Démission du président IBK : La plateforme Akdm rejoint le M5-RFP

5

Afin d’arrondir les points de vue sur les différentes dérives constatées dans la gouvernance du président IBK et la nouvelle dynamique enclenchée depuis quelques semaines appelant à la démission de ce dernier, une délégation de la troïka (Cmas-Fsd-Emk) devenu, à l’issue de sa réunion du lundi 8 juin, le Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-Rfp) s’est rendue, le mardi 9 juin dernier au siège des Fare-An Ka Wuli pour une rencontre d’échanges avec la Coordination de Anw Ko Mali Dron.

Selon le communiqué de Anw Ko Mali Dron (Akmd) rendu public pour la circonstance, après l’accueil et les salutations d’usage, la délégation du M5-Rfp a indiqué que l’objet de la rencontre consistait d’une part à informer Akmd sur l’évolution organisationnelle du mouvement populaire du vendredi 5 juin 2020 et d’autre part à solliciter l’adhésion de Akdm au M5-Rfp.

La délégation a précisé que, désormais, le mouvement s’appellera : “Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques” en abrégé (M5-Rfp). Ainsi, le M5-Rfp a vocation à réunir en son sein toutes les organisations politiques, de la société civile et les personnalités qui partagent le diagnostic de la situation actuelle du Mali, caractérisée par une mauvaise gouvernance qui a atteint un niveau inacceptable, mettant en péril l’existence même de notre pays.

“Le M5-Rfp a dit savoir que ce diagnostic accablant est partagé par Akmd dont il a connaissance des différentes déclarations et prises de position sur les questions d’intérêt national. De même, le M5-Rfp a fait le constat que Akmd a toujours œuvré pour un changement de gouvernance dans notre pays, selon les principes démocratiques et républicains”, peut-on lire dans le communiqué.

Prenant la parole à leur tour, précise le communiqué, les responsables de Akmd, après avoir rappelé les initiatives prises par leur plateforme pour rassembler les forces républicaines en vue de proposer au président de la République un processus de sortie de crise, ont discuté avec leurs visiteurs des questions relatives à la structuration du M5-Rfp, aux actions à venir et aux éventuels schémas alternatifs à la démission du président de la République.

A l’issue des débats, la présidente de Akmd, Mme Sy Kadiatou Sow, a annoncé l’adhésion de sa plateforme au M5-Rfp. Ainsi, la délégation du M5-R3s’est félicitée de cette décision.                                                                                       

  Boubacar PAÏTAO

 

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Son excellence IBK reussira a passer cette epreuve. Il y a beaucoup de gens jaloux au Mali qui veulent etre a sa place, c’est comme ca !

  2. Vous essayez constamment de manipuler l’opinion publique avec vos articles trompeurs mais personne ne vous croit vraiment, le peuple malien est derriere leur president

  3. Faut etre vraiment fou pour croire a la demission d’IBK, un capitaine ne quitte pas son navire en plein milieu d’une croisade! Force a vous president

  4. Je pense qu’avant de demander au Président de la République Démocratiquement élu de démissionner, il faut le proposer dans un premier temps des solutions aux différents problèmes, et aider loyalement pour enfin réussir. Sa démission ne nous amène à rien sauf le retard dans le développement du pays. A défaut, l’attendre la nouvelle élection présidentielle. Sinon, la plus part de ces politiciens soutenant ce mouvement, sont tous les même politiquement (uniquement jeux d’intérêt particulier, il ne songe qu’eux même).

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here