Affaire des humidificateurs surfacturés: Les mises au point du ministère de la Justice

6

Pour sa première sortie officielle, en tant que nouveau ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Malick Coulibaly a offert 50 humidificateurs aux détenus. Pour un montant estimé à 19 millions FCFA, le matériel remis, le 07 mai 2019, au Directeur national de l’Administration pénitentiaire et de l’Education surveillée fait courir beaucoup de bruits.

-Maliweb.net- «Quand on veut abattre son chien on l’accuse de rage». A peine nommé, Malick Coulibaly, ministre de la Justice et des Droits de l’Homme est confronté à sa première polémique. Une association dite de lutte contre la corruption l’accuse d’avoir surfacturé les humidificateurs remis à la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako (MCA). Dans un communiqué envoyé à Maliweb.net, la Cellule de Communication du ministère de la Justice et des Droits de l’Homme se défend de toute surfacturation.

«Le montant de 19 millions de FCFA TTC annoncé comme coût total des humidificateurs et stabilisateurs, concerne un lot destiné à la maison centrale d’arrêt de Bamako et d’autres établissements pénitentiaires confrontés à une surpopulation carcérale par ces temps de forte chaleur», a indiqué le communiqué de la cellule de communication. Et de préciser: «La remise officielle et symbolique de 50 humidificateurs et 50 stabilisateurs de ce lot à la maison centrale d’arrêt de Bamako par le ministre n’est qu’une première étape».

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Je n’ai aucune preuve de dire qu’il a fait une surfacturation. Par contre, au regard de la situation actuelle de notre système judiciaire, il est tellement évident qu’en ce début d’hivernage un humidificateur de 380 000 FCFA n’est pas une priorité au point qu’un ministre de la justice en fait son premier geste de prise de services. Le ministre évoque le problème de surpopulation, un humidificateur n’est pas une réponse durable à ce problème. Va-t-il leur fournir l’électricité en cas de délestage ? Combien de détenus ont été victimes de cette surpopulation carcérale ? Est-ce un problème nouveau et particulier au Mali ?
    Personnellement, j’interprète ce geste du ministre comme s’il cherchait en premier à se faire applaudir par les organisations Human Rights. À mon avis, le ministre Coulibaly doit vite se ressaisir et faire face aux vrais défis, au risque de décevoir des millions de Maliens qui placent leurs espoirs en lui. J’ignore l’agenda et le chronogramme qui lui aurait été soumis par le chef du gouvernement, mais tout porte à croire qu’il mesure mal les priorités de l’heure.

  2. Maliens, maliennes, arrêtons de distraire les patriotes qui nous montrent la preuve qu’ils veulent changer les choses dans notre pays.
    On doit arrêter d’accuser sur la base des spéculations.
    Hé! Maître Malick va mettre “les diables” du système hors d’État de nuire.
    Il ne se laissera point distraire par les tacticiens de la malversation.

  3. Maliens, maliennes, arrêtons de distraire les patriotes qui nous montrent la preuve qu’ils veulent changer.
    On doit arrêter d’accuser sur la base des spéculations.
    Hé! Maître Malick va mettre “les diables” du système hors d’État de nuire.
    Il ne se laissera point distraire par les tacticiens de la malversation.

  4. Pour une simple acquisition de quelques dizaines d’humidificateurs, on nous parle de première étape. Décidément on nous prend pour des cons dans ce pays.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here