Diplomatie : Mohamed Dibassy : Le choix de l’expérience et de la compétence !

0

Le tout nouvel ambassadeur du Mali en République Islamique de Mauritanie est connu depuis le mercredi dernier. Il s’agit du natif de Nioro du Sahel, Mohamed Dibassy, un économiste chevronné qui a, à son actif, un long parcours administratif et politique.

En portant  son choix sur M. Dibassy  pour diriger  notre mission diplomatique  à Nouakchott, le chef de l’Etat a fait confiance à un homme qui dispose à la fois d’une somme d’expérience et une compétence avérée  pour relever les défis de cette mission.

Faut-il le rappeler, l’homme est bien  connu dans le monde administratif. Il y occupe plusieurs postes : chef de secteur au Centre II A des impôts de Bamako de (1997 à 1999), chef du bureau de l’information  et de la documentation  à la direction nationale des domaines et du cadastre (2001), directeur national adjoint des domaines et du cadastre (2002) conseiller technique au ministère des domaines de l’Etat, des affaires foncières (2003-2004), secrétaire général par intérim du ministère  du logement, des affaires foncières et de l’urbanisme (octobre 2009-janvier 2010), président de la commission d’indemnisation pour la construction du 3ème pont de Bamako (2011), Président de la commission d’indemnisation pour la construction de l’autoroute Bamako-Ségou (2012), membre du conseil d’administration de l’ONP (2007-2012), Inspecteur à l’inspection des domaines et des affaires foncières de ( 2014 ) à la retraite .

Né le 23 juin  1954  à Nioro du Sahel, Mohamed Dibassy est détenteur d’une licence  de  droit commercial à l’université  Cheik Anta Diop de Dakar  en  1979. Il a décroché également   une maitrise de droit  des affaires à  la même l’université  Cheik Anta Diop de Dakar  en 1980. Il est aussi  diplômé de l’école nationale des impôts de France à Clermont Ferrand  en 1988.

Au plan politique, Mohamed Dibassy a milité activement au sein de l’US-RDA. Membre fondateur du PDES, il a occupé plusieurs postes au  sein de cette formation, dont celui de la vice-présidence. A la fin du dernier congrès du PDES, il y accéda à la présidence.

C’est  donc cet homme aux grandes qualités professionnelles et humaines qui aura la lourde tâche d’insuffler une dynamique nouvelle à la coopération entre notre le pays et la Mauritanie.

Mémé Sanogo    

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here