Lutte contre la corruption : La PCC déroule son bilan et sa stratégie

0

Le Pr. Clément Dembélé, président de la Plate forme contre la corruption et le Chômage (PCC) a animé une conférence de presse le mercredi 11 septembre, au patronat. Il s’agissait pour lui d’exposer les travaux que sa structure a menés de février à septembre 2019, dans le cadre de la lutte contre la corruption. Il a aussi parlé des perspectives à envisager.

Des meetings, des conférences débats et des conférences de presse ont plusieurs fois été organisés par le PCC pour dénoncer la mauvaise gouvernance, la corruption et le taux de chômage élevé au Mali. Pour montrer à quel point la mauvaise gouvernance a eu le dessus au Mali, le Pr. Dembélé dans ces mots, a souligné que : “le Mali n’est pas un pays pauvre, c’est les Maliens qui sont pauvrement gérés”. Dans son exposé, il a expliqué qu’a cause de la corruption, chaque année le Mali régresse de 1143 ans.

La PCC envisage pour les prochains des meeting dans tout le Mali, une école professionnelle citoyenne pour former les jeunes sur la citoyenneté, organiser la plus grande caravane jamais faite au Mali, un site internet qui sera bientôt lancer pour pouvoir dénoncer les injustices et les corruptions de manière anonyme et chaque semaine ou chaque mois une personne sera dénoncée sur le site, un jeux vidéo qui va aider les enfants à ne pas plonger dans la corruption.

La PCC est une Plate-forme dynamique de lutte contre la corruption et le chômage au Mali. Elle regroupe des individus, associations, ONG, entreprises et autres structures.

Basée au Mali, la plate-forme PCC est ouverte à toute personne et structure voulant lutter contre la misère, la gabegie, le mensonge et l’insécurité à travers la lutte contre la corruption et le chômage au Mali

Hamady Sow

(stagiaire)

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here