Habib Sissoko lors de l’ouverture de l’assemblée générale de LA ZONE II DE L’ACNOA : « Nous célébrons aujourd’hui la bonne gouvernance qui nous impose l’exercice de redevabilité »

0

Habib Sissoko est l’homme qui a le plus attiré l’attention et l’attraction au cours de l’Assemblée générale du 2 février 2019 de Bamako en sa double casquette de président du CNOSm et de la Zone II de l’ACNOA, donc principal hôte des délégués, invités et officiels. Son intervention à la cérémonie d’ouverture a été suivie avec le plus grand intérêt et a largement comblé les attentes ayant servi de véritable boussole au déroulement de l’événement. Des remerciements aux plus hautes autorités maliennes et au ministre des Sports, au clin d’œil au président Berraf et à Madame Beatrice Allen en passant par la bonne gouvernance et les perspectives 2019-2020, tout y passe. La teneur de son discours :

Monsieur le Ministre des Sports,

Monsieur Moustapha BERRAF, Président de l’ACNOA,

Excellence Beatrice ALLEN, Membre du CIO,

Madame, Messieurs les membres du bureau de la Zone 2,

Messieurs les délégués,

Honorables invités,

Mesdames et Messieurs de la Presse,

Qu’il me soit d’abord permis de m’acquitter de l’agréable devoir de souhaiter la chaleureuse bienvenue à nos illustres invités et aux délégués des CNO membres de la Zone 2. A vous tous je voudrais exprimer mes sincères remerciements.

L’éclat de notre session est assurément relevé par la présence de Monsieur le Ministre des Sports, du Président Moustapha BERRAF et de Madame Beatrice Allen.  Je reçois cet honneur avec gratitude et humilité mais aussi avec fierté pour mon pays.

Monsieur le Ministre,

En plus de l’aménagement et de l’équipement du Secrétariat Exécutif, nous nous réjouissons du soutien du Mali aux actions de la Zone.

Je voudrais, Monsieur le Ministre, au nom des délégués de la Zone et au mien propre, manifester notre reconnaissance aux hautes autorités du Mali et au Gouvernement de la République. Cela est un geste de solidarité africaine et un attachement à l’intégration sous régionale tels que mentionnés dans la Constitution du Mali et sans cesse traduits en actes concrets.

A vous-même, Monsieur le Ministre, nous tenons à faire une mention spéciale pour votre sollicitude constante et votre engagement à nos côtés. Votre âme de dirigeant sportif émérite ne peut que véhiculer les vraies valeurs du sport et de l’olympisme

Monsieur le Président Mustapha,

Votre pays l’Algérie a toujours offert au Mali les effets bénéfiques de la solidarité africaine, et pour notre part, en matière de sport. Cette coopération fraternelle a nourri une grande amitié entre les dirigeants. La fraternité de combat pour la liberté et la dignité contre l’oppression coloniale renforce cette amitié.

Excellence Beatrice,

Je salue votre présence à nos côtés, présence qui magnifie le lien historique entre le Mali et la Gambie. Vous êtes manifestement chez vous.

Madame, Messieurs les délégués,

Nous célébrons aujourd’hui la bonne gouvernance qui nous impose l’exercice de redevabilité.

Cette session clôt une période et ouvre une autre encore plus passionnante et plus exaltante, compte tenu des défis à relever.

Notre Zone, en dépit des insuffisances à combler, a des acquis en termes de fonctionnement des structures et de réalisation d’activités. Ces acquis sont salués par les instances de l’ACNOA.

Dans la perspective d’opérer des choix objectifs, la nouvelle période nous enjoint d’examiner nos actions futures à la lumière des capacités réelles de notre organisation et des engagements fermes que nos CNO peuvent réaliser. Cela sauvegarderait la crédibilité de notre organisation.

La nouvelle période nous enjoint également de nous pencher sur les programmes de 2019-2020 pour évaluer leur faisabilité en termes d’organisation et de participation.

Madame, Messieurs les délégués

La vision « Un projet – un pays » pour les deux prochaines années, participe de la logique de partage des responsabilités et des sacrifices. Chacun doit avoir cela à l’esprit. La réalisation de cette vision aura l’avantage de faire rayonner notre zone auprès de nos pays respectifs et des autorités politiques.

Pour garantir ce projet, l’adoption des programmes doit se faire en fonction de l’intérêt des pays, avec en toile de fond les moyens de mise en œuvre. Dans cette vue, la collaboration étroite de nos CNO avec les instances sportives nationales et les départements en charge des sports doit être constamment recherchée.

Il me parait essentiel, enfin, que nous nous joignons à l’unanimité faite sur l’Agenda 2020 du CIO. Cette feuille de route stratégique pour l’avenir du Mouvement Olympique est culture de la bonne gouvernance et renforcement du rôle du sport dans la société.

Monsieur le Ministre des Sports,

Distingués invités,

Chers délégués,

Je suis persuadé qu’en mettant ensemble nos énergies et avec la volonté que je connais de nos CNO, nous ferons de notre Zone un pôle lumineux du Mouvement Olympique Africain. Que cette Assemblée ait une seule âme pour atteindre cet objectif.

Je souhaite plein succès à nos travaux.

Recueillis par Sékou TAMBOURA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here