Éditorial : RPM : Guerre fratricide entre le clan Tréta et IBK

0

Après des années de complicités et de galères, la lune de miel entre le secrétaire général du RPM et son mentor n’a pas résisté aux deux premières années de pouvoir. L’un s’estimant mal récompensé et l’autre trahi, le feu qui couvait depuis la nomination du 1er gouvernement Modibo Keita a éclaté au jour lors de la mise en place de Modibo III. Pour les observateurs avertis, le limogeage du Ministre Tréta n’est que le début d’une longue descente aux enfers qui risque de raccourcir sa carrière politique, du moins au sein du RPM. Accusé de gestion clanique et opaque du parti avec comme corolaire le bicéphalisme dans les structures et listes de candidatures, certains proches du président Ibrahim Boubacar Keita ne font plus mystère de leur volonté de s’affranchir de cette situation créée de toute pièce pour promouvoir sa personne. Sans attendre, la section IV, fief du président de la république a donné le ton en procédant à la mise en place d’une nouvelle section dirigée par Ibrim Keita au nez et à la barbe de l’ancienne dirigée par le clan  Issa Guindo, accusé de rouler pour Tréta. Selon certaines indiscrétions, d’autres structures du RPM s’apprêtent à effacer les traces de Bocary Tréta. Si ce n’est pas la porte de sortie que reste-t-il au secrétaire général et à son clan ? Comme quoi dans toute chose il faut savoir raison gardée.

Lamine Diallo

 

PARTAGER