Grand meeting de protestation contre le régime / IBK a semé le vent, n’est- il pas en train de récolter la tempête ?

14

Ils seront, à coup sûr, des milliers de partisans de l’Imam Dicko et du Chérif de Nioro, à sortir massivement pour un meeting de protestation contre le régime d’IBK. Ils protesteront contre le niet catégorique du Président de la République face  aux différentes revendications socio politiques du moment. Parmi lesquelles, nous pouvons citer entre autres le  départ du Premier ministre pour incompétence, celui du Directeur du service de renseignement, après ses frasques inadmissibles, la satisfaction des nombreuses  revendications  corporatistes et la résolution de la sempiternelle crise sécuritaire, voire identitaire au nord comme au centre. A  toutes  ces revendications, IBK a opposé une fin de non-recevoir. Pourra-t-il continuer à défier une frange importante du peuple ? Cédera-t-il au moins sur certaines revendications pour la paix et la stabilité ? Quelles pourraient être les conséquences ?

En prenant le pouls de l’opinion publique et au regard du grand tapage médiatique qui a accompagné la sensibilisation, à ceux-ci s’ajoute la pertinence des thèmes qui seront abordés, il n’y a l’ombre d’aucun doute que la mobilisation sera au rendez-vous ce vendredi 5 avril 2019 à la place de l’indépendance. Bamako et environs sortiront pour aller écouter « le dernier message » du Président du Haut Conseil Islamique au Président de la République.  Ils seront tout simplement nombreux parce qu’ils sont tous mécontents de la gouvernance actuelle. Ils fermeront boutiques, arpenteront les collines, arrêteront les cours, déposeront les armes momentanément, s’habilleront en blouson avec thermomètre au cou, pour être présents au meeting que beaucoup jugent comme étant leur dernier espoir de voir aboutir leurs revendications.

Le meeting, à l’appel de l’Imam Dicko, mobiliserait certainement  une  foule immense,  celle des mécontents ou des laissés-pour-compte du régime. Il  mobiliserait l’opposition politique qui malgré sa bonne volonté d’aller à un dialogue pour une résolution diligente de la crise sociopolitique, n’a vu jusque-là aucune lueur d’espoir. Le meeting mobiliserait les enseignants, qui sont sevrés de  leurs salaires depuis plus de deux mois pour avoir revendiqué leurs droits en observant la grève. Les agents de santé, le personnel administratif de l’Assemblée Nationale, les commerçants, les magistrats, les financiers, la liste est loin d’être exhaustive, tous en ont  plein sur le cœur et iraient témoigner de leur solidarité à l’imam Dicko pour son noble combat. Idem pour les milices d’autodéfense, qu’elles soient Dogon ou Peul, elles viendraient au meeting parce que toutes pointeraient aujourd’hui  un doigt accusateur sur l’Etat.

Cédera-t-il au moins sur un certain nombre de revendications pour la stabilité et la paix ? Tout dépendra de la mobilisation. Si les organisateurs du meeting arrivent à bien  mobiliser,  ils imposeront à IBK la conduite à tenir. Car en ce moment, c’est le peuple souverain qui aurait décidé  de prendre en main son destin, comme en Algérie. La rue imposera sa légitime volonté et aucun régime ne résistera à l’assaut d’un peuple debout et déterminé. Le Président de la République aurait du pain sur la planche, lui qui aurait affirmé  qu’il ne se débarrasserait  jamais des caciques de son pouvoir. Il aura le choix entre céder à la pression de la rue en se débarrassant de tous ceux qui sont dans le viseur des manifestants, ou périr avec thuriféraires.

S’agissant des probables conséquences, elles sont de deux ordres : politique et sociale. Face à la pression de la rue, si IBK ne cède pas, il risque d’être lâché par sa propre majorité, à commencer par son parti dont les cadres multiplient des diatribes vexatoires à son encontre. Ensuite, par l’Opposition qui n’attendait qu’une telle occasion pour en découdre avec lui. Sans soutien politique, il devient très vulnérable.

Sur le plan socio-sécuritaire,  on risque d’assister à l’exacerbation de la crise sociale avec  une paupérisation et une misère ambiante, et de la crise sécuritaire avec la multiplication des milices d’auto-défense.

En somme, on pourrait affirmer, qu’après avoir divisé toutes les couches socio-professionnelles, pensant pouvoir les neutraliser, IBK est en train de récolter ce qu’il a lui-même semé.

Youssouf Sissoko 

Commentaires via Facebook :

14 COMMENTAIRES

  1. [email protected]@@ge: Je m’appelle FLORENCE, je veux partager avec vous mon histoire. Il y a de cela 3 mois environ, c’était le calvaire dans mon foyer. Les disputes entre mon mari et moi se répétaient jusqu’au jour ou il quitta la maison. Suite à cela j’en ai parlé avec une amie qui m’a donné les coordonnés d’un Maître CHANGO AZE à qui je devais m’expliquer. Comme j’aime beaucoup mon mari j’ai contacté cet Grand T’Homme envoyer par Dieu pour m’aider qui m’a promis de me le faire revenir à la maison. J’ai donc suivie ces conseils et également fait des rituels. Exactement 3 jours après,mon époux est revenu en me suppliant de lui pardonner pour tout ce qu’il a pu me fait,et bien sure on s’est réconcilié. Ce fut un véritable [email protected] dans ma vie. Alors pour tous vos problèmes (ruptures amoureuses ou de divorce et L’Envoûtement @moureux/L’entente Sexuel sur une Personne , Blocages Sentiments Amoureux Perdu , Sauvez/Protéger Son Couple , Annulé une Rupture/Séparation , Éloignement Rivalité/[email protected] ; Fidélité ) je vous conseille de faire comme moi.Je vous assure que vous trouveriez satisfaction ou résolution à vos problèmes. Pour cela voici ses coordonnées :
    Téléphone (whasapp/Viber ou IMo) : 0022966547777

  2. Tous ceux qui suivent ces religieux sont les vrais ennemis du Mali. Les religieux doivent donner l’exemple.Ils ne défendent que leurs intérêts. Ils doivent accepter la volonté du Tout Puissant. Je ne partage pas leurs points de vue. C’est une méchanceté, de l’égoïsme. Dieu saura les récompenser.
    Seule la volonté de Dieu sera faite. Ils se comportent en traités. Ils ne sont plus dignes d’être suivis dans les mosquées. Tout acte divin posé ne sera pas le bienvenu auprès du Tout Puissant. Je leur présente mes condoléances.

  3. Dommage pour les partis politiques qui répondent à l’appel de certains religieux!
    Je l’ai dit et vais me répèter- quand le religieux s’implique dans le politique, bonjour l’anarchie et le désordre. Et sont de penchant anarchiste, les leaders de parti politique qui s’associent.
    Nous devons aider notre Président à réussir pour le bonheur de tous les maliens.

  4. Celles et ceux qui soutiennent IBK et son régime , sont les ennemis du Mali. Certes ils mettent leurs intérêts personnels au dessus de l’interet de toute la nation malienne . Depuis presque 6 ans qu’il est au pouvoir, il n’a enregistré aucun progrès . Mieux , élu en 2013 pour conquérir les régions du nord tombées entre les mains des djihadistes, il a comploté contre notre peuple en se mettant à l’entiere disposition de la France dont le seul objectif visé est la recolonisation du Mali. Les rebelles assassins sont devenus ses partenaires privilégiés . Un constat : depuis sa prestation de serment en Août 2013 à nos jours, jour et nuit on tue les civils, militaires , étrangers que nationaux comme des mouches, sans aucune conséquence pour les assassins, qui de surcroît sont pris en charge par le contribuable malien. En 2018, il s’est lui même n’avoir pas été réélu . Après avoir trahi tous ceux qui l’ont aidé à accéder au pouvoir en 2013, qui sont en rupture avec lui pour sa mauvaise gestion, il a choisi d’autres partenaires qui sur la base de la fraude et avec la complicité de la communauté internationale , avec la France au devant de cette mascarade électorale , il est parvenu à se maintenir au pouvoir. Maintenant qu’il a échoué sur toute la ligne, le pouvoir appartient au seul peuple souverain du Mali, a décidé de le chasser afin de prendre son destin en main. Ce soulèvement contre IBK va le faire partir contre son gré et celui de ses protecteurs. IBK a été le plus mauvais Predident de la République du Mali Independant , il faut qu’il dégage .

  5. Le Mali, la Nation du Mali, le peuple du Mali doivent rester notre unique vision!
    La Devise du Mali dit : Un Peuple, Un But, Une Foi!
    Restons dans ce sens et seulement celui ci!
    Dr BA

  6. De toute façon,si IBK reste,le Mali va disparaître en sa forme actuelle c’est à dire que L’AZAWAD vera le jour.
    Ce jour est un test aussi bien pour IBK que pour ceux qui veulent que le Mali reste entier en sa forme du 22 septembre 1960.
    Si la mobilisation d’aujourd’hui échoue ou si le maillage du dispositif sécuritaire arrive à le contenir,IBK sera gagnant et continuera à exécuter son programme élaboré par la France.
    Si elle réussit,IBK est obligé d’accepter d’abandonner ses maîtres français et ses amis séparatistes qui lui dictent ce qui le met à dos tout un peuple au risque de perdre le pouvoir.
    IBK n’a t’il pas prévu d’abandonner le pouvoir car mettre à dos ses amis est aussi pénible que la pression du peuple quand on constate ses rumeurs de transferts de fonds colossaux par le truchement des valises diplomatiques?
    IBK sait aussi que se débarrasser des hommes qui sont les mieux baignés dans ses affaires louches est presque suicidaire.
    SBM et MOUSSA DIAWARA sont les complices d’Ibk dans le détournement des deniers publics car ce régime est incapable de satisfaire les promesses tenues,c’est qu’ il a toujours travaillé pour un CLAN qui a pour seul objectif de ramasser autant de ressources publiques que possible.
    La soumission à la France est expliquée par ce comportement CRIMINEL.
    La France ferme les yeux tant qu’ on applique ses instructions aboutissant à la répartition du Mali.
    IBK est entre deux feux :celui du peuple et celui de la France.
    Aujourd’hui est un jour fatidique pour les trois parties :le peuple malien ,le CLAN IBK et la France.
    Le CLAN va t’il continuer à piller les ressources publiques ?
    Le peuple malien va t’il prendre en main son destin?
    La France va t’il réussir son projet de diviser le MALI?
    OSER LUTTER ,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue .

  7. JE M’APPRÊTE POUR ALLER MARCHER MAIS MOI JE M’EN FOUT ROYALEMENT DU DÉPART DE BOUBEYE OU DE SON GOUVERNEMENT, CELUI QUE JE VEUX VOIR PARTIR EST L’IVROGNE LÀ.

    INCH ALLAH NOUS ENVERONS IBK EN ENFER !!! 😀😀😀😀😀😀😀😀

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here