Election présidentielle 2022 : Boubou et Boubèye en rampe de lancement ?

2

Malgré les hésitations qui caractérisent la scène politique quant au respect du délai fixé à la transition, certains ténors préparent le terrain …électoral.

maliweb.net  -« Qui veut aller ménage sa monture » et « qui va lentement va sûrement ». Ces deux maximes de la sagesse humaine traduisent bien les efforts que déploiement certains responsables politiques pour marquer les consciences, être près des militants et s’échauffer dans la perspective des prochaines élections. C’est ainsi que le week-end qui vient de s’écouler a permis à deux anciens Premiers ministres du président IBK de mobiliser les militants et sympathisants de leurs appareils politiques respectifs au centre et au nord du pays.

En effet, l’ex-Premier ministre, Dr Boubou Cissé était la vedette politique de Mopti le samedi dernier à la faveur de la conférence nationale de la fédération de l’URD dans cette région du centre du pays. C’est ainsi que celui qui apparaît désormais comme le prétendant le plus sérieux à l’investiture de l’URD à la prochaine élection présidentielle a drainé d’immenses foules d’admirateurs et sympathisants pour l’aduler.

La rencontre a donné l’air d’un adoubement par de nombreux responsables du bureau exécutif national du parti de la poignée de mains. Parmi ceux-ci, on pouvait noter la présence du président intérimaire du parti, non moins 1er vice-président, Pr Salikou Sanogo, le président du mouvement des jeunes, Abdramane Diarra, d’autres vice-présidents comme Amadou Cissé dit Djadjiri, Gouagnon Coulibaly, de plusieurs anciens députés.

Cette participation massive et la mobilisation des militants du parti et sympathisants de Dr Boubou Cissé dans la région ont donné à la rencontre un air d’avant-goût de la campagne électorale pour la prochaine élection présidentielle. Avec la présence de posters et t-shirt à l’effigie du dernier Premier ministre d’IBK,  cette conférence nationale de la fédération URD de Mopti a marqué l’opinion et fait grincer les dents aux adversaires de Dr Boubou Cissé. Ce qui prouve aussi que l’enfant de Djenné prend définitivement sa place dans la barque du parti de feu Soumaïla Cissé pour peut-être en défendre les couleurs lors de l’élection présidentielle de février-mars 2022. Il pourrait alors croiser le fer avec un redoutable poids lourds du landernau politique national, qui n’est nul autre que le président de l’ASMA-CFP, l’ancien Premier ministre (prédécesseur de Boubou Cissé à la primature sous IBK) Soumeylou Boubèye Maïga

En effet, celui que l’on surnomme le « Tigre » était à la tête d’une forte délégation, qui a séjourné ces dernières 72 heures à Gao, dans le nord du pays. C’est dans l’après-midi du samedi 7 août que le leader de l’ASMA-CFP a tenu la conférence régionale de son parti dans la Cité des Askias. Il a, à cette occasion et sur terres d’origine, « rappelé que nous avons tous le devoir de travailler à servir le pays et à le transformer ». Et de souligner qu’«il est important que nous ayons en tête le respect de la parole donnée et d’avoir des autorités qui ont souci du respect de leurs engagements. Il y va de la crédibilité et de l’honneur de notre pays de pouvoir respecter ses engagements tant au plan national qu’international ». Comme pour réitérer son exigence de voir les autorités respecter le délai restant à la Transition en organisant les prochaines élections générales en février-mars 2022.

A travers ses deux sorties d’envergures du microcosme politique national, Soumeylou Boubèye Maïga et Dr Boubou Cissé se positionnent résolument comme les deux personnalités clés avec lesquelles l’avenir proche du Mali pourrait s’écrire. Surtout qu’il nous revient que des efforts sont menés dans l’entourage de ces deux ténors pour mettre sur pied une dynamique de coalition sociopolitique afin de ratisser large lors des prochaines élections. Pour peu que les autorités de la Transition jouent franc jeu pour parvenir dans le délai prévu l’élection présidentielle couplée avec les législatives, c’est-à-dire en février-mars 2022.

Boubou SIDIBE/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here