Entre nous : Les 28 ans du 26 mars !

1

«La “démocratie” a fini par faire pire que la dictature, surtout au niveau de la qualité des ressources humaines. Elle a injecté sur la scène politique toutes sortes de gens, parfois de véritables voyous. Les éléments les plus sains ont fini par être, presque tous, marginalisés au profit d’une génération spontanée de politiciens sans foi ni loi », écrivait en mai 2014, Pr Issa N’Diaye, philosophe, homme politique et non moins acteur du mouvement démocratique dans une tribune publiée sur le site de Médiapart sous le titre « Faut-il désespérer du Mali d’IBK ».

Le Mali célèbre demain mardi 26 mars la chute du régime de Moussa Traoré et son parti unique constitutionnel, l’Union Démocratique du Peuple Malien (UDPM). A cette occasion, le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, se rendra au Monument des Martyrs pour rendre hommage à ceux qui ont consenti le sacrifice ultime pour l’avènement de la démocratie.

Le 26 mars 1991, l’armée malienne conduite par le Lieutenant-colonel Amadou Toumani Touré, alias ATT, parachevait une insurrection populaire en mettant fin aux 23 ans de règne de Moussa Traoré et compagnie. Démocratie, liberté, Kokadjé (laver proprement), sont les slogans que scandaient les manifestants demandant l’ouverture démocratique.

28 ans après, la démocratie est là. Des libertés publiques sont acquises. Des infrastructures ont changé le visage du pays. Quand bien même ça reste une goutte d’eau dans un océan de misères. Encore que l’extrême gravité de la situation prévalant actuellement au Mali interpelle, devant le tribunal de l’histoire, tous ceux qui ont géré les affaires publiques depuis mars 1991. Un système sanitaire et éducatif au rabais ! Une justice minée par la corruption ! Une armée incapable d’assurer ses missions régaliennes. Un pays au bord de la partition !

28 ans après la chute de Moussa Traoré, la démocratie malienne souffre de l’injustice sociale, de l’arbitraire, de la corruption, du népotisme, du favoritisme, des alliances opportunistes, contre-nature voire incestueuses. Le mensonge, l’hypocrisie, la démagogie ont été érigés en système de gouvernance. Aujourd’hui, on assiste à deux camps : celui des gens qui possèdent tout, et d’autre part, celui de ceux qui n’ont rien. Les ressources financières nationales sont devenues un puits intarissable pour une petite minorité alors que la populace broie du noir. La gouvernance a enfanté une génération spontanée de milliardaires. Tout le monde connaît la provenance des fortunes colossales amassées sur le dos du peuple.

La faillite des « démocrates convaincus » et des « patriotes sincères » dont certains ont trahi leur propre conviction sur l’autel des ambitions personnelles et égoïstes, ne saurait remettre en cause la lutte héroïque menée par les forces vives de la nation pour chasser Moussa Traoré et ses compagnons.

Chaque cause a ses traîtres, dit-on. Les traîtres de la démocratie et des idéaux des martyrs ont pignon sur rue. Ils narguent aujourd’hui le peuple avec leurs « butins de la démocratie », pardon le salaire de leur traîtrise. Les déviances et les dérives de l’ère démocratique sont essentiellement dues au manque de vigilance du peuple.

L’état dans lequel se trouve le pays est tel qu’il faut nécessairement un sursaut national. Cependant la reconquête par le Mali de sa place dans le concert des nations pourrait-elle s’opérer avec une telle élite aux commandes des affaires publiques depuis la chute du dictateur ? Le changement dont rêvaient les martyrs de mars 1991 est-il possible ? Oui, le changement est bel et bien possible. Mais pas avec ces acteurs qui s’échangent les rôles au sein de l’appareil d’Etat depuis 28 ans. Il faut se réveiller. Et dès maintenant !

Chiaka Doumbia

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais apaise et ou rend heureux les honnêtes

    1)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honntes ayant un amour profond pour leur Mali

    «LA RÉVOLUTION DÉMOCRATIQUE FUT GALVAUDÉE»

    « PAUVRE 26 MARS RÉDUIT EN UNE PEAU DE CHAGRIN »

    « IL NE RESTE QU’UN MONUMENT DES MARTYRS AVEC DÉPÔT DE FLEURS AU BAS DU MONUMENT ET UNE JOURNÉE AU COURS DE LAQUELLE LES GENS PARLENT ET SE SOUVIENNENT»

    2)Nous disons et rappelons tout le monde sait avec un brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux et celles qui refusent de connaitre la vérité d’une chose d’une situation pour des raisons primaires primitives égoïstes partisanes

    *après la chute du dictateur Moussa Traoré les lettrés mutants politiques maliens des différents exécutifs des députés maires partis politiques sociétés civiles Hommes en armes et religieux depuis Alpha à IBK en passant par ATT et Dioncounda « ENFANTS INGRATS ÉGOÏSTES IMPÉNITENTS DE LA RÉVOLUTION DÉMOCRATIQUE MALIENNE» avec leurs fidèles klébars et doungourous supporteurs et supportrices mutés se sont encouragés s’encouragent aveuglement bêtement cupidement hypocritement idiotement malhonnêtement sourdement sournoisement

    *dans la gestion primaire primitive du pouvoir héritage familiale clanique de la Bouffe des Deniers Publics et Dons dans une démocratie bananière des tropiques de l’impunité de l’injustice de l’iniquité des 2poids 2mesures reines de la gangrène de la pourriture de la corruption et de la cupidité dans tous les secteurs

    *ILS SONT DEVENUS LES ESCLAVES LES SOUMIS LES SANS ENTS de leurs soit-disant amis ennemis les Autres sous régionaux les Autres d’Arabie les Autres Anciens Colonisateurs les Autres d’Europe les Autres des Amériques les Autres d’Asie les Autres Organisations QUI LEUR IMPOSENT LEURS DICTAS

    AVEC LES ACCORDS BIDONS DE FOUTAISE Á RÉPÉTITION TOUJOURS CONSIDÉRÉS COMME LES MEILLEURS DU MOMENT MAIS TOUJOURS PIRES POUR LEUR MALI POUR DES RÉCONCILIATIONS BIDONNES ET DE FOUTAISES ANTI-DÉMOCRATIQUES

    DANS LES VRAIES DÉMOCRATIES LES CRIMINELS SONT POURSUIVIS PARTOUT ILS SONT ET MIS HORS D’ÉTAT DE NUIRE PERSONNE N’EST AU DESSUS DE LA LOI ET IL N’Y A PAS DE COMPROMISSION AVEC L’IMPUNITÉ MÊMES FUSSENT-ILS DES COMPATRIOTES

    *ILS SONT RESPONSABLES DE L’AWAZADISATION DE LA KIDALISATION DE LA BASSIN-SÉDIMENT-TAOUDÉNISATION DES CONFLITS INTER-TRIBAUX DE LA CHAOTISATION ET DE LA DÉLIQUESCENCE DE LEUR MALI

    PAR L’AFFAIBLISSEMENT DES FORCES DE DÉFENSE ET DE SÉCURITÉ DE LEUR MALI

    EN GARDANT PAR DEVERS SUR EUX L’ARGENT DESTINÉ Á L’ÉQUIPEMENT DE LEURS FORCES DE DÉFENSE ET DE SÉCURITÉ

    PAR INCORPORATION DES PARENTS DES MEMBRES DU CLAN POLITIQUE COMME SOLDATS OFFICIERS VENUS TOUT JUSTE POUR BOUFFER LEUR PART DE GÃTEAU-MALI SUCCULENT SAVOUREUX QUI DONNE DE L’EMBONPOINT ET QUI DETALENT TELS DES LAPINS DÈS LE PREMIER COUP DE AK47 OU QUI SE FONT TUER PENDANT LEUR SOMMEIL OU PENDANT QU’ILS BOIVENT DU THÉ

    PAR L’INTRODUCTION DANS LEURS FORCES DE DÉFENSE ET DE SÉCURITÉ DES SOLDATS ET OFFICIERS REBELLES «CHEVAL DE TROIE » QUI REJOIGNENT LES ENNEMIS DE LEUR MALI AVEC ARMES ET BAGAGES DÈS LE 1er COUP DE KALA OU QUI RESTE DANS L’ARMÉE POUR INFORMER LES ENNEMIS OU QUI FONT DES RÉPLIS STRATÉGIQUES BIDONS ET DE FOUTAISE PERMETTANT AUX ENNEMIS DE LEUR MALI D’OCCUPER TOUT LE NORD DE LEUR MALI

    *ILS SONT AUX ANGES AU 7ème CIEL EN PLEIN BONHEUR EN PLEINE BÉATITUDE EN PLEINE FÉLICITÉ EN PLEIN NIRVANA

    EN LAISSANT RÉGLER TOUS LES PROBLÈMES DE LEUR MALI PAR LEURS SOIT-DISANT AMIS-ENNEMIS LES AUTRES ET ORGANISATIONS

    MÊME POUR CONSTRUIRE DES CHIOTTES DANS LES VILLAGES DE LEURS PÈRES ET MÈRES ET DANS LES ÉCOLES DES ENFANTS

    MÊME QUEL TYPE DE RELATION SEXUELLE ILS DOIVENT AVOIR MÊME QUEL NOMBRE D’ENFANTS ILS DOIVENT AVOIR MÊME Á QUEL ÂGE ILS DOIVENT SE MARIER

    MÊME POUR DÉFENDRE LEUR MALI CONTRE LES ENNEMIS

    MÊME POUR etc

    3)Nous leur disons et rappelons

    *il a été dit par UN ACTEUR DE LA FAMEUSE RÉVOLUTION DÉMOCRATIQUE « BêBi Ba Bolo »

    *il été dit LORS DE L’INVESTITURE D’UN AUTRE ACTEUR DE LA FAMEUSE RÉVOLUTION DÉMOCRATIQUE « Moussa Traoré est un Grand Républicain » et IL N’A PAS HÉSITÉ Á REMPLACER LE MALI D’ABORD PAR LA FAMILLE D’ABORD

    4)Nous leur disons et rappelons

    *SI CERTAINS ACTEURS DE LA FAMEUSE RÉVOLUTION DÉMOCRATIQUE RECONNAISSENT AVOIR PRIS ET GARDÉ PAR DEVERS SUR EUX L’ARGENT DE LEUR MALI

    L’HONNÊTETÉ VOUDRAIT ALORS QU’ILS RESTITUENT LES DITS MONTANTS CAR

    *IL EST DIT DANS LE SAINT CORAN

    « ô les croyants ! Que les uns d’entre vous ne mangent pas les biens des autres illégalement. Et quiconque commet cela, par excès et par iniquité, Nous le jetterons au Feu, voilà qui est facile pour ALLAH »

    « Et redoutez le jour où nulle âme ne bénéficiera à une autre, où l’on n’acceptera d’elle aucune compensation, et où aucune intercession ne lui sera utile. Et ils ne seront point secourus »

    *IL EST DIT DANS LA SAINTE BIBLE

    «ils sont plongés dans la corruption comme au jour de Guibéa ; l’Eternel se souviendra de leurs iniquités, il punira leurs péchés “.»

    5Nous leur disons et rappelons

    *UNE RÉVOLUTION NE PROFITE Á UN PEUPLE SEULEMENT ET SEULEMENT SI ELLE EST SUIVIE IMMÉDIATEMENT D’UNE CONVENTION AVEC LA PRÉSENCE DE TOUS LES ACTEURS ET ACTRICES

    POUR LA MISE EN PLACE D’UNE CHARTE DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN ET UNE NOUVELLE CONSTITUTION QUE TOUS LES ACTEURS JURERONT DE RESPECTER ET DE FAIRE RESPECTER QUOI QU’IL ARRIVE

    *ce qui n’a pas été le cas avec les acteurs DE LA RÉVOLUTION DÉMOCRATIQUE MALIENNE

    *tel fut le cas en 1222 et 1336 à Kurukan Fuga de la « CHARTE DU MANDÉ ou MANDEN KALIKAN» qui permis aux populations du Mandé de vivre heureux « Une vie n’est pas plus ancienne ni plus respectable qu’une autre vie, de même qu’une autre vie n’est pas supérieure à une autre vie Que nul ne s’en prenne gratuitement à son voisin, que nul ne cause du tort à son prochain, que nul ne martyrise son semblable Le tort demande réparation Pratique l’entraide Veille sur la patrie La faim n’est pas une bonne chose, l’esclavage n’est pas non plus une bonne chose  La guerre ne détruira plus jamais de village pour y prélever des esclaves; c’est dire que nul ne placera désormais le mors dans la bouche de son semblable pour aller le vendre; personne ne sera non plus battu au Mandé, a fortiori mis à mort, parce qu’il est fils d’esclave Chacun est libre de ses actes, dans le respect des interdits des lois de sa patrie etc ».

    *tel fut le cas le 26 Aout 1789 en France avec l’élaboration d’une nouvelle constitution et la déclaration des droits de l’homme et du citoyen qui proclame le droit à la liberté, à la sécurité, à l’égalité de tous devant la loi etc

    *tel fut le cas aux USA le 17 Septembre 1787 avec l’élaboration d’une constitution et « The Bill of Rights » et « Rule of Law qui dit Everyone must follow the law Leaders must obey the law Government must obey the law No one is above the law» etc

    6)Nous disons et rappelons AINSI VA LE PAUVRE MALI MUTÉ HUMILIÉ CLOCHARDISÉ ESCLAVE SANS DENTS SOUMIS AWAZADISÉ KIDALISÉ BASSIN-SÉDIMENT-TAOUDÉNISÉ CONFLITS-INTERTRIBALISÉS ET CHAOTISÉ

    AVEC SA RÉVOLUTION DÉMOCRATIQUE EN PEAU DE CHAGRIN GALVAUDÉE PAR SES INITIATEURS ET INITIATRICES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here