LINDA THOMAS-GREENFIELD au Mali : Des programmes de l’USAID visités à Tombouctou

0

En visite officielle au Mali, la secrétaire d’Etat adjointe chargée des affaires africaines, Linda Tomas-Greenfield, a fait escale à Tombouctou pour voir l’évolution de certains programmes financés par les Etats-Unis d’Amérique à travers l’USAID.

Accompagnée par l’adjointe au vice-secrétaire chargé de la présidence, Linda Thomas-Greenfield vient de boucler un séjour au Mali qui l’a conduit dans la Cité des 333 saints où elle est allée constater de visu l’exécution de certains programmes financés par son pays à travers l’USAID.

Elle a rencontré les autorités locales de la Tombouctou, la Minusma et la société civile. Avant de retourner dans son pays, elle a rencontré la presse le dimanche dans la résidence de l’ambassadeur des Etats-Unis au Mali pour parler des grands axes de son séjour malien.

Elle a dit avoir rencontré les autorités maliennes, notamment le Premier ministre, Modibo Kéita, le ministre des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, et des femmes leaders de la société civile. Elle a félicité les autorités maliennes pour la réussite du scrutin communal le 20 novembre 2016. “C’est une étape très importante dans le processus de paix au Mali”.

Elle a appelé le gouvernement et les groupes armés à accélérer la mise en œuvre de l’accord de paix, en particulier l’installation des autorités intérimaires. Selon elle, de 2013 à nos jours le gouvernement américain a injecté 1 milliard de dollars pour soutenir le Mali dans de secteurs multiples. “Le Mali peut compter sur le soutien des Etats-Unis qui restent un partenaire engagé et amis du peuple malien”.

Linda Thomas-Greenfield, cadre supérieur du service diplomatique américain, occupe le poste de secrétaire d’Etat adjointe chargée des affaires africaines depuis 2013. A ce titre, elle dirige le bureau du développement d’Etat en charge du développement et de la gestion de la politique étrangère des Etats-Unis en Afrique subsaharienne.

Zoumana Coulibaly

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER