Dr Bokary Tréta à la 2ème session des assises de la CMP : « Les jérémiades et prophéties dantesques des autres ne doivent pas nous distraire …»

0

En soutien au chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta, les partis politiques membres de la Convention de la Majorité Présidentielle (CMP) ont tenu la 2ème session de leurs assises, les samedi et dimanche 13 et 14 mai , au  stade du 26 Mars. Le président de la CMP, non moins président du RPM, Dr. Bokary Tréta a mis à profit l’occasion pour lancer des piques contre les détracteurs du pouvoir qui, selon lui, tentent tout pour masquer les efforts appréciables du Gouvernement.

« Réforme constitutionnelle et processus électoral », ce sont les deux principales thématiques retenues pour les travaux de la 2ème session des assises de la Convention de la Majorité Présidentielle (CMP), qui se sont tenues du samedi 13 au dimanche 14 mai derniers, au stade du 26 Mars. La cérémonie d’ouverture de ces assises a regroupé plusieurs chefs de partis, élus, cadres techniques et politiques des partis membres de la majorité présidentielle. Elle était présidée par  Dr. Bokary Tréta président à la fois de la CMP et du RPM.

La rencontre intervient 45 jours après les premières assises tenues du 25 et 26 mars derniers au Grand hôtel de Bamako sur la crise sécuritaire au nord du pays.

Pour le président de la CMP, cette rencontre constitue un espace d’échanges, d’appropriation et d’harmonisation des points de vue des cadres politiques et scientifiques  afin d’adopter les grands axes de la stratégie électorale de la CMP pour les prochaines échéances électorales.

Evoquant les questions d’actualité, le président de la CMP, Dr  Bokary Tréta a salué les prouesses déjà réalisées par la nouvelle équipe gouvernementale dirigée par  Abdoulaye Idrissa Maiga, un cadre du parti au pourvoir.

« Il faut saluer la promptitude et le pragmatisme de la nouvelle équipe qui a donc orienté tout naturellement ses premières actions sur le front social avec les succès éloquents que l’on sait » s’est réjouit Dr Tréta. Et d’ajouter que l’implication personnelle du nouveau Premier ministre a permis d’obtenir la levée du mot d’ordre de grève illimitée du syndicat de santé qui durait depuis plus d’un mois  et celle des enseignants .

Sur un autre registre, Dr. Bokary Tréta n’a pas manqué de tirer à boulets rouges sur les détracteurs du pouvoir en place : « Chacun se rappellera que ce changement institutionnel est intervenu dans un contexte sociopolitique marqué par une forte agitation sociale et une mauvaise foi caractérielle de nos adversaires qui tentent tout pour masquer les efforts soutenus et appréciables de l’Etat au plan de la mise en œuvre du processus de paix et du renforcement du dispositif sécuritaire », a-t-il dit, avant de hausser le ton en ces termes : « Nul complexe nous ne devons nourrir. Les jérémiades et prophéties dantesques des autres ne doivent pas nous distraire. Nous soutenons un homme d’Etat qui a un projet concret, et avec qui, ensemble, nous avons fait du chemin et obtenu des résultats tangibles ».

Saluant les efforts du gouvernement et du président Ibrahim Boubacar Keïta, le président de la CMP, Dr. Bokary Tréta, a rappelé entre autres, les progrès réalisés dans la mise en œuvre de l’accord de paix et de réconciliation, le lancement des travaux de construction et  de bitumage  de plusieurs chantiers routiers, au nombre desquels : la route Banconi-Safo-Dialkorodji-Dabani-Nossombougou, celle de Kangaba Dioulafoundo-frontière Guinée, celle de Kayes-Sadiola, celle de Kalana et celle de Yanfoila-Kalana.

Pour lui, face aux défis innombrables, les partis politiques de la majorité présidentielle doivent rester soudés derrière, le président IBK.

Fatoumata Coulibaly (Stagiaire)

Commentaires via Facebook :

PARTAGER