Lutte contre la corruption : Le rôle crucial des magistrats

7

Dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre la corruption célébrée le 9 décembre, conformément à la volonté de l’Assemblée générale de l’ONU, l’Office central de lutte contre l’enrichissement illicite (OCLEI) a organisé une session d’échanges et d’information, hier dans un hôtel de la place. Le thème choisi à cet effet est : «Les rôles des magistrats dans la lutte contre la corruption».

La tenue de cette session marque ainsi le lancement de la Semaine nationale de lutte contre la corruption. Elle a regroupé les magistrats et plusieurs partenaires techniques et financiers du Mali. Rappelons que l’OCLEI est né de la volonté de notre pays de mener une lutte efficace et coordonnée contre l’enrichissement illicite à l’intérieur et à l’extérieur du Mali. Cela, conformément la résolution 58/4 du 31 octobre 2003 de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies, déclarée le 9 décembre, précisera son président. Cette résolution de l’Assemblée générale de l’ONU, ajoutera Moumouni Guindo, vise à sensibiliser au problème de la corruption et faire connaitre le rôle de la convention dans la lutte contre celle-ci et sa prévention.

Ainsi, cette session vise deux objectifs : informer l’opinion publique sur les actions entreprises dans le cadre de la lutte contre la corruption, la délinquance économique et financière au Mali, et sensibiliser sur le phénomène en vue de restaurer un climat de confiance entre les pouvoirs publics et les citoyens.

Aussi, cette séance participe de la vision de son Office à développer et à promouvoir la concertation, la collaboration et la coopération avec l’ensemble des acteurs impliqués dans la lutte contre la corruption, a édifié Moumouni Guindo.
«Il va sans dire que les magistrats de tous ordres, de tous degrés ou services, ont un rôle primordial. C’est un truisme incontestable : il n’y a pas et ne saurait y avoir de lutte efficace contre la corruption sans justice», a insisté M. Guindo.

…….lire la suite sur essor.ml 

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. Pkagame: a cote de la lutte anti-corruption... il y a aussi une lutte pro-corruption farouche au Mali.

    @Chantal “Machallah les corrompus ne sont plus au Mali,” tu n’as rien compris … il faut aller aux tribunaux voir ce que certains juges pro-corruption sont en train de monter comme attitude de résistance aux efforts anti-corruption de Malick et ses éléments. C’est toute sorte de sabotage et de bouderie techniques par certains juges immoraux (nourris et chroniquement infectés par la corruption) pour mettre la cale dans la roue de la justice, afin de maintenir le statuquo; plusieurs dossiers seraient déjà dilués dans le but de faire échapper plusieurs suspects de délinquance financière.

    Par ailleurs ces dits juges et leurs alliés n’ont pas honte de verser dans des diatribes et autres critiques pro-corruption contre Malick…comme quoi c’est “un chercheur de nom…il se mêle en tant que ministre du rôle des juge” etc.. exactement la même méthode pro-corruption qu’ils ont toujours employée contre tout ministre de la justice qui veut désinfecter le système… c’est depuis le temps du feu Me Garba Tapo, Me M. A. Bathily etc.. Aujourd’hui ils nourrissent ce souhait de voir Malick & co partir au plus vite possible lors du prochain remaniement de Boubou … pour qu’ils puissent respirer de nouveaux l’air doux de la corruption et les délices de l’argent haram dans nos tribunaux, ainsi remettant en cause l’espoir de tout un peuple de voir un Mali avec un minimum de justice et de peur pour les gens de toucher a l’argent public. Quelle autre malédiction pourra surpasser aux yeux de Dieu celle qui sera déverser sur la tête des gens qui étaient non seulement corrompus eux-mêmes mais aussi pour leur intérêt personnel ont lutter bec et ongle pour son maintien permanent sur les pauvres!?

  2. Je suis fier de vivre dans un pays democratique et libre comme le Mali. C’est pas le cas chez tous nos frere africains , loin de la. C’est pour ca que nous devons etre reconnaissant de ce qu’on a et nous devons remercier la gouvernance actuelle pour la situation dans laquelle nous vivions aujourdhui!

  3. Si la corruption aujourd’hui en grande partie eradiquee du Mali c’est beaucoup grace au bon travail d’IBK. Il n’a jamais baisse les bras et a insister pour nettoyer le pays des corrompus !

  4. Ce que vous ne dites pas surtout c’est que c’est IBK qui a insiste pour la mise en place de l’OCLEI. Il a fait basculer le pays dans le bon sens du terme !

  5. …EH BIEN …RIEN A VOIR AVEC TOUT CELA …MAIS AUJOURD HUI , UN GRAND TITRE SUR LE JOURNAL ECHOS MEDIAS …N 37 DU 10 DECEMBRE 2019
    BANQUE : UNE SOCIETE IVOIRIENNE VICTIME D UNE ARNAQUE DEPUIS 2004 VIENT D ETRE RETABLIE DANS SES DROITS PAR LA CCJA …
    TOUS LES DETAILS ….EN PAGE 8 DU JOURNAL …
    MAINTENANT ON VA VOIR SI AVEC LES 38 PLAINTES EVAPOREES DU POLE ECONOMIQUE ET LE VOL DES HALLES DE BAMAKO …LE COUILLON BETE QUI SIGNE “” EL HADJJ N …….”” SUR MALIWEB VA ME TRAITER ENCORE DE “”PETIT VOLEUR ” ….CAR CES VOLS CELA FAIT 18 ANS QUE NOUS LES SUBISSONS !
    ….ET CELA COUTE . L ARNAQUE COUTE ( POUR LE MOMENT ) 30 MILLIARDS AU MALI …

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here