Equipe Cheick Modibo Diarra : Autopsie d’un gouvernement de transition

54

C’est hier en milieu de matinée  que la composition  du tout nouveau gouvernement  de transition a été rendue publique. Une équipe très attendue tant du landerneau politique, que de la communauté nationale et internationale au regard  de ses conditions de mise en place et plus généralement de l’environnement qui prévaut après la triple et douloureuse   épreuve  que le Mali a connue il ya maintenant un mois  : le coup d’Etat du 22 mars, la partition du pays occupée aux deux tiers par les forces conjuguées  du MNLA et d’Ansar Dine et la déliquescence  d’une armée nationale contrainte de céder du terrain face  à  l’envahisseur.

Mme Traoré Rokia Guinkiné

C’est donc un pays en état de choc, au chevet de la communauté internationale,  qui découvre, non sans interrogations, supputations et commentaires,  les hommes et les femmes commis  à la sauvegarde de la Nation et à la reconquête de sa fierté entamée. Qui sont-ils ? D’ou viennent-ils ? Quelle autopsie peut-on en dresser ?  Quelles réactions des leaders d’opinion ? Bref que peut on légitimement  et objectivement en attendre ?

La première remarque qui s’impose c’est que le Front  Uni pour la Sauvegarde de la Démocratie et la République ,FDR,  regroupant les partis ( les plus essentiels) et  les associations agissant contre la rupture de la légitimité républicaine et luttant pour le retour effectif à l’ordre constitutionnel , malgré sa décision de ne pas entraver l’action  du gouvernement, annonce dans un communiqué, dont nous nous faisons l’écho, qu’il ne se reconnait pas dans le gouvernement Cheik Modibo Diarra. Un gouvernement qui  jure  dit-il d’avec  l’aliéna b de  l’article 6 de l’Accord Cadre qui lui sert de fondement et qui appelait à la constitution d’un gouvernement d’Union Nationale. Et pour n’avoir  ni été consulté ni associé ne s’y reconnait pas, du fait de son caractère non consensuel  et du traitement réservé aux injonctions de l’Union Africaine demandant expressément le retour de l’armée dans les casernes. A ces yeux que vaut donc un tel gouvernement en porte à faux à la fois avec les principes intérieurs de sa mise en place et l’onction supranationale , nécessaire dans le cas d’espèce,  surtout  à un moment où, devant le désastre  que l’on sait,  des voix s’élèvent pour une union sacrée de tous le Maliens. La même remarque vaut pour le MP22, le soutien civil et politique du CNRDRE aux premières heures  du coup de force ayant renversé ATT et dont la tête de proue est incarnée par le Dr Oumar Mariko de Sadi et la COPAM créée pour la circonstance. Lui  aussi en des termes sans équivoque dénonce un gouvernement composé de Maliens davantage  plus engagés auprès de chefs d’Etats étrangers  et institutions régionales et internationales qui, parce que restés trop longtemps loin du pays et des populations ne sont pas à même d’appréhender leurs préoccupations et de fédérer les énergies qui permettront d’aller de l’avant.

Mamadou Coulibaly

La déclaration du MP22, rendue publique à paine quelques heures de l’annonce de la composition gouvernementale est un vrai camouflet au CNRDRE et au gouvernement Cheick Modibo Diarra. En ce sens elle traduit le refus du blanc seing à accorder sans condition et le refus du soutien aveugle à une junte dont il avait pensé un moment en phase avec ses idéaux. Par cette sortie le MP22 se rapproche  des positions du FDR un rapprochement que les jours à venir clarifieront. Pour l’heure Mariko et ses amis trouvent  que les nouvelles autorités sont « loin des attentes  d’un combat pour le changement ». Et de se démarquer  d’un gouvernement à ses yeux  incapable de « sécuriser le peuple et les frontières » le FDR ne dit pas autre chose  qui réaffirme son engagement à se montrer vigilant pour «  la défense de l’intégrité du territoire national, l’assistance aux populations des régions Nord du Mali, la défense de la Constitution et de la République, le respect des libertés individuelles et collectives et l’organisation d’élections régulières et transparentes dans des délais raisonnables.

La deuxième remarque, dans une tentative de lecture froide,  c’est que l’équipe de Cheikh Modibo Diarra peut être rassemblée  en cinq grands groupes dont le premier celui des Maliens de l’extérieur en tête desquels le Premier ministre lui-même qui ne fait pas mystère de ses connexions américaines et autres sud africaines qui l’ont tenues longtemps éloigné du Mali et des ses vrais problèmes, il  ne connait que passablement le pays et les hommes dans un contexte de troubles où chaque acteur compte, où chaque problème est exacerbé tout autant que les sensibilités. Le numéro deux du gouvernement, l’unique ministre d’Etat, Sadio Lamine Sow est un conseiller de longue date du président du Faso, poste qu’il occupe à ce jour.

Il fait partie de cette race de journalistes africains qui ont opté de travailler à polir l’image des chefs d’Etat africains à l’extérieur de leur

Hamadoun Touré

pays. Arrivé au Burkina Faso à la faveur de la Révolution Sankariste, Sadio Lamine Sow rencontrera le président Compaoré et, depuis les premières heures de la prise du pouvoir par ce dernier à Ouagadougou, il s’occupa de sa communication et de ses relations publiques,  avant d’être l’homme  de missions beaucoup plus spéciales. A Ouagadougou, des indiscrétions  sont convaincues que  c’est grâce aux bons offices de cet homme que les relations avec feu, le colonel libyen se sont rapidement améliorées après l’assassinat du capitaine Thomas Sankara… C’est ce conseiller de Blaise Compaoré qui est aujourd’hui le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale du Mali. Une telle présence laisse supposer que c’est par son entremise que la question du nord du Mali sera gérée par le médiateur, à preuve la libération de l’otage suisse s’est faite par son canal et ce sont ses hélicoptères qu’on a vu au dessus de Tessalit et Tombouctou. M Sow aura à prouver qu’il est plus Malien que Burkinabé.

Troisième sur la liste, M. Adama Ouane, ministre de l’Education de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales. Cet ancien Directeur Nationale de la Linguistique Appliquée en 1980 revient à son ministère d’origine,  trente ans après. Trente ans qu’il aura passé  en Allemagne, à Hambourg, en tant que représentant de l’Unesco. Il a un gap de plus d’un quart de siècle à combler. Les autres de la catégorie sont  M. Hamadoun Touré et Mme Diallo Fadima Touré. L’un jusqu’à une date récente était le porte parole de l’ONUCI à Abidjan après être passé par le Rwanda d’autres pays, l’autre en poste à Tunis pour le compte d’une multinationale canadienne, fut cette bouillonnante Directrice des Domaines des années Moussa Traoré. Depuis plus de quinze ans  elle s’est établie au Canada où elle a prospéré .Chargée  de l’Artisanat, de la Culture et du Tourisme elle aura fort à faire pour ramener les touristes dans le septentrion.

Tiénan Coulibaly, Ministre des Finances

Un groupe qui retiendra, à coup sûr, l’attention des observateurs  de la scène politique, c’est celui des anciens de l’UDPM entre autres Tiéna Coulibaly  le dernier ministre des finances de Moussa Traoré avant sa chute qui rempile au même poste avec en sus l’économie et le budget.  Un grand retour après son passage à la CMDT, son dernier poste en date. La ministre Mme Traoré Rokia Guikiné est l’épouse de M Drissa Traoré réputé baron du MPR et proche de Chogel Maiga  son président. Il serait loisible de lire la réaction du secrétaire général du parti du tigre, le professeur Kanouté, sur le gouvernement,  dans les pages suivantes Enfin M. Moussa Léo Sidibé, Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, le nouveau ministre était  Directeur général de l’Office du Niger en mars 1991 lorsque le vent du changement sonna sur le Mali. Récemment, secrétaire général du ministère de l’agriculture, il venait de faire valoir ses  droits à la retraite. C’est de cette retraite que Cheick Modibo Diarra est allé le chercher pour le mettre à la tête d’un super ministère.

Est-il nécessaire d’évoquer le cas de M Cheikh Modibo Diarra lui-même ?

Le Genéral Tiéfing Konaté

Troisième groupe : les militaires. Ils occupent les postes de la Défense de la Sécurité et  de l’administration territoriale. Ce sont le Colonel major  Yamoussa Camara, le Genéral Tiéfing Konaté et le colonel  Moussa Sinko Coulibaly. Leur entrée au gouvernement est jugée non conforme aux dispositions de l’Accord Cadre , selon le FDR. Cette part faite au CNRDRE est-elle l’avant  gout de ce que sera l’entreprise de reconquête du Nord ?

Les technocrates : le plus célèbre d’entre eux Malick Coulibaly hérite du  ministère de la Justice. Vous vous souviendrez que dans notre parution N°2710 du vendredi 3 octobre 2008, nous titriions “Pour protester contre la corruption de la justice: un magistrat malien démissionne”. A l’époque,  Malick Coulibaly, substitut du procureur de Kati., excédé par l’ingérence inexplicable du parquet général dans un dossier au niveau du tribunal de Kati, et pour protester contre « l’instrumentalisation de la justice de son pays », a déposé sa démission sur la table du ministre de la Justice. Fait rare au Mali, cet acte l’a propulsé dans l’estime de ses concitoyens. Le choix de ce jeune magistrat pour diriger le ministère de la justice est aujourd’hui salué par bon nombre de ses compatriotes qui comptent sur lui pour l’assainissement des cours et tribunaux.

Hameye Founé Mahalmadane : Ministre des Sports

Hameye Founé

Un magistrat très connu au Mali, du fait qu’il fut longtemps secrétaire général du Syndicat autonome de la magistrature, avant de prendre la tête du syndicat libre de la magistrature (SYLIMA), après une scission du syndicat des magistrats. C’est sans doute parce qu’il est aussi très connu du milieu du sport malien qu’il prend en charge le ministère du sport.

Quoique la plupart des problèmes brulants du Mali soient d’ordre politique (reconstruction de l’armée, organisation d’élections libres et transparentes reconstruction de  la cohésion sociale et reconquête de l’intégrité du pays) très peu de représentants de la classe politique du mouvement démocratique figurent dans le gouvernement Cheik Modibo Diarra. Ils y apparaissent un peu comme en catimini. Du reste le sont-ils au nom de leur formation politique ou à leur nom propre, les jours à venir, édifieront. Notons pêle mêle Mme Alwata Ichata  Sahi, ministre de la famille, anciennement au ministre des domaines,  proche de l’Adema, mais le secrétaire politique de parti de l’abeille, depuis Dakar, nous affirme ne pas être courant  d’une quelconque nomination la concernant. ..

Nous y reviendrons dans nos prochaines éditions

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

54 COMMENTAIRES

  1. Le ministère du tourisme n´a pas sa raison d´être compte tenu de la division du pays et l´insécurité qui règne au sud.

  2. Il est souvent incroyable de decrire l’amateurism des hommes politiques maliens, voient-ils plus loin que le bout de luer nez?

    La classe politique a refuse de collaborer avec le CNRDRE, elle a prefere amener le dossier malien devant le president Burkinabe qui n’est en realite qu’un assasin de grand chemin qui s’est maintenu au pouvoir toutes ces annees en eliminant physiquement tous ses oposants qu’il trouvait menacants, quelle credibilite democratique a ce Blaise Compaore pour qu’on aille lui demander de traiter le dossier du Mali?

    Blaise Compaore a maintenant eu l’opportunite (grace a nos politiciens amateurs insouciants) de placer son pion au sein du gouvernement malien en la personne de Sadio Lamine Sow. Ce monsieur a ete conseiller personnel du president Burkinabe pendant pres de trente annees maintenant, il a reside au Burkina tout ce temps et a un passeport diplomatique Burkinabe en sa possession pour le role qu’il jouait au sein du regime Compaore, Sadio Sow n’est pas n’importe quel conseiller, c’est lui qui a ete le cerveau meme du regime de Blaise au meme moment ou il assasinait ses opposants Burkinabes pour se maintenir au pouvoir, il est l’homme de Blaise Compaore au vrai sens du mot, comment peut-il se retrouver au sein d’un gouvernement malien pendant qu’il defends les interets du president Burkinabe?

    Il est claire que ces details sont ignores par la grande majorite des maliens, mais veulent dire beaucoup sur la moralite du’un conseiller special qu’est Sadio Lamine Sow, en ce qui me concerne il n’ya aucun doute que Blaise de Ouagadougou a maintenant le pouvoir de diriger le Mali tout en orientant ce gouvernement dans la direction souhaitee par ses maitres occidentaux dont la France.

    Oumar Mariko a ete ecarte simplement parcequ’il a le courage de ses opinions, il etait le seul parmis tous les politiciens maliens qui disait la verite a ATT, il etait le seul a dire qu’il faut oublier les elections pour sauver le nord du pays qui brulait depuis…
    Un homme comme Mariko qui ne se laisse pas embobiner derange les politiens sans scrupcule qui sont prets a vendre leur ame au diable.
    Connaissant Mariko, il est claire qu’il n’allait pas rester silencieux face a certaines strategies malicieuse menancant le Mali, il fallait donc l’ecarter tout prix.

    A l’etat actuel des choses, le pire a craindre pour le Mali est la division du territoire nationale, sur ce sujet nous savons tous que la France a collabote avec le MNLA dans leur lancee de separatistes et est allee jusqu’a demander une autonomie economique et militaires pour la Zone de l’AZAOUD, le support de la France pour ce mouvement a soit disant pris du recul maintenant, la raison est simplement parceque sa complicite a ete exposee au vue et sue de qui veut savoir.

    Si la France decide de poursuivre cet objectif de diviser le territoire malien pour ses interets geopolitiques, elle peut maintenant le faire sans se salir les mains car elle a maintenant l’option d’utiliser Blaise Compaore, le dirigent africain qui n’a jamais pu leur dire « NON » afin de preserver l’interet de l’Afrique et des africains, et Blaise Compaore a son element de confiance au sein du gouvernement malien en qualite de ministre d’etat (le seul ministre d’etat si je me trompe pas) pour faciliter l’execution des strategies Franco-Compaore au detriment du Mali.

    Maliens reveillez vous, si vous pensez que la mise en place du gouvernement est un debut de solution he bien sachez qu’il est dangereux pour le Mali d’avoir un homme aussi important pour le president Burkinabe (un homme qui l’a fidelemnt servi de si pres pendant 30 annees) comme ministre d’etat du Mali, je n’ai personelement jamais ete aussi preocupe quant je penses a ce qui pourrait etre entrain de prendre forme comme complot contre la nation malienne.

    Dieu seul sait si oui ou non Sadio Sow (un fils du pays) prendra part dans un tel complot contre la nation malienne, mais je dirai que son role aupres de Blaise Compaore pendant trente annees me dis que son sens de la moralite laisse a desirer, et je le suivrai de tres pres car je ne lui fait pas confiance sachant ce que je sais de Blaise et de ses collaborateurs oeuvrant uniquement pour les interets geopolitiques francais et leur propres comptes bancaires.

    Maliens reveillez-vous !!!

    • TOLOGue please .marigo a fait combien annee a l ecole .l ecole malienne aujourdhui a cause de marigo par la creation de AEEM .marigo n a rien ds la tete.

  3. coi coi coi ya pili un nome au mali pourcoi nor du mali le grio non ne auron pas qeulqeu chosse a dir ce coi

  4. NUL COMME TITRE. Vous avez fait le journalisme où? Du coup je doute toute votre analyse quand vous titrez ” … AUTOPSIE …” C’est malheureux et honteux. “AUTOPSIE” d’un nouveau “né”? C’est nul et dangereux

  5. Attention aux mots: on fait l’autopsie d’un mort. On ne peut faire l’autopsie d’un gouvernement qui vient à peine de naître. Choisissez les mots corrects pour exprimer votre état d’âme et l’on vous respectera!

    Nyélé

  6. Bien que je eais bourret depuis longtemps par les memes hommes politiques ce pourquoi on ne connait les vrais maliens dignes de gourvernés à part le PM.
    bonne chance et liberer vite le nord du mali, tout est discour vain

  7. Autour de sadio Lamine et autres, où reside le problème ?
    A propos du sus-nommé, vous affirmez qu’il a été Conseiller auprès de Blaise Comparé pendant près de deux décenies sans que cela ne choque aucun burkinabè.
    Maintenant qu’il vient occuper des responsabilités dans son propre pays, voilà que certains de ses concitoyens voient en cela un problème.
    Evitons d’être des candidats à “l’examen de Bougouni” c’est à dire des égoïstes.

  8. 1) GOUVERNEMENT DES ABSTENTIONNISTES DU MALI PENDANT LES ELECTIONS; ILS SONT LES PLUS NOMBREUX ET ADORENT LES COUP D’ETAT A COMMENCER PAR 2) LE VRAI FUTUR CHEF D’ETAT VISIBLEMENT CACHé AMADOU HAYA SANOGO.
    3) J’ESPERE UN GOUVERNEMENT PLUS OU MOINS NEUTRE QUI TRAVAILLERA A SOUDER LES MALIENS APRES AVOIR MIS LES PRO ET ANTI-PUSH DOS A DOS.
    4) JE CROIS QU’IL FERA SON DEUXIEME COUP SANS CONSULTé QUI QUE CE SOIT AU 40 ème JOUR DE DIONKOUNDA;…. CHIC

  9. Qu’es ce qui agitait les policiers ce matin au niveau de la Direction Générale de la Police à Hamdalaye ACI ?

  10. Mariko le pauvre yako, tu fait pitié. Comme quoi faut jamais brusqué le destin. I FO 😀

  11. Je pense que ce nouveau gouv est très bien constitué. Quant au quiproco gardez vos commentaires malsains pour vous.

  12. Je souhaite plein succès à la nouvelle équipe gouvernementale. Puisse le Tout Puissant guider leur pas sur le droit chemin pour sauver ce pays de ce guêpier

  13. Enfin le nouveau gouvernement de transition du Mali vu les hommes et les femmes qui la compose j’espère vraiment q’uils serons à la hauteur du defit je eu la chance de connaitre le M.Malick Coulibaly,il m’a enseigné à la faculté de Droit c’est un homme droit juste et surtout il est patriote ce qui manque aujourd’hui à beaucoup de Malien;bon courage madames et monsieurs pour lourde tache qui vous etes confier;mais ce qui me gene c’est le ministre de reforme d’Etat qui etais le consieller de Président du Faso.

  14. car ce pays n’a pa encore fini ses problemes, tant que les militaires refusent d’aller au front pour s’atteler à la politique ça devient de plus en plus dangeureux

  15. Merci de nous rappeler (haraybane), il y a beaucoup de journalistes qui apprennent sur maliweb gràce aux internautes de ce site.

  16. Ce gouvernement est celui qu’i faut pour le Mali d’aujourd’hui.

    Que ceux qui s’adonnent à des tiraillement inutile en oubliant le Mali, cessent cela. Ce gouvernement est à soutenir;
    Bravo, Monsieur le PM

  17. Dieu merci d’avoir pourvu à la formation du nouveau gouvernement du Mali. Je suis très content que les choses se décèlent enfin à la faveur de l’interêt malien.
    Vous, les heureux hommes et femmes sur lesquels ont porté le choix, je voudrais qu’il comprennent une chose très primordiale: la lutte contre la coruption, l’instauration de la justice et le respect des hommes, un sentiment de travail et surtout la discipline tout au long de leur séjour. Nous veuillons surtout au bon fonctionnement des services avec des hommes compétents, surtout bien capable de jouir de toutes leurs capacités intellectuelles.
    Merci de m’avoir lu; sois bénis

  18. <> vous les literaires, vous compliquez trop les choses, sinon l’informatique ne connait que 2 etats ( 0 et 1) et on arrive à exprimer tout avec ça. ah,français quand tu nous tient bako!

  19. Bravo, M Diarra, vous êtes un digne petit fils de votre grand père, puisqu’il fallait vraiment avoir du cran pour exclure ces politicards puisqu’ils sont en majeure parti aussi comptable du gouffre que notre pays a connu.Si on est patriote, je pense que pour servir son pays on a besion d’être dans un gouvernement.Qu’ils travaillent à racheter l’honneur et l’image de l’homme politique qu’ils ont vendu au diable au lieu du citoyen malien. Pour part je bénies cette équipe et l’encourage à fermer les yeux mais pas les oreilles, pour se mettre corps et âme au service de ce pays que nous chérissons tant.

  20. pour un gouvernement de mission dont les missions sautent a l’oeil une equipe de 24 me parait un peut trops. j’espere qu’ils ne continue pas avec le systeme ATT C A d distribuer les portefeuilles pour faire plaisir ou en guise de cadeau. ce mot portefeuille est compris ici au mali coe porte billet de banque.

  21. L’on a besoin d’un Marsien pour que la république du Mali soit sur les rails et qu on nous foute la paix avec des querelles de clocher. Si ce n’est pas le Mali où va t-on… Donc le Mali d’abord.

  22. Il est vrai que “Décryptage” serait plus indiqué que “Autopsie”. Par ailleurs, quand on pioche du texte quelque part, le respect des règles de la déontologie veut qu’on cite les sources en identifiant clairement l’extrait. Une bonne partie du passage réservé à SLS est venue d’ailleurs, Messieurs de la Rédaction !

  23. s’ils sont pas d’accord, qu’ils rentrent dans l’opposition. Il s’agit d’une démocratie pas d’un consensus instauré par eux et leur Amadou le Très Traitre (ATT)

  24. Merci au PM d’avoir choisi des hommes et femmes tous enfants du pays pour constituer son gouvernement. Nous vous soutenons et vous soouhaitons bonne chance. que les jaloux crevent

  25. Seul le temps nous édifiera ,n’ayons aucun préjugé sur ces hommes et femmes pour le moment , faisons l’union sacrée autour d’eux et jugeons les à la tâche . Le contexte n’est favorable à la division et à la contestation , seul le mali compte pour le moment .

  26. Sans etre medecin je pense que l’autopsie est réservée aux morts , monsieur le journaliste soyez un peu rigoureux dans le choix des titres , le votre autopsie d’un gouvernement est ici en déphasage avec le contenu de l’article.

  27. Moussa Leo !!!! Le PM devrait demander aux maliens qui Leo est. Peut-être que le PM voulait faire représenter les voleurs dans le gouvernement.

  28. il ya trop de voleurs, en tout cas ROKIATOU GUIKINE EST COMPETENTE ET MALHONNETE

  29. Cher journaliste,je pense que le titre de votre article ne concorde pas à ce que vous voulez nous faire avaler! une autopsie est réalisée en post mortem je crois; vous auriez du choisir le terme scanner ou autre!

  30. Qu’il soit de l’interieur ou de l’exterieur, meme s’il est sur Mars, un Malien est un Malien: ce gouvernement sera jugé à travers ses actes, pas à travers la provenabce de ces membres!

  31. Je pense qu’il ne devrait pas avoir trop de speculations sur ce gouvernement qui en fait n’est que temporaire…. L’heure n’est pas aux polemiques sur tel ou tel membre du gouvernement sinon à l’action. Comment juger d’ailleurs objectivement quelqu’un qu’on n’a pas encore vu a l’action.
    Les gens se trompent enormement en pensant que les maliens vivant à l’étranger sont deconnectées des réalités du pays. A quels autres cannaux de communication les maliens vivant au Mali ont-ils accès et que ceux de l’étranger n’ont pas accès? Est-ce que le fait de choisir des membres du gouvernement parmi les maliens vivant au Mali a jusqu’ici servi à quelque chose? Ce dont le Mali a besoin aujourd’hui est un changement de la classe politique sinon on risque de tomber dans les anciennes habitudes donc dans le laxisme et la corruption. Nous esperons que le background des membres de ce gouvernement de transition sera une chance pour le Mali, car au moins il y aura de nouvelles idées. Vous oubliez que tous les fonds etrangers sont aujourd’hui gelés et que seul le pays ne pourait jamais s’en sortir. Il nous faut donc aussi des personnes auquel l’opinion international peut avoir confiance.
    Contentons nous du gouvernement mis en place, oublions un peu la politique et concentrons notre energie sur la crise du nord qui elle est un probleme reel. Un gouvernement, meme mis en place sur concensus ne fait jamais l’unanimité

    • Chère Rokia.Pour appuyer votre idée, je dirai que nous les maliens
      de l’étranger sommes souvent mieux connectés au pays que nombre de nos concitoyens mêmes vivant sur place.Combien de fois lors de mes séjours moi j’ai eu faire des révélations à des amis vivant dans le pays sur tel ou tel sujet qu’eux même ignoraient?Si c’est le NORD DU PAYS QUI PREOCCUPE REELLEMENT NOS HOMMES POLITIQUES (comme ils nous l’ont fait croire jusque là), ALORS ILS DOIVENT LAISSER CMD & SON GOUVERNEMENT TRAVAILLER! 😉 👿 👿

  32. Mais cas même il y a trop des proches de l’UDPM est ce à confirmer que sanogo et Diarra sont venus règler les comptes de ces gens là.
    Bon de toute façon on a de temps pour eux, qu’ils s’atellent rapidement à l’essentiel ,la crise au nord ou à demettre.

  33. Que ces partis politiques nous laissent travailler.L’occupation du Nord Mali s’est faite en leur présence et avec leur complicité pendant 20ans par des actions patientes et concientes des rebelles (Accord d’Alger et tous les autres signés par ATT.)La liberation du Nord va se faire mais pas aussi vite que vous pensez.L’armée est remplie de vos enfants qui y sont allés pour l’argent et non pour le métier des armes et qui ont été les premier a fuir le front devant l’ennemi;ils doivent tous passé devant le peloton d’execution.
    Tous les problèmes que nous vivons ont étés crées par vous partis politiques car ils ne pensent qu’à leurs interêts sordibes et egoïste.
    Merci Modibo Diarra nous te soutenons dans tout ce que toi et gouvernement fairons pour sortir ce pays de ce gouffre.Il faut casser les dents de caïmans de tous ces sangsus.

    • Erreur, c’est le CNRDRE qui a cause et sera tenu responsable devant l’histoire, la perte des villes de kidal, gao et tombouctou. Cela est un fait que rien au monde ne pourra jamais effacer. Le CNRDRE et ses valets que vous etes repondrez devant la justice du Mali, un jour de votre ignominie.

  34. les politiciens ,comme on les appelle, nous ont donné quoi depuis lavenement du multipartisme au mali?, rien. Toujours les mêmes avec la corruption, le clientelisme, le nepotisme. Pour une foi au moins, laisser d’autres faire leur preuve, réussir là où vous avez échoué. C’est ce qui vous fait peur.

  35. Un ministre qui rentre au gouvernement au “nom” d’un parti politique devrait payer 3 millions/mois comme frais de cotisation au parti.Nombre
    des personnalités choisies par CMD sont plus ou moins à l’abri pour voler
    le Mali qui n’en peut plus.Chers politiciens, FOUTEZ LA PAIX A CMD ET AU GOUVERNEMENT!Qu’ils soient anciens de l’UDPM ou de je ne sais quoi, qui n’est pas ancien de l’UDPM?Même AOK fut ministre de GMT, ATT lui-même fut chef de la garde présidentielle….L’état est une continuité, nous avons
    besoin de citoyens HONNÊTES quel qu’en soient leurs origines ethniques et leurs convictions politiques. 👿 👿

  36. Merci au PM
    Que la vérité triomphe. Nous sommes avec toi. Ayons un peu pitié de notre pays.

  37. Ces politiciens par leurs actions ces 20 dernières années ont amené le pays au bord du gouffre ; il faut retenir qu’aux élections ils n’arrivent même pas à mobiliser 30% de la population. Les éléments de ce gouvernement ont fait leur preuve ailleurs, il faut donc les soutenir et et oublier ceux qui gesticulent parcequ’il n’ont pas eu de poste ministeriel.

  38. Es ce que tous les 14 millions de maliens peuvent tous faire partir du gouvernemenr d’union nationale ? La priorité c’est aider ce gouvernement à vite recuperer les régions du Nord d’abord. Ensuite viendra les querrelles politiques infinissables.

  39. LES MALIENS DE INTERIEUR ET DE EXTERIEUR NE SONT DU POINT DE VUE AMOUR POUR LE MALIBA LES MEMES. LES MALIENS DE EXTERIEUR SONT EGOISTES ALORS QUE LES MALIENS DE INTERIEUR SONT EGOCENTRIQUES.
    UN EGOCENTRISME CRIARD QUI A FAIT QUE LE MALI EST TOMBE DANS LES MAINS DE CES BANDITS .ILS SONT LA ET NE FONT QUE SALIR LE MALI AVEC LES BETISES QUE ALLAH NE VEUT.
    IL EST TEMPS QUE CES MALIENS DE EXTERIEUR SOIENT AU DEVANT SINON…
    LES MALIENS DE INTERIEUR SONT ENTRAIN DE DORMIR .AU REVEIL ILS TROUVERONT QUE CES M.EX ONT FINI LE TRAVAIL.SINON COMMENT COMPRENDRE QUE UN FONCTIONNAIRE OU UN MILITAIRE FUIT EN DELAISSANT LES POPULATIONS AUTOCHTONES ALORS QUE CE SONT CES MEMES POPULATIONS QUI LE PAYENT CHAQUE MOIS.LES MALIENS DE INTERIEUR NOUS ONT FAIT HONTE A EXTERIEUR.
    ALLAH CHATIE LES INFIDELES ET LES EGOGENTRIQUES .

  40. Merci au PM pour avoir barré ses politicards! Ils auront le temps de méditer leurs mésanvantures.

  41. Ils sont completement debiles ces gens qui pensent que parce que un malien travaille a l’extereiur il ne connait pas les realites de son pays et ne peut pas assumer des fonctions de responsabilité. Ils ont la mémoire courte, car les maliens de l’extérieur constituent une des plus grandes sources de revenue du pays. Ceci est une forme de discrimination qui ne se justifie pas.

    Tous les maliens compétents, partiotes et intègres doivent être invités à apporter leur contribution à l’edification nationale sans distinction. Je suis même agréablmeent surpris de découvrir qu’un des nôtres fut conseiller spécial de Blaise pendant des années.

  42. Que Mariko et tous ces politiciens nous foutent la paix. le fait de vivre a l’exterieur n’enleve nullement notre nationalite malienne. nous les maliens de l’exterieur sommes bien au courant des realites du pays ne serait-ce que pour l’aide incommensurable que nous apportons a nos parents vivant au Mali. le Mali ne saurait se faire sans sa diaspora. Assez de vos balivernes. Que voulez-vous donc? n’est-ce pas votre lachete et egoisme qui a amene ATT au pouvoir? Comment un individu sans base politique a pu etre president? ou etiez-vous? le cnrdre restera tant que vous aurez la parole. Reveillez-vous et acceptez le fait que vous ne ferez plus partie des prises de decision de notre pays. quel honte pour cette classe politique qui transporte ses affaires au burkina pour que blaise compaore puisse juger. est-ce que blaise est un exemple de democratie? qu’est-ce que l’union africaine a avoir dans nos affaires internes encore moins la france et les autres. comme le ridicule ne tue pas. nous vous tenons a l’oeil, tous autant que vous etes et nous ne vous laisserons jamais brader les interets de notre pays pour vos interets personnels. HONTE SUR VOUS ET QUE LE BON DIEU SAUVE LE MALI UNI!!!!!!!! AMEN

Comments are closed.