Hommage du président de la République à Modibo Keïta

1

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta s’est acquitté, ce 16 mai, de ce devoir de mémoire, en se rendant au cimetière Hamdallaye pour déposer une gerbe de fleurs sur la tombe du premier président du Mali indépendant.

Ce jour commémorant le 43éme anniversaire de la disparition du président Modibo Keïta, a été l’occasion pour le président de la République de rendre un hommage appuyé à ce « grand homme auquel nous devons tout».

Pour Ibrahim Boubacar Keïta, il ne s’agit pas seulement d’un devoir de mémoire officiel, mais également d’un devoir de mémoire « humain et familial ».

Le président de la République a indiqué que le temps nous interpelle très fortement pour que nous nous ressourcions à la mémoire de cet homme, à ce qu’il fut. A ce propos, le chef de l’Etat a rappelé et magnifié le parcours « admirable » du père de l’indépendance, moulé dans la pure tradition manding et qui fut un brillant élève tout au long de son cursus scolaire.

…….lire la suite sur lessor.site

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Modibo KEITA était très sincère et correcte, il était plus en avance sur ses collaborateurs qui étaient pour la plupart malhonnêtes et incorrectes envers lui, alors que IBK est non sincère et incorrecte avec des collaborateurs qui ne lui disent que ce qu’il veut attendre, aucune vérité ne vient de leur bouche et de leurs comportements, il s’agit de deux gouvernances totalement différentes, mais avec en commun des collaborateurs incorrectes et non sincères. Modibo KEITA va marquer l’histoire de ce pays pendant très, très, très longtemps encore, car il était juste et ne touchait jamais aux deniers publics comme le fait IBK et son entourage.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here