Communale partielle en commune IV : IBK fait personnellement campagne pour le parti

0

Une liste largement rajeunie, changement de tête de liste, démarche auprès des notables de la commune pour un soutien au parti, le Rassemblement pour le Mali (RPM) d’Ibrahim Boubacar Keïta fait tout pour séduire l’électorat de la commune IV du district de Bamako afin de reconquérir le fauteuil de maire qu’il a sommairement perdu en 2009.

Après 10 ans à la tête de la mairie, le RPM fait de la commune IV du district de Bamako un  bastion de fait. Le président du parti a bénéficié de deux mandats de député élu dans la commune. Les élections communales de 2009 ont décrit une nouvelle configuration politique conduisant  à la perte du fauteuil de maire par le parti du tisserand. Mais le verdict de cette élection sera invalidé en commune IV et dans trois autres communes du pays.

C’est ainsi que ces communes sont appelées à se rendre à nouveau aux urnes, le 6 février prochain pour l’élection de leur conseil municipal. La campagne électorale est ouverte et les partis affichent leurs ambitions. Le 23 janvier dernier, le RPM a tenu un meeting de campagne au centre islamique d’Hamdallaye sous le haut patronage du président du parti, Ibrahim Boubacar Keïta. Plusieurs leaders du parti comme l’ancien ministre Nancoma Keïta ;  le colistier d’IBK aux législatives de 2007, Abdrahamane Sylla ; le secrétaire à la communication du bureau politique national, Boubacar Touré (qui est d’ailleurs coordinateur de campagne) ont pris part à ce meeting.

Face à la perte de la mairie de la commune IV, le parti a pris la mesure du ressentiment de la population. «Il y a l’ombre de 2012 sous cette élection municipale. C’est une façon de regarder le RPM au miroir»,  a soutenu Mme Maïga Fanta Keïta, présidente de femmes RPM de la commune IV. «Nous savons que nous ne sommes pas aimés»,  a lâché le secrétaire général de la jeunesse de la commune, Ousmane Diallo. Pourtant, le coordinateur des chefs de quartier de la commune Bogoba Traoré a pris part au meeting et a témoigné d’un certain pacte de confiance qui les lie au président du parti. Il a  assuré qu’IBK est le seul homme de la situation du Mali en 2012. Le président du RPM a assuré qu’il ne cautionnera jamais une malversation d’une personne, fut-elle conseiller du parti, à la mairie. «Notre chemin est très clair»,  a-t-il indiqué. En vue d’un meilleur résultat à cette communale partielle de la commune IV, le parti a choisi le secrétaire général de la section, Bakary Issa Keïta comme tête de liste, le «maire sortant» Issa Guindo est mis à la cinquième position et le parti a inséré dans ses rangs 6 femmes et 22 jeunes de moins de 40 ans. Et le président IBK promet de démarcher les chefs de quartier de la commune pour le vote de la liste RPM.

Seydou Coulibaly

Commentaires via Facebook :

PARTAGER