Malaise à l’Assemblée nationale : Les députés partagés entre dissolution et élections partielles

5

Désormais sur la table après une certaine mission de la Cedeao, les députés de la 6e législature sont partagés entre l’organisation d’élections partielles dans les circonscriptions qui ont fait l’objet de contestation et la dissolution de l’Assemblée nationale.

 En effet, en mission au Mali, du 18 au 20 juin, les émissaires de la Cedeao  ont noté que  l’Arrêt rendu par la Cour constitutionnelle dans le cadre du contentieux des dernières élections législatives est à la base de la crispation sociopolitique actuelle.   Pour une sortie de crise, elle a, en conséquence, recommandé de reconsidérer les résultats de toutes les circonscriptions ayant fait l’objet de révision par l’Arrêt de la Cour constitutionnelle en organisant de nouvelles élections partielles pour les circonscriptions concernées. Et parmi ces localités figurent, entre autres, les circonscriptions électorales des communes I, V et VI du district de Bamako, de Bougouni, Sikasso, Kati. Mais, pour d’autres observateurs, il faut tout simplement dissoudre l’Assemblée nationale. C’est dans cette atmosphère qu’une plénière a été convoquée le jeudi 18 juin, au Cicb, afin de décider de la conduite à suivre. Les débats étaient à la fois houleux et contradictoires.  D’aucuns soutenaient la dissolution, d’autres les élections partielles et certains ne voulaient ni l’un ni l’autre.

En effet, aux yeux de certains députés, notamment Hassan Sidibé du parti Yelema, la dissolution de l’Assemblée permet d’apporter une réponse à l’aspiration du peuple. Selon lui, le peuple pense que cette Assemblée n’est point représentative de lui, a-t-il laissé entendre, pour justifier la dissolution ». D’autres, notamment les membres du club des députés se réclamant du peuple créé dans la foulée sous la bannière du député élu à Kayes, Aliou Badra Diallo, rejettent toute idée de dissolution de la 6e législature. En lieu et place de la dissolution, ses membres proposent la création d’une commission des sages chargée de discuter avec leurs collègues et les candidats malheureux des circonscriptions faisant l’objet de vives contestations afin d’envisager des solutions de décrispation pouvant aller, si nécessaire, jusqu’à la reprise du scrutin dans les circonscriptions concernées. Car, disent-il, plus de 80% des députés ont été élus sans contestations.

Et le président, Moussa Timbiné, de tenter à sa manière d’écarter les deux hypothèses.  Selon lui, ceux qui demandent d’organiser des élections partielles dans les circonscriptions où il y a eu des contestations électorales veulent mettre des députés dos à dos. « Il n’y a pas de députés bien ou mal élu », a-t-il martelé, avant de rappeler que, d’une manière ou d’une autre, il y a eu des contestations partout lors des deux tours des législatives. Sans rejeter officiellement la tenue des partielles, il explique quelques passages de la Constitution de 1992 «un député est élu pour cinq ans et il n’y a élection partielle que lorsqu’il y a un cas de décès ou de démission », explique-t-il.

Parlant des contestataires réunis dans la rue, il a laissé entendre qu’ils sont dans cette logique d’ébranler toute la République. Et qu’à la fin, le Mali sera complètement occupé par des djihadistes. « Beaucoup de ceux qui marchent sont avec les djihadistes », a-t-il déclaré. Comme quoi, il rejette à la fois les partielles et la dissolution de l’Assemblé nationale.

Le malaise au sein de l’hémicycle s’est surtout manifesté lors du vote de la résolution dont le point saillant consistait à réitérer le soutien des députés aux institutions de la République. Tenez-vous bien, contrairement aux votes précédents de la 6e législature, celui du 18 juin a enregistré plus de contres et d’abstentions.

 

Amidou KEITA

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Il faut des élections partielles……………………. On a suffisamment injecté des milliards dans les législatives……………… Aucun bailleur ne voudra refinancer les légslatives et les caisses de l’Etat sont vides……………………… Alors là où il y a eu des contestations, il faut reorganiser les élections!!!!!!!!!!!!!!!!

  2. Je ne vois pas de probleme. Ceux qui veulent demissionner peuvent le faire. On organisera des elections partielles pour les remplacer! Ceux qui ne veulent pas demissionner doivent continuer a’ remplir leurs mandats respectifs!!! CES DEPUTE’S ONT ETE’ ELUS CONFORMEMENT A’ LA CONSTITUTION DU MALI, LES RESULTATS DEFINITIFS DES LEGISLATIVES ONT ONT DECLARE’S PAR LA COUR CONSTITUTIONNELLE ET LES ELUS ONT PRETE’ SERMENT POUR DEVENIR DEPUTE’S! IL Y A CERTES UNE CRISE POLITIQUE MAIS ON NE PEUT PAS FORCER LA MAIN AUX ELUS DU PEUPLE! ILS PEUVENT DEMISSIONNER VOLONTAIREMENT POUR AIDER A’ RESOUDRE LA CRISE MAIS S’ILS REFUSENT DE DEMISSIONNER, LE PRESIDENT PEUT DISSOUDRE TOUT LE PARLEMENT. SINON NOUS SOMMES TOUS OBLIGE’S DE LAISSER CES DEPUTE’S FAIRE LEURS MANDATS RESPECTIFS DE 5 ANS!!!
    AW BE’ KA SABALI!!!!

  3. Ce qui reste certain, les députés qui se trouvent bien élus devraient refuser de travailler avec les députés mal élus, c’est cela aussi le patriotisme, comment peut-on accepter de laisser un député mal élu d’être président de la deuxième institution du pays, si on n’est pas laxiste? C’est dommage de voir des hommes comme çà au sein de cette grande institution du pays, nous sommes tombés trop, trop, trop bas en oubliant patriotisme, sincérité, justice et honnêteté, à ce niveau ces mots ont leur sens sans équivoque.

    • YACOU, LES DEPUTE’S NE TRAVAILLENT PAS POUR D’AUTRES DEPUTE’S. ILS TRAVAILLENT POUR LE MALI EN GENERAL ET POUR CELLES ET CEUX QUI LES ONT ELUS EN PARTICULIER!!!!!
      MEME LA GRANDE FAMILLE COULOUBALILA AUSSI COMPTE DES CONS DANDS SES RANGS!!!!!

  4. 👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍
    ! ! ! ! ! ! ! !
    EH BIEN NOUS …NOUS DISONS , MAINTENANT QUE NOUS AVONS ETES RETABLIS DANS NOS DROITS ….QUE LE MALI DEVRAIT PAYER CE QUE L ON NOUS A VOLE …DEPUIS …20 ANS !
    ….ET NOUS NE SOMMES PAS LES SEULS …
    CAR L ETAT LUI MEME A ETE VOLE …👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍
    ET LA BANQUE BMS SA …AUSSI …A LA FINALE ! 👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍
    ET LES VOLEURS …POUR SE “”GARANTIR”” AVAIENT MEME PAYE LE PATRON DE LA CCJA A ABIDJAN ..QU IL A FALLU ENVOYER DEVANT UN JUGE ….AU BOUT DE HUIT ANS AVANT D ETRE JUGES …

    ….ET SANS QUE BHM SA NE DISE UN MOT …COINCEE QU ELLE ETAIT DEVANT LES HUIT CENT PAGES DE PREUVES QUI ACCOMPAGNAIENT NOTRE DOSSIER !
    👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍

    https://www.koaci.com/article/2019/12/11/cote-divoire/economie/cote-divoire-la-cour-commune-de-justice-darbitrage-de-lohada-retablit-dans-ses-droits-une-entreprise-ivoirienne-spoliee-au-mali-depuis-15-ans_137549.html

    😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂
    ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !
    ….ET IL SEMBLERAIT MEME QUE NOS VOLEURS AIENT EU UN OU DEUX COMPLICES AU SEIN DE LA BCEAO …( ? ? ? ) …CAR LA BCEAO AU BOUT DE QUATRE MOIS ET DEMI …APRES AVOIR RECEPTIONNE NOTRE COURRIER … NOUS DIT LE 17 JANVIER 2010 PAR COURRIER 000070 …NOUS SUGGERE DE NOUS EN REFERER AUX AUTORITES JUDICIAIRES COMPETENTES …! ! ! !
    ELLE NE SAVAIT PEUT ETRE PAS QUE A BAMAKO …LE COMMANDANT NIANAN DEMBELE NOUS A ECRIT LE 27 AVRIL 2009 LE COURRIER 080/2PEF-DEF …NOUS SIGNALANT LUI QUE 38 PLAINTES PENALES AVAIENT QUITTE SON BUREAU DU POLE ECONOMIQUE ….( ! ! ! ! ! ! ) 😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜
    …ON EN RIGOLE MAINTENANT …MAIS …PAS SUR LE MOMENT !

    CAR L AFFAIRE A LA CCJA …DEPOSEE EN OCTOBRE 2010 …NE SERA OUVERTE QU EN 2018 …PAR L ARRET 191 DU 25 OCTOBRE ! ….DEUX ARRETS REFUSANT LE DEBAT AYANT PRECEDE LEDIT 191 …
    👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍
    ET ….COMBIEN DE MILLIARDS “”EFFACES”” DE NOTRE CAISSE ……

    …MAINTENANT ….IL FAUDRA BIEN QUE LES ACTEURS DE CETTE TRES MAUVAISE “” SOUPE”” EXPLIQUENT COMMENT ILS SONT ARRIVES A JUGER CONFORMES LES CHIFFRE DONNE PAR LA BHM SA …””CONFORMEMENT”” A LA LOI PRIVILEGE 08/005 DU 8 FEVRIER 2008 ….

    ALORS QUE L’ON SAIT EN PLUS,QUE C’EST LORSQUE LE PROJET DE LOI A ETE TRANSMIS AU MINISTRE DE LA JUSTICE POUR LES OBSERVATIONS D’USAGE, QU UN CONSEILLER TECHNIQUE DU MINISTRE A FAIT DES OBSERVATIONS SUR LES VIOLATIONS DE CETTE LOI EN MATIERE DU DROIT DES AFFAIRES ET DE LA CONSTITUTION DE NOTRE PAYS. ….
    ET QUE SES NOTES ET OBSERVATIONS SERONT PUREMENT ET SIMPLEMENT ECARTEES !

    ET QU EN PLUS DU FAIT QUE LA LOI ARRIVAIT UN MOIS APRES LE DEPOT PAR DES EXPERTS DU FRUIT DE LEUR TRAVAIL DE UN MOIS ET DEMI …DEPOSE A LA COUR D APPEL LE 8 JANVIER 2008 …QUI AVAIENT DIT QUE BHM SA DEVAIT A LA S.I.C.G MALI 1, 707 MILLIARDS …

    ET QUE CE CHIFFRE SERA CONFIRME LE 14 MARS 2019 PAR LA CCJA DANS SON ARRET 68 …
    10 ANS APRES !

    QUE LE MEME JUGE ISSOUFI TOURE AVAIT CONDAMNE LA MEME BHM SA TROIS ANS AVANT POUR SA CARENCE A FOURNIR DES PREUVES ( AVEC L ARRET 91 DU 21 AVRIL 2006 )…( LA BANQUE N AVAIT PU FOURNIR LES JUSTIFICATIFS DE VENTE DE 14 , 91 MILLIARDS DES HALLES DE BAMAKO )…
    CONDAMNATION A PAYER 500 000 F CFA /JOUR DE RETARD …JAMAIS PAYEE …

    QUE LE 5 DECEMBRE 2006 LE JUGE DRAMANE COULIBALY DISAIT LUI DANS SON RAPPORT AVOIR ETABLI UN CERTIFICAT DE CARENCE POUR BHM SA …LE 13 JUILLET 2006 …..
    ……
    ALORS …COMMENT LA BHM SA A T ELLE PU CONVAINCRE LA COUR D APPEL QU ELLE DISAIT VRAI EN DISANT QUE S.I.C.G MALI DEVAIT 8, 666 MILLIARDS A LA BANQUE ?
    ….D AUTANT PLUS QUE TROIS MOIS APRES …LA MEME COUR D APPEL DIRA OUI A LA SAISIE DES HALLES DE BAMAKO ….😂😂😂😂 😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    …..ALORS QU ELLE AVAIT JUGE LE 21 AVRIL 2006 QU IL MANQUAIT DES JUSTIFICATIFS POUR LA VENTE TOTALE DES HALLES DE 14, 910 MILLIARDS …ET QU ELLE NE S ETAIT PAS TROMPEE …CAR BHM SA RACHETERA LES HALLES …QU ELLE DISAIT POURTANT AVOIR TOUTES VENDUES …4 MILLIARDS DE FRANCS !
    😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    …ALORS MAINTENANT …LE PRESIDENT ISSOUFI TOURE …EST DANS LA PANADE …
    DANS UNE TRES GROSSE PANADE …
    COMME MAITRE BASSALIFOU SYLLA …QUI LUI AVAIT POURTANT RECU LE 22 AOUT 2007 PAR HUISSIER LE CERTIFICAT DE PROPRIETE DES HALLES DE BAMAKO ….APPARTENANT A S.I.C.G SA ..A ABIDJAN …ET NON A S.I.C.G MALI …( ! ! ! ! )….QU IL A FAIT SAISIR …

    COMME MAITRE NAMAKORO …HUISSIER QUI A EFFECTUE LA SAISIE …ET QUI DEVRA EXPLIQUER COMMENT IL S EST ASSIS SUR L ARTICLE 32 DE L OHADA …

    COMME AGUIBOU BOUARE ….QUI A SIGNE LES FAUX ETATS DE CREANCES …
    COMME ….ET COMME …😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂
    👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍

    ………ET YACOUBA DIALLO DE L ACI ….ET LE VERIFICATEUR SIDI SOSSO DIARRA …QUI DE LEUR COTE ONT PROFITE DE L AUBAINE …EN REPRENANT LES TERRAINS MIS EN VALEUR PAR S.I.C.G MALI ….ET EN LES REVENDANT …ALORS QU IL DEVAIENT LES RENDRE …SUIVANT LA DECISION PRISE PAR LE TRIBUNAL DE PREMIERE INSTANCE DE COMMUNE III LE 23 AVRIL 2009 …..
    ….
    ET …LE YACOUBA A ETE REMERCIE …POUR CA OU POUR AUTRE CHOSE …PAR SON PATRON ..ATT QUI LE NOMMERA MINISTRE ! 😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂
    …..
    ET …CES GENS ONT MIGRE …..😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂
    CURIEUSEMENT !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here