Mali: La liste des membres du gouvernement de Moctar Ouane II

9

Longtemps attendue, la liste du nouveau gouvernement est tombée, ce lundi 24 mai. Sur proposition du Premier ministre, le chef de l’État a signé le décret de nomination des membres du gouvernement. La nouvelle équipe est composée de 25 ministres.

La liste complète des membres du gouvernement :

1. Ministre de la Défense et des anciens Combattants .

Général de Brigade Souleymane DOUCOURE

2. Ministre de la Promotion de la Bonne Gouvernance, Chargé des Relations avec les Institutions :

Maître Harouna TOUREH

3. Ministre de la Sécurité et de la Protection civile :

Général de Division Mamadou Lamine BALLO

4. Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits humains :

Monsieur Boubacar Sidiki SAMAKE

5. Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation :

Lieutenant-Colonel Abdoulaye MAIGA

6. Ministre de l’Economie et des Finances :

Monsieur Dionké DIARRA

7. Ministre des Affaires foncières, de l’Urbanisme ct de l’Habitat :

Monsieur Hamza Ahmadou CISSE

8. Ministre dc la Réconciliation nationale :

Colonel-major Ismaël WAGUE

9. Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale :

Monsieur Zéini MOULAYE

10. Ministre de la Santé et du Développement social :

Docteur Fanta SIBY

11. Ministre des Transports et des Infrastructures :

Madame Assian SINFA

12. Ministre de l’Industrie du Commerce et de la Promotion des Investissements :

Monsieur Harouna NIANG

13. Ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme :

Madame Kadiatou KONARE

14. Minisfre de l’Agiculture, de l’Elevage et de la Pêche :

Monsieur Mahmoud OULD MOHAMED

15. Ministre l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique :

Professeur Doulaye KONATE

16. Ministre de l’Education nationale :

Madame DIAWARA Aoua Paul DIALLO

17. Ministre de l’Emploi, du Travail et de la Fonction publique :

Monsieur Abdel Kader SIDIBE

18. Ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau :

Monsieur Djibril TALL

19. Ministre de la Jeunesse et des Sports :

Monsieur Mossa AG ATTAHER

20. Ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration africaine :

Monsieur Youba BA

21. Ministre de la Communication et de l’Economie numérique :

Monsieur Alhamdou AG ILYENE

22. Minisfre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille :

Madame TOGO Marie Yagalé TOGO

23. Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable :

Monsieur Mohamed AG AKERATANE

24. Minisfre de la Formation professionnelle et de la Construction citoyenne :

Monsieur Mohamed salia TOURE

25. Ministre des Affaires religieuses et du Culte :

Docteur Mahamadou KONE

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. Honnêtement, je ne vois pas la nécessité pour le gouvernement intérimaire d’avoir 25 ministres pour le Mali actuel. La liste est longue et je ne vois que deux (2) N’GOLO (un Diarra et un Koné), un NARÉFAMAKAN (un Konaté), ce n’est pas MALI

  2. Quel simulacre de gouvernement??
    Avec des Militaires au cœur d’une telle équipe gouvernementale, il n’y a rien de nouveau (great).Il y a un manque de suspence sans véritable changement.
    Bref, il faudra conclure ainsi:LA TRANSITION au Mali:UN CONSTAT D’ÉCHEC POUR LES COLONELS.

  3. Ce nouveau gouvernement semble être le pire de tous les gouvernements depuis la création du Mali. Je pense sincèrement que nous sommes toujours dans l’auberge.

  4. Au ministère de la communication on met un administrateur à la place d’un technocrate et on veut des résultats.

  5. Le numero 13 est l’enfant d’Alpha Omar Konare, le numero 20 est l’enfant du Cherif de Nioro du Sahel et le numero 24 l’enfant de l’Imam Dicko, n’est-ce pas? Rebel va nous dire les autres enfants et leur papa!

    • King, malheureusement sur ce coup ci vous avez l’air bien plus informés que moi. Je vous laisse donc la main… Mais une chose est certaine, c’est que les choses semblent mal repartir encore une fois de plus…

      Pensées rebelles.

  6. Enfin, l’on semble redescendre su terre. Une équipe de 25 membres c’est bien. Mais un gouvernement de 20 départements aurait été idéal pour un pays pauvre de 20 millions de citoyens. Cependant, la tache noire de cette liste reste le ministre de la santé qui est reconduit. Elle aurait du quitter le navire au même titre que ses bouillants pairs du département des mines ainsi que celui de l’équipement.

    Pensées rebelles.

  7. Tout ça c’et n’importe quoi……………. On perd du temps inutilement, comme au temps des anciens présidents…….. Ils commettent une grave erreur, la transition doit se faire avec un gouvernement plus restreint ayant deux objectifs principaux : 1. Rétablir les bases pour des institutions fortes et crédibles; 2. Organiser des élections générales propres, crédibles et transparentes….. Tout le reste n’est que errement!!!!!!!!!!!!!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here