Fin de la visite conjointe du Groupe des Directeurs régionaux : La mission satisfaite de l’état du partenariat avec le Mali

0

La visite de quatre jours  du 9 au 12 juillet, au Mali, de  la mission conjointe du groupe des Nations Unies pour le développement durable, a clôturé sa visite de quatre jours avec une conférence de presse qui s’est tenu à la maison commune des Nations Unies, située à Badalabougou. Cette mission conduite par le Directeur régional UNFP, Afrique de l’Ouest et du Centre, Mabingué Ngom, incluait aussi des partenaires régionaux tels que des représentants du G5 Sahel et de l’Autorité de développement intégré du Liptako Gourma.

Durant ces quatre jours, la mission conjointe du groupe des Nations Unies pour le développement durable a rencontré les autorités maliennes notamment le Président de la République et le Premier Ministre, chef du gouvernement, elle s’est également rendu à Mopti pour s’imprégner de la situation de cette partie du Mali. L’objectif de cette visite était, entre autres, de s’imprégner de la situation du Centre plus précisément de la région de Mopti ; et d’engager le Gouvernement malien et le Système des Nations Unies (SNU) pour trouver ensemble des solutions durables aux défis et enjeux dus à la situation du Mali incluant les problèmes transfrontaliers et humanitaires.  Le chef de la délégation M. Mabingue Ngom a en effet indiqué que « Le Mali a le soutien de l’ensemble du Système des Nations Unies. Toute la Communauté internationale est derrière le Mali pour renforcer le développement ».

Ainsi, au cours de ce court séjour dans la capitale, la délégation a rendu une visite de courtoisie au Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, qui a salué l’effort de coordination des Nations Unies. Cependant, les échanges de cette rencontre ont porté entre autres, sur le partenariat, la coordination, l’autonomisation des femmes, la lutte contre la violence, la promotion de l’emploi des femmes et des jeunes, le retour de la paix et sa consolidation. « Nous sommes satisfaits de l’état du partenariat  avec le Mali, de la coordination au niveau du système des Nations Unies et avec les partenaires au développement. Nous avons noté que le Mali a besoin de ressources additionnelles », a déclaré Mabingue NGom.

Mme Mbaranga Gasarabwe, Représentante Spéciale Adjointe du Secrétaire général, Coordonnatrice Humanitaire et Coordonnatrice Résidente, a réitéré l’engagement des Nations Unies à soutenir le Mali : « Nous sommes tous résolus à conjuguer les efforts pour accompagner le Gouvernement du Mali dans l’assistance humanitaire d’urgence, la promotion de la cohésion sociale, la consolidation de la paix et le développement ». Elle a aussi insisté sur le caractère inclusif des interventions qui doivent impérativement prendre en compte les préoccupations de toutes les couches de la population, en particulier les femmes et les jeunes.

Pa rapport à sa visite à Mopti au centre du pays où elle a rencontré  les autorités locales et les personnes déplacées internes, au dire du chef de la délégation, la mission a plaidé pour un plan d’urgence de relèvement à court terme, la sécurisation de la région pour favoriser le retour des personnes déplacées internes. En outre, il a réitéré l’engagement des Nations Unies aux côtés du Gouvernement pour accélérer la réponse dans le centre du Mali sur le plan humanitaire et du développement.  « Nous devons aller vers un équilibre des interventions humanitaires dans le cadre de la sécurité, de la paix et du développement. Il y a aussi la nécessité d’améliorer le niveau des ressources des secteurs clés comme la santé », a-t-il souligné.

Ousmane Baba Dramé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here