Conférence régionale de la coordination CNID-fyt du district de Bamako : Mettre en place une coordination régionale pour préparer les prochaines échéances

1
Me MountagaTall connaissance
Me MountagaTall

Cette conférence régionale intervient après celle de Kayes, Koulikoro, Ségou, Sikasso et Mopti. L’objectif vise à mettre en place des coordinations régionales afin de faire face aux prochaines échéances. Durant cette rencontre, les délégués du parti du soleil levant venu de toutes les sections et sous sections du district ont échangé sur les modalités des alliances, le rôle du parti au sein de la majorité présidentielle et la répartition de l’aide de l’Etat aux partis politiques.

A l’ouverture des travaux, le secrétaire général de la section de la Commune II a remercié les délégués et les militants qui se sont mobilisés pour la réussite de cette conférence. Cette mobilisation, à le croire, démontre la bonne santé du parti dans le district de Bamako. Le secrétaire général de la section II a exhorté les militants à la mobilisation pour redynamiser les instances du parti afin de faire face aux élections prochaines.

Le président du parti, Me Mountaga Tall, dans son mot d’ouverture des travaux, a salué la mobilisation des militants et les représentants des partis amis. Il a déclaré que son parti est la 4ème formation politique du pays. Durant la conférence, les militants ont été édifiés sur le contenu de l’accord. Pour Me Mountaga Tall, l’accord n’est pas parfait. Toutefois, il a affirmé que l’essentiel a été sauvegardé. Le président du CNID a cité l’unicité du pays et sa forme laïque. L’élection aux suffrages universels directs des présidents de la région constitue, selon lui, une opportunité pour redynamiser la démocratie. Il a saisi l’occasion pour exhorter les militants et l’ensemble des citoyens de notre pays à la mobilisation lors de sa signature le 15 mai prochain. Toutefois, il s’est interrogé sur le refus de certains groupes de signer l’accord. Comme l’a fait auparavant son secrétaire général de la section II, le président Mountaga Tall a appelé les militants à la mobilisation pour les prochaines élections.

Les représentants des partis amis se sont succédé pour témoigner leur amitié au CNID-FYT. Il s’agit de l’ADP-Maliba, l’ADEMA-PASJ, le CODEM, le MODEC, l’UM-RDA, l’APM et l’URD.

  Moussa SIDIBE 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Parti en pole position, ce parti s’est saborder à cause des ambitions mégalomaniaques de

    son président fondateur à coté de qui nul ne saurait exister. Amusez vous à lire ce

    communiqué de presse fait sur mesure. Du debut à la fin que son seul nom, les autres

    n’etant designés au mieux que par leurs fonctions.

Comments are closed.