Insécurité, passeports, cartes d’identité : Sada ou la fuite en avant

8
Programme d’actions gouvernementales: Le général Sada Samaké sur le terrain
Le général Sada Samaké

Les questions du Dr Oumar Mariko étaient claires, concises et précises. Mais les réponses du Général Sada Samaké ne l’étaient pas du tout.

A l’intérieur comme dans la capitale, l’insécurité est la chose la mieux partagée. Le mal vivre des populations par rapport à l’acquisition des cartes d’identité et le passeport est patent. Mais ça, le généralissime Sada semble royalement l’ignorer. Au lieu de dire ce qui est fait concrètement pour améliorer les conditions de travail des forces de maintien, il salue leur courage et fini par jeter en pâture celui qui défend leur cause.

Sur la question des passeports, il se fout de la république, quand il dit que « les longues file d’attente devant la police des frontières témoignent de l’abondance du passeport ». Passons. Idem pour les cartes d’identité. Il s’évertue à corriger un lapsus qui a fait dire à l’honorable Oumar Mariko qu’il y a des sous-préfectures  au Mali au lieu de répondre à la question de savoir, à quand la fin du calvaire des usagers pour l’acquisition de ce document qui et confectionné par des imprimeries maliennes.  Interrogé sur le fournisseur actuel du passeport et les conditions dans lesquelles les marchés ont été passés, l’homme à sembler dire que ça ne regarde personne.

Pousser dans ses derniers retranchements par la pertinence  des propos tenus par son interpellateur, Sada comme à son habitude fait voler le débat très bas, par des attaques personnelles qui n’ont rien avoir avec les sujets évoqués.  Ayant en face quelqu’un qui n’a pas sa langue dans sa poche, les piques ont volé de part et d’autre.

Quand Issiaka s’en mêle

Tentant de faire baisser le mercure, le président de l’Assemblée Nationale Issiaka Sidibé, provoquera l’ire de la salle quand il demandera à Oumar Mariko de retirer le mot  « agitateur » qu’il a prononcé à l’endroit du ministre. Chose que ce dernier refusera avec véhémence, car dira t-il c’est au ministre qui a prononcé le premier ce mot de le faire ensuite lui. Même si Issiaka avoue ne pas avoir entendu ce passage dans les piques du ministre, il expliquera qu’autant il est du devoir du ministre de répondre aux questions des députés autant les députés doivent refuser de se faire porte parole des syndicats.

Mohamed DAGNOKO

 

 NCADRE 

ASSEMBLEE NATIONALE

Ces députés applaudisseurs

Autant le rôle exemplaire des députés a été salué lors des premières interpellations de Bocary Tréta par les honorables Bafotigui Diallo du RPM et de Bakary Koné de l’ADEMA PASJ, autant leur comportement est a déploré lors de son second passage devant eux. Ici on a vu des députés champions en applaudissements.  Que pensez quand un …honorable député se mue en supporteur d’un ministre fusse t-il de la majorité ? Quand on sait que ce ministre loin d’être en meeting est  venu éclairer la lanterne des citoyens à travers leurs  représentants sur une question d’importance capitale ? Certes, être de la majorité nous dicte d’être solidaire du gouvernement et de sa politique, mais jusqu’où et comment ? Nos …honorables « supporteurs », pardon députés gagneraient à résoudre cette équation pour enfin pleinement jouer le rôle qui est le leur, à savoir la défense des intérêts de leurs mandants. Rappelons cette phrase de ce député de la majorité qui disait à l’endroit de Tréta qui alors dans les cordes de Bakary Koné demandait le soutien de la majorité « la majorité se forme pour le peuple et non contre lui. » à bon entendeur…..

Mohamed DAGNOKO

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. Le citoyen , je te demande de revionner le debat entre SADA et MARIKO . C’est SADA en premier qui attaqué MARIKO raison pour laquelle il a parlé de grenade. Les questions de MARIKO étaient d’une precision averée mais comme n’ayant pas de reponse SADA SAMAKE a preferé s’attaquer à Mariko mais mal lui a pris. Tout le monde sait qu’au MALI l’insecurité en réelle, la penurie des passeports est terrible et la speculation sur les cartes d’identité continue.
    Alors qui a gagné si ce n’est pas MARIKO. Soyons réalistes..

  2. Si le ministre n’était réellement à la hauteur comme vous le pretendez, la situation allait être encore pire. Vous pensez que dans des moments aussi troubles où tous les pays sont en alerte même les états unis ne sont pas épargnés par ces menaces, que le Mali pourrait assurer la sécurité comme vous voulez?
    Beaucoup d’efforts sont fait pour que notre pays ne vit pas le même cauchemar qu’en Tunisie ou en Égypte. Le ministre a mis en place des postes de contrôle à toutes les entrées de Bamako et des patrouilles de grandes envergures veillent à ce qu’on puisse tranquillement dormir.
    Le prix de la carte d’identité nationale est affiché dans tous les commissariats.
    Moi j’ai obtenu mon passeport la semaine dernière au prix de 50000 Fr ni plus ni moins et à un délai de 3 semaines.
    En entrant au Mali quand j’ai vu les dispositifs sécuritaires, je me suis dis que les ministres du Nigeria doivent venir apprendre au de leur homologue malien car c’est un véritable traumatisme psychologique que vivent les populations, chacun se demande s’il va vivre demain.

  3. J’ai l’impression que bon nombre de commentateurs n’ont pas bien suivi ce débat, imaginez c’est la la deuxième fois que l’honorable Mariko emploi à l’endroit du même ministre des expressions mal placées et purement injurieuses devant une tribune comment cette de l’assemblée nationale au vue et au su de tous. Des hommes de presse sensés nous renseigner interprètent cela ’’Mariko a mis Sada à terre’’ où allons nous dans ce pays?
    L’honorable va encore plus loin en accusant le ministre d’avoir testé des grenades qui ont servi à tuer des citoyens en 1991, est ce qu’il mesure en réalité la portée de ces accusations. Quelle la relation entre les questions faisant l’objet de l’interprétation du ministre et les propos de l’honorable ? Est il toujours dans son rôle de député?
    Si oui, edifier moi s’il vous plaît sur la définition et les objectifs d’une interprétation parlementaire ainsi que le rôle d’un député. Merci d’avance.

  4. Sada doit pnse ke le mali a besoin ke des hommes ki sont à la hauteur pas un homme 1competent quelqu’un ki ne parvient même pas de gère la sécurité de bko ki va parler l’ensemble du mali jem’adresse au président de la république ke c’est une maladie de l’oeil et non le ventre si possible de lui changer ojordi 🙄 😆

  5. C’EST MOI Hawa Wony !
    Je ferrai ce que je veux aux Domaines !
    1-je ne traite pas de dossiers même avec le Ministre Bathily bien avec ces délais son cabinet le sait et après mes féticheurs sont au niveau ;
    Je ferrai ce que je veux aux Domaines !
    2- je travaille avec qui je veux et je m »en fou de l’expérience ou de compétence ou de technicité ces gens sont de ma génération le temps perdu pour moi à l’école je vais les faire perdre ça ici au service ;
    Je ferrai ce que je veux aux Domaines !
    3- tout celui qui parle est muté ou enlever de son poste mais seulement le ministre Bathily m’a pris ces prérogative pour le moment sinon j’ai craché dans la sauce de : Sahalou maiga inspecteur des services economique, yoro ouleguem administrateur civile, amadoun maiga ingénieur des constructions civiles, mme maiga fadimata maiga administrateur civile, mme coulibaly Haby touré administrateur civile de classe exceptionnelle, magan sidibe inspecteur des impôts…pas de droit au mali. Quand les agents veulent parler il suffit de faire semblant de lutter contre la délinquance foncière l’opinion est bernée sinon il n y a plus de délinquance foncière ;
    Je ferrai ce que je veux aux Domaines !
    4- je m’n fou du cabinet aucun conseiller ou charger de mission ne peut m’instruire ou me recommander ou me demander quoi que ce soit sur un dossier le cabinet c’est dépuis le temps de tiéman le ministre et le chef de cabinet même le ségal. Je les répond avec arrogance j’ai ma belle sœur chef de cabinet ;
    Je ferrai ce que je veux aux Domaines !
    5- Je suis présente partout où il y a à partager de l’argent : commission , comité ……
    Je ferrai ce que je veux aux Domaines !
    5- même honorable mariko ne peut pas m’interpellée sinon il sait comment je gère les domaines et comment j’ai géré la mairie et quand j’étais dans la commission d’indemnisation le dossier yara et les dossiers d’indemnisation le contentieux avec les banques même mr keita de chez le VGAL me connait mais mes féticheurs sont puissants ;
    Je ferrai ce que je veux aux Domaines !
    6- j’ai le mépris de tous les textes du mali le ministre nomme le comptable matière avec une décision moi je peux en faire une note de service pas de problème et la passation ne sera pas supervisée par l’inspection et la DFM car j’ai trop violé les textes ;
    Je ferrai ce que je veux aux Domaines !
    7- la reforme je ne connais même pas ce mot à plus forte raison le cadastre on veut quoi de moi de toute façon l’argent je mange avec les médiocres car je suis entourée de médiocres mais des beaux parleurs sinon nous ne connaissons même pas la constitution d’une copie de titre foncier ;
    Je ferrai ce que je veux aux Domaines !
    8- je me débarrasse de tout celui qui veut un débat intellectuel ou qui s’approche de mon adjoint qui empiété de ses droits je lui donne pas le temps pour montrer ses compétences ses expériences ;
    Je ferrai ce que je veux aux Domaines !
    9- mon adjoint c’est lui-même qui a acheté son fauteuil demi ministre pour s’assoir et travailler pour l’’etat et le salon de son bureau vient de sa poche même son véhicule de service je répare pas l’argent c’est à moi ;
    Je ferrai ce que je veux aux Domaines !
    10- c’est pour ma gestion que le comptable a démissionné et après personne ne peut broncher ni le ministre ni inspection ni le vérificateur sinon un comptable qui démissionne sans suite ;
    Je ferrai ce que je veux aux Domaines !
    11- le ministre fait le terrain moi non j’ai pas son temps j’ai jamais été à ségou mopti gao ou tombouctou j’ai connu sikasso et kayes avec tiéma et bko et koulikoro avec Bathily mais ou est le problème
    Je ferrai ce que je veux aux Domaines !
    12- quand je suis venu j’ai dépensé dans mon bureau marché gré à gré et acheter deux véhicules luxe marché gré à gré même les travaux de réhabilitation du service le marché est gré à gré ;
    Je ferrai ce que je veux aux Domaines !
    13-les dossiers je les impute aux structures sans relation avec l’organigramme ou les textes de base des domaines celui que je veux un homme de droit peut faire l’etat de lieux le bornage c’est pour ça les dossiers ne bougent pas je veux pas ces dossiers bougent le ministre sera sans résultat ;
    Je ferrai ce que je veux aux Domaines !
    14- quand je sens un petit problème je met l’huile au feu avec le syndicat ou je ml’accroche à un agent ;
    Je ferrai ce que je veux aux Domaines !
    15- il faut que j’efface les domaines j’ai distribué les médailles comme je veux pas au méritants ni les directeurs des régions du nord qui étaient sous le feu

  6. le Ministre n’est vraiment pas a la hauteur car il a été incapable de repondre au question de MARIKO en realité il a été surpris le faite que MARIKO est au courant de leurs manigance sur le cout il navais tout simplement pas de reponse car le fournisseur actuel n’ a rien a se reproché c’est juste une question d’argent remplirent leurs poches de merde

Comments are closed.