Dr Soumana Sako, ancien Premier ministre : « L’organe unique est une vraie fausse bonne idée »

12

Pour l’ancien Premier ministre Soumana Sako, président d’honneur de la Convention nationale pour une Afrique solidaire (CNAS-Faso Hèrè), l’organe unique de gestion des élections est « une vraie fausse bonne idée qui occulte le débat de fond sur la multitude de facteurs affectant le taux de participation aux élections et la transparence des scrutins électoraux en République du Mali ».

Intervenant sur les antennes de RFM de notre confrère Mamadou Sacko dit Sax, avant-hier mardi 03 août 2021, Dr Soumana Sako, ancien Premier ministre, non moins président d’honneur de la Convention nationale pour une Afrique solidaire (CNAS-Faso Hèrè), a lancé quelques piques pouvant agrémenter le débat en cours sur la création de l’organe unique de gestion des élections. « J’ai dit à Choguel Kokalla Maïga et à Moctar Ouane, que l’organe unique est une vraie fausse bonne idée. Ce n’est pas la solution », a déclaré Soumana Sako.

Quelques heures après la formation politique dont il est le président d’honneur a publié un communiqué de presse relatif au projet de création d’un organe unique de gestion des élections. « Comme il l’a déjà indiqué dans notre déclaration liminaire du 25 mai et dans son Communiqué de presse du 22 juin 2021, le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè (Convention Nationale pour une Afrique Solidaire) rappelle que le projet de création d’un soit disant Organe unique de gestion des élections est une vraie fausse bonne idée qui occulte le débat de fond sur la multitude de facteurs affectant le taux de participation aux élections et la transparence des scrutins électoraux en République du Mali, sans oublier que notre pays en a déjà fait l’amère expérience avec la CENI de 1996/1997/1998 avec les conséquences catastrophiques que l’on sait », souligne la CNAS-Faso Hèrè.

Dans ce contexte, ajoute le communiqué de presse, « la direction nationale du Parti de l’avant-garde militante et révolutionnaire du Peuple malien s’étonne que, contre toute évidence, les autorités politiques issues du coup de force militaire du 25 mai 2021 s’obstinent à prétendre que la création dudit Organe unique fait l’objet de consensus de l’ensemble de la classe politique, ce qui est loin d’être le cas ».

« En tout état de cause, la CNAS-Faso Hèrè réitère sa mise en garde des autorités contre des expérimentations institutionnelles hasardeuses à forts relents populistes et dont le réalisme n’est pas démontré », avertit le document signé par le secrétaire général Soumana Tangara.  L’ancien Premier ministre et ses lieutenants sonnent l’alerte et appellent à l’extrême vigilance. « La CNAS-Faso Hèrè engage les Forces patriotiques, progressistes, républicaines et démocratiques à redoubler de vigilance et de détermination pour faire échec aux plans machiavéliques des forces bonapartistes, séparatistes et djihadistes afin de remettre le Mali sur les rails de la Constitution démocratique du 12 janvier 2012 et la voie des idéaux et des valeurs du 22 septembre 1960, du 20 janvier 1961 et du 26 mars 1991 », nous apprend le communiqué de presse.

Soumana Sako est l’un des rares acteurs des événements de mars 1991 à rester égal à lui-même. Ce qui est loin d’être le cas pour de nombreux acteurs qui n’ont pas hésité un seul instant à trahir la confiance du peuple malien.

Chiaka Doumbia

Commentaires via Facebook :

12 COMMENTAIRES

  1. Zou, je vous conseille de prendre votre retraite… politique. EN 1991 VOUS ETIEZ PM ET ASSIMI AVAIT 8 ANS.

  2. Honnêtement je crois qu’il n ‘a rien a nous dire a ce stade.
    Si Zou croit qu’on peut avoir quelque chose dans cette vie sans se battre sur le terrain il n’a qu’a continuer a s’asseoir et faire son “day dreaming” concernant sa valeur personnelle ! Un gars comme lui depuis 30 ans qui refuse de se battre au cote du peuple et surtout qui n’arrive pas a avoir une position réelle et combative dans la boue pour son pays .. sauf de se mettre a l’écart de tout…! Or il n y a pas de posture neutre chez un homme politique de conviction et d’idéologie.

  3. Zzoro à la rétraite est dépassé.Il est temps qu’il se retire de la scène politique pour passer le flambeau à ses fils et petits fils ,et tout de suite.

    We were are not here in the market for geniuses.

  4. Some things seem to last forever . Among them are people who are corrupt plus profit from corruption that do not want apparatus that facilitate their corruption removed plus if they are educated they will give you improperly reasoned fill with rhetoric answers on why apparatus facilitating their corruption should not be removed.
    One organization election system is less financially costly plus remove many elements that facilitate corrupt plus costly elections. If we are to make our election system fair plus accurate it start with making it one organization system to thereafter in steps us stages resolve shortcomings of one organization system. For sure existing three organization system is corrupt beyond repair. No nation could survive having widespread world class modern living under existing three organizations election system. Do we want better living for all or to treat those among us as colonialists treated our ancestors plus still treat many of us?
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  5. ‘Soumana Sako est l’un des rares acteurs des événements de mars 1991 à rester égal à lui-même. Ce qui est loin d’être le cas pour de nombreux acteurs qui n’ont pas hésité un seul instant à trahir la confiance du peuple malien.’
    Mais le peuple Malien a t-il trahi Dr Soumana Sacko en lui octoyant moins de 1% aux élections de 2012 quand IBK a récolté +70% et s’est mis à voler le pays?

    • “Soumana Sako est l’un des rares acteurs des événements de mars 1991…” il est celui qui avait démissionner en 1987 contre la corruption du régime de GMT et l’un des acteurs du GOUVERNEMENT DE LA TRANSITION DE 1992. Et les maliens lui ont étaient reconnaissants (nommé PM en 1992) en se rappelant de son acte de courage de 1987. Disons les choses telles qu’elles sont et non de faire des montages d’image …… ZOU n’était pas au Mali lors les vrais acteurs des éventements de 1991 (Me Mountaga Tall, Dr Oumar Mariko, Me Demba Diallo, Bakary Karambe, ATT & co et les héros de l’AEEM & co) étaient sous les balles et dans le sang!

      • le 1% dont tu parle ne traduit pas une trahison de la part du peuple malien ….. c’est plutôt l’incompétence politique de Zou et aussi peut être l’inflexibilité de sa personnalité au niveau de sa relation avec le peuple….

        J’avais personnellement beaucoup d’espoir sur Zou d’accéder au pouvoir mais j’ai fini par être très frustré! Des hommes politiques rigides comme lui peuvent venir au pouvoir …mais seulement par chance ..surtout quand ils sont entouré par des conseillers politiques pragmatiques et fort de caractère qui les dominent. Mais dommage qu’au Mali les gens sont complexés et dociles … il vont juste suivre et tout accepter sous leur chef….

  6. Apprendre de nos erreurs n’est pas de la poesie t de la grammaire, soyons honnetes et refusons de repeter nos memes erreurs.

  7. Quand on critique on propose ” vraie fausse bonne solution populiste” le Mali n’a plus besoin de poésie ou de style grammairien. Le Mali a besoin des solutions dans le pragmatisme ambiant, compte tenu de la gravité des maux dont il souffre

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here