégage (enfin !) MAINTENANT, soit le Mali meurt et on l’enterre !
    C’est hélas tout simple….

    Il ne s’agit donc pas ici de “jeter de l’huile sur le feu “, il y a déjà longtemps que ce stade a été dépassé !😎😎

  3. Pkagame, toutes les mesures que vous proposez sont bonnes en soi, MAIS sans CADRE GÉOPOLIQUE PRÉCIS restent SANS EFFET, DONC NULLES.

    Le monde, dans lequel vous et beaucoup d’ autres sont figés, se meurt á jamais.

    Nous étions peu á dire HAUT ET FORT en 2013 que le Mali doit éviter une implication PROFONDE de l’ onu dans la crise interne au Mali.
    Nous préconisions une résolution de la crise dans le cadre de deux ou trois coopérations biatérales équilibrées et sinceres.
    La Syrie nous a montré l’approche en pratique…!!!
    Le vénézuela, nous prouve aujourd’hui l’éfficacité de cette approche canonique.

    Nous avons fait une toute petite recherche sur les contingents militaires et lobbystes au Mali depuis 2013.
    Le résultat: C’ EST JUSTEMENT LE CLUB HERMÉTIQUE DES “AMIS DE LA SYRIE” CREÉ ET PILOTÉ PAR laurent fabius, LE CRIMINEL DE GUERRE QUI FAISAIT des LOUANGES au DU FRONT-AL-NOSRA en Syrie.

    Soyons CLAIR: LE MALI NE POURRA PAS ÉVITER LA GUERRE OUVERTE AVEC L’ ÉTAT PROFOND de FRANCE, SINON LE MALI DISPARAITRA COMME LA PALESTINE. TOUT EST PRET POUR CELA…

    Bis:
    Soyons CLAIR: LE MALI NE POURRA PAS ÉVITER LA GUERRE OUVERTE AVEC L’ ÉTAT PROFOND de FRANCE, SINON LE MALI DISPARAITRA COMME LA PALESTINE. TOUT EST PRET POUR CELA…

  4. Mes amis, il ne sert a’ rien de continuer a’ verser l’huile sur le feu. Le defunt president Americain JFK disait: “… Ask not what your country can do for you. Ask what you can do for your country.” En d’autres termes, ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous. Demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays. Je demande a’ chaque malienne et chaque malien de se poser la question suivante: qu’ai-je fait pour renforcer la cohesion sociale, la paix et la justice au Mali?
    Ceux qui ont la memoire courte ont deja oublie’ que la crise du nord avait fait plus de 400 000 deplace’s, plus de 100 000 refugie’s et des centaines de morts. Si nous laissons la crise s’installer pour une longue duree au centre, il y aura plusieurs milliers de morts et des centaines de milliers de refugies.
    Les uns et les autres doivent se ressaisir et aider le president IBK dans sa demarche pour redresser la situation.

  5. JUSTICE CONTRE LES TERRORISTES GÉNOCIDAIRES D’OGOSSAGOU ET LA DÉMISSION DE SBM

    Ceux qui ont commis ces meurtres ignobles d’Ogossagou ne doivent de quelque manière que ce soit échapper a la justice. C’est la responsabilité absolue de l’État malien de les prendre au risque de devenir un état voyou, complice de ce génocide. Des discours irresponsables de SBM, appliqués en une politique de proxy qui consiste a sous-traiter la sécurisation du centre,…et du maccarthysme qui sert a renforcer les amalgames…sous prétexte de battre le terrorisme, ont eu leurs effets au prix de la vie de nos innocentes populations. SBM doit démissionner pour sa faillite catastrophique!

    LE TERRORISME N’A NI DE COMMUNAUTÉ NI D’ETHNIE NI DE RACE

    Oui oui Amadou Koufa a eu beaucoup des adeptes peuhls extrémistes, djihadistes, terroristes écervelés qui ont abandonné leur pays pour suivre cet autre chef terroriste Iyad Ag Ghali (agent) qui a vendu son pays aux terroristes arabes internationaux (algériens etc..) sous prétexte du djihad, mais est ce fait devait il transformer la communauté peuhle en entité terroriste a massacrer? S’il fallait suivre cette logique bornée et facile, les communautés touarègue et arabe ne devaient pas être elles en première ligne de l’amalgame, vu que c’est de ces communautés que viendrait la plupart de nos grands terroristes locaux?? Que dire de centaines de membres du MUJAO qui étaient des sonrais, des bambaras, de sarakole, des dogons (Toure, MAIGA, KEITA et.)? Ou bien c’est parce que les populations peuhls sont faibles, nombreuses, exposées que ces sales doso s’attaquent a elles (femmes et enfants)? Si ces sales doso étaient si forts, il faut simplement aller prendre Koufa & ses suppôts, …puis surtout pourquoi pas aller chasser Iyad et ses suppôts de Kidal

    RESPONSABILITÉ DE L’ÉTAT

    Un état incapable reste un état incapable. Sinon tout le monde sait que c’est une situation extrêmement complexe et difficile a combattre. Ce que l’on voit comme “les peuhls contre tous (dogon, bambara, doso etc..)” est en réalité une spirale de violence intercommunautaire provoquée par les djihadistes (peuls)..c’est un piège mortel tendu pour affaiblir, affamer et bruler ce qui reste du Mali. Mais encore 1000 fois!!!: CELA NE DÉSENGAGERA EN RIEN LE DEVOIR DE L’ÉTAT…… C’EST ABSOLUMENT SA RESPONSABILITÉ d’y trouver des solutions ingénieuses et non de faire recours a des solutions du gangstérisme génocidaire basée sur des amalgames.

    Or nous on croyait que SBM est en train renforcer les FAMAs dans le centre …et surtout avec notre aviation renflouée etc., afin de neutraliser ces criminels de KOUFA qui terrorisent les populations, dia dia lui il compterait sur une politique maccarthyste qui consiste a croire et a faire croire que c’est toute la communauté peuhle qui est le probleme (“l’ennemi d’intérieur”).
    Il faut vite changer ça sinon walaye bilaye ça ne va jamais être la solution…. au contraire, c’est extrêmement dangereux…ça va radicaliser des milliers des jeunes peuhls …même au niveau régional contre notre pays …et c’est bien cela le souhait de nos ennemis! On est devenu fou..ou quoi…sinon comment peut on aliéner une si grande partie de notre population peuhl…pourquoi ne pas vite la récupérer au lieu de la chasser dans la main des terroristes?

    SOLUTIONS: PACIFICATION, CONFIANCE, ET LUTTE CONTRE LE TERRORISME

    1- UN PROGRAMME D’IDENTIFICATION DE POPULATION: le centre doit être recensé.. je l’avais dit par le passé. La région de Mopti… chaque village et ses populations recensées avec une carte NINA spéciale. But: contrôler les mouvements, canaliser les aides alimentaires, coordonner la sécurisation des villages, identifier et isoler les criminels endogènes.

    2- RENFORCEMENT DES FAMAS DANS LE CENTRE (camps modernisés avec stratégie …cameras, sentinelles surarmés) appuyés par l’aviation (encore on a la crise cardiaque quand on ne sait pas où se trouvent nos avions achetés par nos impôts!) buts: faire la peau aux terroristes et autres milices qui oseraient franchir les zones rouges des Famas.

    3- INTERDICTION DES MOUVEMENTS NON AUTORISÉS… toutes les milices armées locales ( qui prétendent défendre seulement les siens) doivent rester cantonnées dans leurs zones désignées par l’État, en attendant la pacification et la réconciliation intercommunautaire du centre.

    4- PROGRAMME DE VISITES DES TROUPES FAMAS DANS LES VILLAGES PEUHLS…les visites se feront en tenue militaire Famas avec des cadeaux aux populations …les rencontre vont ouvrir des dialogue les FAMAS peuhls vont se charger des traductions aux populations….. les FAMAS gagner les “hearts and minds”/cœurs et esprits des ce populations (déjà traumatisées). Lors de ces visites les Famas apporter de l’humour, le respect et assurance a ces populations…et surtout leur expliquer leur sécurité est le devoir des FAMAS.

    On peut bien renverser le dangereux chemin sur lequel notre pays s’est mis aujourd’hui. Mais il faut qu’on se débarrasse d’abord du cynisme noir qui nous grippe, de la haine de l’autre, de la méchanceté, de la suspicion et des amalgames, de l’arrogance et de l’égoïsme, de la corruption et de la mediocrite et du manque du serieux!!! Il faut installer un climat de confiance et du dialogue et de responsabilité de l’État.

  6. “Cette mise en garde va aussi à l’endroit du peuple en colère et, principalement, à l’endroit des organisateurs de ces marches (ceux qui veulent un bis repetita vendredi prochain). “.
    SI ON RESTE AUSSI SUR CETTE LANCE AVEC LE PRINCE IBK NE FAISANT QU’A SA GUISE, LE PEUPLE RISQUE DE SE FAIRE “NIQUER”, CE QUI EST PIRE QUE DE PERDRE SA “POSSESSION”..

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here