Grogne sociale au Mali : L’ASMA contre toute démission du président de la République

0

Suite à la situation sociopolitique très tendue  demandant  la démission du président de la république Ibrahim Boubacar Keita  et de tout son régime, le parti l’alliance pour la solidarité au Mali (ASMA) a fait un communiqué, le samedi 13 juin 2020,  dans lequel il  donne  sa position. Contrairement à beaucoup de formations politiques,  ce parti trouve que la démission du président de la République à l’heure actuelle n’est pas la solution.

C’est  à la suite d’une réunion tenue le vendredi 12 juin dernier, que le secrétariat General du parti de l’ex-Premier ministre, Soumeylou Boubeye Maiga a fait ce  communiqué pour dénoncer la revendication de la CMAS de Mahmoud Dicko et ses alliés concernant la démission  du président de la République Ibrahim Boubacar Keita.   L’alliance pour la solidarité au Mali-convergence des forces patriotiques (ASMA-CFP) trouve certes légitimes et justes certaines des revendications du M5-RFP, mais dénonce toute idée au sujet de la démission du président de la République.

Par ailleurs, elle dit prendre acte de ces revendications et préoccupations exprimées par certains acteurs sociopolitiques et encourage vivement le président de la République, garant de l’unité nationale à user de ses prérogatives constitutionnelles pour apporter des réponses adéquates aux problèmes qui sont posés. Le parti  de l’ancien chef du gouvernement du Mali  aussi victime de cette même  grogne sociale en début de l’année 2019, réaffirme son attachement au dialogue et à la concertation, avant d’appeler  les différents acteurs à inscrire leurs actions dans ce  cadre.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here