État de la Nation: Dr Mariko déclare la guerre au régime

1

Dans une tribune diffusée, ce mercredi, sur les réseaux sociaux et intitulée : « Ibk et ses acolytes, ennemis n° 1 du Peuple malien », le président de SADI, l’honorable Dr Oumar Mariko ne va pas par quatre chemins pour cracher ses vérités. Fidèle parmi les fidèles dans le combat contre l’impérialisme, le rouge qu’il se revendique fustige non pas seulement la politique de diviser pour régner de la France, mais surtout les exécutants nationaux de cette politique. Au lieu de « s’exciter contre la France (et) la Minusma », le Dr Mariko conseille plutôt de rendre gorge à ces responsables politiques dans l’opposition et au pouvoir qui les ont invité à venir dans notre pays. Autrement dit, au lieu de s’en prendre à l’effet, traite d’abord la cause.

Estimant que la situation de notre pays ressemble à « un long métrage avec son cortège de morts innocents » et à une « tragi-comédie (qui hélas) continue à masquer la responsabilité de ces cyniques, voyous brigands et bandits politiques au pouvoir et à l’opposition ».

Nous vous proposons cette tribune in extenso.

Ibk et ses acolytes, ennemis N° 1 du Peuple malien.

Oui, le contexte était corse pour moi.

Tous ces gens mentaient ou calomniaient pour rentrer dans les grâces de la France afin de prendre le pouvoir au mépris de leur peuple… et ça continue hélas.

Tiébilé qui insulte Ould Sidatti et qui va rehausser Le Dryan et la France alors que ce dernier a dit que nous étions blancs et noirs incapables de vivre ensemble… les touaregs sont nos amis….

La mission de la France s’exécute à travers les nationaux depuis toujours avec la stratégie de diviser pour régner.

Quand je vois des gens aujourd’hui s’exciter contre la France, la Minusma et qui oublient les responsables politiques dans l’opposition et au pouvoir ayant écrit à la France sous une douce et intéressée pression, qui ont voté l’accord de défense militaire franco-malien ; je dis-nous ne sommes plus sortis de l’auberge…

Oui, c’est de la tragi-comédie… le film est un long métrage avec son cortège de morts innocents, de jeunes engagés dans l’armée au nom d’une prétendue défense de la patrie… de touaregs massacrés restés longtemps dans un silence général complice…. de peuls liquidés physiquement, calcinés sans état d’âme… d’enfants dogono de vieux dépositaires de connaissance massacrés…. À la mémoire de tous ceux des champs macabres de gloriole pour ceux qui tuent… sur leur mémoire des clairons cyniques et des médailles pour certains rendus à leurs bourreaux pas à la patrie… des collectes de fonds imbibés de larmes de crocodile…

Oui la tragi-comédie continue à masquer la responsabilité de ces cyniques, voyous brigands et bandits politiques au pouvoir et à l’opposition qui après avoir liquidé notre système économique collectif en arrivent à liquider les forces sociales productives d’aujourd’hui et de demain.

De Kidal à Mopti, de Kayes à Bamako c’est le rançonnement qui continue… juges brigands, gendarmes et policiers raquetteurs… Houla ! Cela ne leur suffit pas…

Des gens sevrés de terres de culture parfois ligotés battus à sang pour avoir refusé d’être taxés d’Esclaves et traités comme tels…

Partout, c’est l’exacerbation des problèmes quotidiens parfois enfouis et la création d’autres pour l’appétit de ces charognards et vautours.

Ils avaient besoin de soutien extérieur sentant la prise de conscience populaire… lettre à Hollande, lettre aux Nations Unies… bienvenue Serval merci Serval… bienvenue Barkhane, bienvenue Minusma, bienvenue G5 Sahel… bonjour aux milices ! Allô, accord de défense ! Salut accord d’Alger ! Oui accord politique et Bonjour révision constitutionnelle.

Nous ne sommes pas dupes !!!

Ceux qui n’ont rien compris, d’ignorance crasse, imbibés d’intéressement fétide, peuvent continuer à danser au rythme endiablé de « France dehors » ! De « Minusma dehors » ! Des musiciens au pouvoir signataire de tous ces accords…

Quant à nous, l’histoire nous enseigne ceci : Le Combat contre l’Impérialisme français, et Euro-Americain passe par la liquidation du Régime de Ibrahim Boubacar Keita et acolytes, Ennemis N° 1 du Peuple malien.

Dr Oumar Mariko.

Bamako, le 10/ 07/2019.

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Il n’y a pas de doute qu’Ibk incarne le pouvoir de l’impérialisme français au Mali.
    ON NE NOUS APPREND RIEN!!!
    Il s’agit de prendre des dispositions, non pas pour chasser la France, mais l’obliger à respecter la dignité de la population malienne.
    La France est un Etat,qu’on le veuille ou non, qu’on l’accepte ou non, incontournable sur la scène internationale.
    ON PEUT BEL ET BIEN ACCEPTER LA PRÉSENCE FRANÇAISE TOUT EN SE FAISANT RESPECTER.
    Il s’agit d’engager une diplomatie digne et respectable obligeant les autorités françaises à changer de ligne de conduite.
    Il faut obliger la France, par des méthodes efficaces de diplomatie, à abandonner son idée d’autonomie de la partie Nord de notre pays,
    Les déclarations des hommes politiques doivent être dénoncées dans un cadre respectant un partenaire privilégié.
    Il faut rappeler que MODIBO KEITA avait fini par revenir dans le champ français constatant qu’il ne peut pas se passer de ce pays tant elle a une influence considérable dans les relations internationales.
    Il faut surtout prendre l’exemple de DEGAUL face aux américains qui n’a jamais accepté la soumission que voulait les américains, a imposé ses vues sans manquer de respect à ce pays, continuant à considérer ce pays comme un allié.
    Ce qu’on reproche à IBK, ce n’est pas une collaboration sure avec la France, mais sa soumission aux différents dirigeants de ce pays sans pouvoir défendre son pays.
    Les représentants des populations des différents pays ont des INTÉRÊTS À DÉFENDRE, raison pour laquelle ils ont eu la confiance de leurs peuples.
    Nos dirigeants peuvent défendre les intérêts du Mali tout en se faisant respecter par la France.
    Le respect c’est que la France respecte la sauverainite du mali et la dignité du peuple malien.
    L’ESSENTIEL EST DANS L’EXERCICE DU POUVOIR, PAS DANS SA CONQUÊTE.
    On peut-être un révolutionnaire apprécié de la population pour finir par etre un laquais des puissances économiques.
    On peut aussi être un politique respectant la France dans l’opposition et etre un défenseur farouche des intérêts du pays étonnant même les puissances économiques.
    La stratégie de OUMAR MARIKO n’est pas nécessairement efficace ni pour lui permettre de conquérir le pouvoir, ni pour exercer le pouvoir dans l’intérêt de la population.
    Les chinois n’ont-ils pas été obligés de changer de stratégie pour sortir plusieurs millions de leurs citoyens de la pauvreté?
    Hugo chavez a t’il défendu les intérêts de son pays immensément riche en s’affrontant aux états-unis ?
    OUMAR MARIKO est un homme politique très respectable car se préoccupant, aux risques de sa vie, aux intérêts de ce pays, mais ses idées et son comportements font peur.
    MAO n’a pas pu sortir la chine de la pauvreté, mais son successeur DEN XAOPING l’a fait en faisant autrement que son prédécesseur tout en respectant la défense des intérêts de son pays.
    OUMAR MARIKO est plus MAO que DEN XAOPING.
    OSER LUTTER, C’EST OSER VAINCRE !
    La lutte continue.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here