Législatives 2020 : Le RPM se taille la part du lion

0

Le jeudi 23 avril, le ministre de l’Administration Territoriale et  de la Décentralisation, Boubacar Alpha Bah, a proclamé, conformément aux dispositions de l’article 164 de la Loi n°2016-048 du 17 octobre portant loi électorale, les résultats provisoires  du second tour des élections législatives au niveau des 43 circonscriptions concernées.  En attendant, les résultats définitifs du côté de la Cour Constitutionnelle, le RPM se taille la part du lion avec  43 députés. Ainsi, il est suivi directement par l’ADEMA-Pasj avec 22 députés, soit un écart de 21 députés.

Pour ce second tour des élections législatives, il y’avait 6 691 305 électeurs inscrits pour19 278  bureaux de vote.  Sur le total des électeurs inscrits sur la liste, seulement 2 363 827 ont participé au scrutin avec 2 311 920 suffrages exprimés. Le taux de participation est arrêté provisoirement à 35,33%.

Dans la circonscription électorale de Bafoulabé, c’est la liste Alliance MPM-ADEMA Pasj, qui a remporté le duel face à la liste  (ASMA-PRVMFASSOKO-FARE ANKAWULI) avec un taux de 54,44%.  A Diema, la liste ADEMA-PASJ-RPM, a presque écrasé  celle du MPM-URD, par un score de 71, 27%.

Avec un score très serré, la liste RPM-ADEMA-PASJ, à Kenieba, est parvenu à tirer son épingle du jeu  avec un résultat de 50,33% des suffrages exprimés, cela sous le regard impuissant de la liste propre de la CODEM, qui avait été annoncé favorite. A Kita, les 4 sièges seront repartis  entres l’alliance RPM-URD, qui a obtenu 56,79% des suffrages exprimés.

Au niveau de  Nioro, la surprise a été créée par l’alliance URD-MPM.  Cette liste, contre toute attente a battu celle de l’alliance ADEMA-PASJ-ADP MALIBA-YELA, par l’obtention de 53,33% des suffrages exprimés.

Pas de grandes surprises dans les régions de Koulikoro et de Sikasso !

Du côté de la circonscription de Koulikoro, la liste RPM-URD (avec 52,22%)  a eu raison sur celle de l’ASMA-CODEM. A Banamba avec 52,24%, la liste ADP MALIBA-PARENA, a eu son ticket pour l’hémicycle au détriment de la liste ADEMA-RPM. Sans aucune surprise, la liste propre RPM à Dioïla, a gagné en obtenant 58,71% des suffrages exprimés.  Sur un total de 19 261 de suffrages exprimés,  le candidat de l’UDD à Kangaba a raflé plus de 61% des voix face à celui du RPM.

L’une des surprises et non des moindres s’est produite au niveau de la circonscription électorale de Kati. Face à la liste RPM-URD-ADEMA, celle de l’ASMA-UMRDA-ADJSHORONYATON-PARENA-PRVMFASSOKO, est arrivée en 1ère position avec 50, 81% des suffrages exprimés.

A quelques kilomètres de là, dans la circonscription électorale de Kolokani, les populations ont misé plus sur la liste MPM-MPR, en l’accordant 53,90% des suffrages exprimés. Concernant le cercle de NARA, les résultats sont à la faveur de la liste ADEMA-RPM avec 55,11% de taux de suffrages exprimés.

 

Dans la capitale du Kénedougou, les 7 représentants des populations seront issus de la liste ADEMA-ASMA-ADPMALIBA.

Pour cette législature, la cité du Banimonotié, a donné son quitus à la  liste RPM-URD-MPM avec 50,20% des suffrages exprimés.

Si à Kadiolo,  la liste RPM-ADEMA est venue en 1ère position avec 52,06% des suffrages exprimés devant celle du Parena-Urd, la réalité a été toute autre dans la capitale de l’or blanc. A Koutiala, la victoire des urnes s’est produite à la faveur de la liste ADEMA-SADI-UDD-CODEM (DANAYA).

A Kolondiéba, la liste propre SADI a été battue par celle de l’URD-RPM.  De même, le RPM et l’ADEMA en alliance à Yanfolila, ont mordu la poussière à face à la  liste PMK-PDES, qui a raflé  53,50% des suffrages exprimés.

Pourtant à Yorosso, la liste  RPM-ADEMA, s’est propulsée en tête de la ligne d’arrivée avec  53,20% des suffrages exprimés en écrasant ainsi, la liste URD-CODEM.

Segou, la loi des plus forts !

Dans la région de Ségou, au niveau de la circonscription électorale de la cité des Balazans, l’alliance RPM-ADEMA-ADP, s’est hissée sur le haut du podium en obtenant 54,54% des suffrages exprimés.

Dans les circonscriptions électorales  de Bla et Macina, ce sont les listes RPM-ADEMA (53,64%) et PARENA-PRVM, qui sont arrivées en tête du peloton électoral.

Avec un score bien serré à San, la liste UFDP-ASMA- MPM-URD est sortie victorieuse avec 50,33% des suffrages. De même, la liste ASMA-UDD-MPM, à Tominian, s’en est bien sortie avec 51,75% des suffrages exprimés. C’est avec un score similaire que l’alliance RPM-ADEMA-ASMA, à Baraouéli a échappé belle avec 51,78% des suffrages exprimés.

La Venise malienne et le Nord à la portée des tisserands !

Au niveau de la circonscription électorale de Mopti, les 3 sièges reviennent à la liste ADEMA-URD-RPM, qui a obtenu en somme 54,76% des suffrages exprimés. Pour Bandiagara, les représentants de la population à l’Assemblée Nationale du Mali, seront de la liste CODEM-ADEMA-RPM, avec 68,04% des suffrages.

A Bankas, Douentza, Koro, Tenenkou Youwarou et Diré, les heureux gagnants sont respectivement les listes, UDD-RPM-MPM avec 58,65% ,  RPM-URD avec 55,77%, CODEM avec 51,19% , RPM-URD avec 51,59% , RPM avec 68,57% et encore RPM avec 57,75% des suffrages exprimés.

S’agissant des circonscriptions électorales de Goundam et de Gourma Rharouss, les résultats sont à la faveur de l’URD avec 60,86% et du RPM avec 53,59%.

Ayant comptabilisé 62,42% des suffrages exprimés, la liste ADEMA-ASMA, passe  dans la circonscription électorale de Gao. Par contre, à Assongo, c’est la liste indépendante ‘’ Espoir Ansongo 2020’’ qui a gagné avec 63,25% des suffrages exprimés.

Le RPM terrassé à Bamako

Dans le district de Bamako, dans la circoncription électorale de la commune I, si la liste PRVM-Yelema a relevé le défi avec l’obtention de 54,16% des suffrages , en commune II, c’est l’alliance RPM-ADEMA-MPM, qui tape fort avec 61,55% des suffrages obtenus. En commune III, le parti SYNOUMA, a été battu par l’URD (55,8%).

Au compte de  la CIV, le parti Yelema passe avec 59, 50% des suffrages exprimés. Par contre en CV, la liste RPM-APR a été contrainte à l’échec par celle composée de l’URD-ADEMA-ADP (50,38% des voix). Enfin, en commune VI, le groupement URD-LDC est passé avec 50,38% des suffrages.

A l’issue de ces élections législatives, il ressort des résultats provisoires que le RPM, s’est taillé la part du lion avec 43 députés. Il est suivi de l’ADEMA-PASJ avec 22 députés.  L’URD vient en 3ème position avec 19 députés, suivie respectivement du MPM avec 11 députés, l’ASMA avec 9 députés, l’ADP avec 8 députés, la CODEM avec 6 députés, l’UDD avec 4 députés, Yelema avec 3 députés, le PRVM avec également 3 députés de même que la SADI avec 3 députés.

L’espoir d’Ansongo une liste indépendante est parvenu à décrocher  2 députés de même que le parti UMRDA et le Horonya. Le MPR , le PDES, l’UFDP, LDC et le PMK, ont eu chacun un seul député.

Par Moïse Keïta

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here