Le président français Emmanuel Macron a appelé son homologue malien Ibrahim Boubacar Keïta, dit IBK, pour le féliciter de sa réélection à la présidence du Mali, a annoncé la présidence française.

3
Le président français Emmanuel Macron et son homologue malien Ibrahim Boubacar Keïta
Le président français Emmanuel Macron et son homologue malien Ibrahim Boubacar Keïta

Il a aussi « réitéré l’engagement de la France à se tenir aux côtés des autorités et du peuple malien pour surmonter le défi de la lutte contre le terrorisme et favoriser l’investissement et le développement économique ».

Paris suit de très près la situation au Mali, où est déployé depuis 2012 le plus important contingent français à l’étranger.

Le nord du Mali était tombé en 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda, en grande partie chassés par une intervention militaire lancée en janvier 2013 à l’initiative de la France. L’ONU mène dans le pays sa plus importante mission tandis que la force du G5 Sahel, une alliance avec les pays voisins, s’y déploie progressivement, avec l’appui de Paris.

Le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta, 73 ans, a été élu pour un second mandat à la tête du Mali, une victoire célébrée jeudi par ses partisans mais que l’opposition conteste.
IBK a recueilli 67,17% des voix au second tour du 12 août, contre 32,83% à l’opposant Soumaïla Cissé, un ancien ministre des Finances de 68 ans, selon des résultats officiels qui doivent encore être validés par la cour constitutionnelle. Comme attendu, la participation a été faible, de 34,54%.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Comment Macron peut féliciter avant les chiffres de la cour constitutionnelle ? Vive Boua ! Si notre bonheur est dans les mains de Macron que Dieu l’aide à nous diriger.

  2. Macron est devenu Manassa en un clin d’oeil, c’est tres grave ce qui se passe avec les elections Maliennes. La Cour Constitutionnelle “Residuelle” du Mali est depassee par le President de France, mais comme on pouvait s’y attendre celui qui est mieux place pour proclamer la Republique Populaire et Democratique del’ Azawad a recu le coup de fil de Macron.

  3. Bandes de complexés ! C’est pas Macron mais plutôt Bilal AG Asherif ça au moins on allait prendre au sérieux ou Gamou ou Algabass ou Iyad car chacun parmi eux pèse plus lourd que Macron au Mali. Vous êtes complexés comme votre président latin grec le plus médiocre même en bourrage il est médiocre. Quand on voit Boubeye , Erlaf et autres ne trouvées que azawad pour bourrer ça fait MDR….Allah la mali dème koyi on est tombé trop bas.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here