Stabilité sociale et le vivre ensemble : Les chantiers du Premier Ministre Keita

0

De sa présidence à la tête de la partie malienne pour les négociations avec les groupes rebelles à sa nomination à la tête du gouvernement, le Premier Ministre Modibo Keita ne s’est arrêté un seul jour dans son combat pour la stabilité et le vivre ensemble de tous les fils de notre pays.

D’aucuns avaient émis un grand doute quant à la capacité physique et mentale même de l’homme pour mener à bien cette mission tant les défis étaient nombreux et complexes, mais aujourd’hui avec les acquis et les perspectives, on peut dire sans risque de se tromper que le Premier Ministre Modibo Keita a comblé les attentes.

Aujourd’hui, le vivre ensemble visible par la présence des désormais ex-rebelles dans les rues de Bamako. Qui l’aurait cru il y a seulement quelques mois ? Aussi de nombreux efforts sont déployés pour faciliter la stabilité sociale gage de tout développement. Pour cela, il faut d’abord combattre les phénomènes qui sont à la base des problèmes sociaux et parmi ces phénomènes, on peut citer la corruption, les injustices sociales, les inégalités grandissantes.

Ayant compris cela, le PM Modibo Keita a dit ceci lors de la journée de lutte contre la corruption : «Cela se comprend quand on mesure l’importance du phénomène, quand on mesure une réalité qui est dominée par une pratique qui se transmet de façon formelle et informelle, mais qui a tendance à devenir comme un critère de réussite sociale. Nous devons tous faire pour aller toujours de l’avant, mais nous ne devons jamais nous décourager. Aujourd’hui, nous sommes dans une situation où notre comportement doit être crédible.

A propos de la lutte contre la corruption et la délinquance financière, nous avons mis l’accent sur deux démarches, celle de la répression et celle de la prévention. Il ne faut donc pas qu’une des démarches exclue l’autre, parce qu’il faut provoquer un effet de dissuasion. Il faut que s’éloigne de nous l’impunité, il faut que nous trouvions des voies et moyens de la prévenir.

Ne nous décourageons pas, le gain est facile. Nous sommes dans une situation où la considération est mesurée à l’endroit de la puissance matérielle et monétaire, même au sein de nos familles. Nous sommes dans une situation où les personnes les plus intègres sont considérées comme celles qui perdent leur temps. Nous avons pu nous-mêmes encourager certaines pratiques, par des manifestations où la puissance matérielle se manifeste de façon insolente», a-t-il précisé.

L’histoire retiendra en tout cas les actes posés par tout un chacun lors de ces années difficiles de notre et les plus visibles seront les plus remarqués.

Abass BA

 

PARTAGER