Mali : l’avenir du Premier ministre en pointillé : La rupture est -elle désormais consommée ?

11

Les jours de Soumeylou Boubeye Maïga sont désormais comptés à la tête de l’Exécutif. Le gouvernement qu’il dirige est visé par deux motions de censure dont l’une portée par le parti au pouvoir, le Rassemblement pour le Mali (RPM).

Maliweb.net – La rupture est désormais consommée entre le Premier ministre et les députés. Les élus de la Nation veulent abréger son séjour à la Primature, à travers le vote d’une motion de censure contre son gouvernement.

Selon le site www.wikipédia.com, la motion de censure  est le principal moyen dont dispose un Parlement pour montrer sa désapprobation envers la politique du gouvernement et le forcer à démissionner, autrement dit pour témoigner de sa défiance envers le gouvernement en place. Depuis l’arrivée d’Ibrahim Boubacar Kéita au pouvoir en 2013, c’est la troisième fois que les députés déposent une motion de censure contre le gouvernement. Les deux premières fois ont été déposées par l’opposition.

Elle est cette fois-ci soutenue ou même portée par le parti au pouvoir, le Rassemblement pour le Mali (Rpm). Le Bureau politique de la formation dirigée par Dr BocariTréta, selon plusieurs sources concordantes, a donné quitus aux députés du parti de voter la motion de censure. Ce qui n’est pas surprenant pour qui connait la position du Rpm. La sortie de deux députés du parti du Tisserand la semaine écoulée est assez illustrative.

Le mal est déjà est fait

La pression s’accroit sur les épaules des députés, qui sont désormais devant leur responsabilité historique. Ils sont, pour l’une des rares fois soutenus, ouvertement par une partie de la population, qui les enjoigne à faire tomber le gouvernement. Il faut à ce niveau souligner que les élus de la Nation aussi jouent une partie de leur avenir politique. Déjà une campagne se prépare contre tout député qui votera contre la motion. Ce qui est sûr, le vote de la motion de censure par les députés de la majorité sera une première dans notre pays. En réussissant à faire partir le Tigre de Badalabougou, le parti du Tisserand veut contraindre le Chef de l’Etat à nommer un de leurs cadres à la Primature.

Que cette motion prospère ou pas, le mal est déjà est fait. Le  Premier ministre même s’il échappe à la motion de censure sera très affaibli. Surtout que celui-ci a eu la prouesse de se mettre tout le monde à dos.

Pour éviter une crise politique aux conséquences incalculables, le président de la République doit prendre le devant en négociant le départ de Soumeylou Boubeye Maïga. La dissolution de l’Assemblée Nationale comme on entend dans les coulisses n’est pas la mesure appropriée. Car les députés seront désormais perçus aux yeux d’une partie de l’opinion nationale comme des victimes.  Ce qui grossira sans nul doute le rang de l’opposition.

Par cette motion de censure, la formation dirigée par Dr BocariTréta veut s’affranchir de la tutelle du président de la République. Sinon comment comprendre la fronde du parti contre le Premier ministre ? A moins qu’Ibrahim Boubacar Kéita lui-même ne soutienne la démarche. Ce qui serait très curieux.  Elle s’explique aussi par la volonté des  cadres du parti de prendre leur destin en main.

Abdrahamane Sissoko/Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

11 COMMENTAIRES

  1. (V.) 15 Avr 2019 at 21:01
    Retenons :
    “1 – Son Excellence Soumeylou Boubeye MAÏGA nous a prouvé qu’il est à la fois aussi compétent, intègre que loyal”😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁

    Reprenons dans l’ordre…
    1 il serait, selon toi, COMPETENT😁😁😁

    Mais c’est pourtant lui, si j’ai bonne mémoire, qui à peine assis sur son fauteuil de PM, nous assurait de lancer sous son mandat “DE TERRIBLES ATTAQUES” sur les jihadistes 😁😁😁

    Et c’est lui aussi qui avait annoncé haut et fort lancer “DES OPÉRATIONS D’ENVERGURES DANS LE CENTRE DU PAYS”😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁

    Et c’est lui, pour finir, qui a eu L’INCONSCIENCE HISTORIQUE d’encourager la création des tristement célèbres milices Dogon armées (le boucher Toloba ne jure d’ailleurs que par SBM !), allant même jusqu’à les équiper de Kalachnikovs des Famas !!!

    Comme tu dis: Il est vraiment ……..COMPÉTENT !😁😁😁😁😁😁😁😁😁

    2 Il serait également, toujours selon toi, à la fois loyal et intègre !😁😁😁😁

    Et il est même tellement LOYAL et INTÈGRE😁, que c’est lui qui a exécuté DE BOUT EN BOUT et À LA LETTRE le désormais fameux FAUX-MARCHÉ DE DÉFENSE KAGNASSY (plus grand cambriolage d’État jamais perpétré au Mali !)

    Plus récemment, c’est également cet escroc qui a AIDÉ et APPUYÉ Zonkeba dans sa honteuse TRICHE lors des dernières élections …

    Comme tu dis, il est à la fois LOYAL et INTÈGRE !😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁

    Conclusion : TU NOUS A CONVAINCUS !😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁

    WALLAHI!😂

  2. Retenons :
    1 – Son Excellence Soumeylou Boubeye MAÏGA nous a prouvé qu’il est à la fois aussi compétent, intègre que loyal ;
    2 – Seuls les jaloux incapables et les corrompus-voleurs déçus souhaitent le départ de Son Excellence Soumeylou Boubeye MAÏGA ;
    3 – Mais jamais, aucun membre du RPM, hormis IBK, ni de l’opposition sordide, n’accédera au pouvoir dans la République du Mali.
    4 – Moussa MARA arrrive !
    Dingues !!

  3. Retenons :
    1 – Son Excellence Soumeylou Boubeye MAÏGA nous a prouvé qu’il est à la compétent, intègre et loyal ;
    2 – Seuls les jaloux incapables et les corrompus-voleurs déçus souhaitent le départ de Son Excellence Soumeylou Boubeye MAÏGA ;
    3 – Jamais, aucun membre du RPM hormis IBK, ni de l’opposition sordide, n’accédera au pouvoir dans la République du Mali ;
    4 – Moussa MARA arrrive !
    Dingues !!

  4. Certes, SBM mérite 1000 fois d’être dégagé, mais ne rêvons pas : Même parfaitement JUSTIFIÉ, son départ ne résoudra AUCUN des dramatiques problèmes qui mettent le pays à l’agonie !

    Le VRAI, le PRINCIPAL (et même le SEUL !) problème du Mali actuel, ce n’est son PM, mais le nullissime pseudo-président qui l’a nommé et mis en poste…😎😎😎

    N’oublions jamais qu’un PM, ça n’est jamais qu’un responsable AUX ORDRES d’un président…

    Et quand le président est LUI-MÊME un bon à rien, changer de PM (même si c’est justifié) ne résoud strictement rien !

    PS: La preuve : ON EN A DÉJÀ CHANGÉ……..5 FOIS EN 6 ANS !!!😁😁😁😁😁😁

  5. Si la démocratie c’est le pouvoir du peuple pour le peuple SBM n’est pas à sa place.
    La démocratie s’exerce dans le cadre d’une LOI FONDAMENTALE que chaque pays fait selon sa conception de la démocratie.
    La notre ne prône certes pas le pouvoir parlementaire pour permettre au parlement de désigner le chef du gouvernement,mais semi-présidentiel c’est à dire que le président de la république doit choisir le chef du gouvernement dans la majorité parlementaire qui peut sanctionner son choix s’il n’est pas de son camp en votant défavorablement pendant la présentation de la déclaration de politique générale.
    On sait que dans la pratique,ce n’est toujours pas l’ESPRIT de la constitution qui est respecté.
    ON CONSTATE DEPUIS 1992 QUE C’EST PLUTÔT LE RÉGIME PRÉSIDENTIEL QUI S’EXPRIME,SURTOUT PENDANT LA DÉCENNIE ATT.
    Le comportement de SBM accentue encore la violation de l’ ESPRIT de notre constitution.car il s’est imposé comme étant le véritable PATRON de la majorité sans avoir la légitimité électorale.
    Il s’est mis à dos toute la classe politique et l’opinion publique quand il s’est attelé à imposer un président illégitime aux maliens,une occasion ratée de donner une nouvelle direction au pays qui allait certainement éviter aux maliens toutes les atrocités qui se manifestent actuellement;empêcher la démocratie de s’exprimer en empêchant l’opposition de manifester son mécontentement ; avoir une majorité parlementaire mécaniquement,en puisant dans les rangs de certains partis,sans passer par les élections;tenter de diviser la communauté musulmane pour taire l’opposition de Mahmoud Dicko et le CHERIF DE NIORO..
    Tout cela sans avoir des résultats escomptés sur le théâtre de la sécurité au centre.
    Son impopularité est tout à fait légitime et doit partir n’eut été une connivence criminelle avec IBK contre notre pays suscitée par la France.
    S’il faut dissoudre l’assemblée nationale pour garder SBM,IBK le fera.
    La légitimité d’Ibk à être président de la république ne s’inspire plus de la confiance du peuple malien depuis août 2018,mais de la capacité de SBM soutenu par la France à tricher les élections pour imposer un LAQUAIS de la France.
    Un des éléments du compłot contre notre pays est le maintien de SBM dans l’exécutif.
    Il doit impérativement succéder à IBK pour que le plan français de division du MALI puisse s’exprimer valablement.
    Donc,faire partir SBM,c’est aussi affronter la France.
    L’idée selon laquelle IBK est derrière la motion de censure peut être vraie car il peut être tenté de se débarrasser de SBM tout en évitant les sanctions de son maître en rendant responsable sa majorité.
    S’il sanctionne la représentation nationale,c’est que la France aura eu un élément de pression sur lui.
    Le combat à mener ce n’est ni contre IBK,ni contre SBM mais contre la France.
    C’est vrai que pour gagner contre la France,il faut dégager tous les complices,pas seulement IBK et SBM,mais tous les francophiles qui sont autour.
    OSER LUTTER ,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  6. Si cela se confirme, il s’agirait du premier en son genre dans l’histoire de notre parlement. Ils ont illégitimement supporté la prolongation des mandats des débutés qui maintenant tentent une motion de censure contre eux. Preuve que rien ne saurait remplacer la justice!
    Le régime doit jouer carte sur table et faire face au vrai problème du pays, i.e la mauvaise gestion.
    Ceux qui disent que le premier ministre est un “travailleur”. Je n’ai aucune preuve de dire le contraire…sauf que nous avons vainement perdu plus de 186 concitoyens en trois jours. Nos écoles sont fermées depuis plus de trois mois. S’il est un “travailleur”, je ne suis pas sûr qu’il travaille pour le peuple malien.

  7. Afoudou izé a ecrit “Je pense que Soumeylou doit quitter son poste pour sauvegarder la paix sociale. En effet, nos agissements en commun (la culture) n’ont parfois rien à voir avec les règles d’étique et de sincérité”. Poutr toi la paix sociale c’est de laisser les gens voler, detourner le denier publique afin de s’enrichir sur le dos des pauvres? Parceque c’est ca “notre culture” corrompue du Mali? C’est triste de lire des idees de ce genre car Allah ne tolere pas le vol, la corruption et l’enrichissement illicite, alors qu’on nous dit que le Mali est a 95% Musulmans? C’est l’Islam de la corruption et du vol alors? Le probleme c’est Boua IBK ce n’est pas SBM. Je dirai a SBM de rester et de mourrir debout dans la dignite et l’honneur et ne jamais fuir devant la corruption, le detournement du denier publique et le nepotisme. La Mali nous appartient tous et en tant que fils du Mali je dis a SBM de se battre et de ne jamais courber l’echine devant quelques voleurs ou corrompus que ce soient! Le Mali c’est notre patrie, notre seul heritage commun et le seul pays de nos peres!

  8. Je pense que Soumeylou doit quitter son poste pour sauvegarder la paix sociale. En effet, nos agissements en commun (la culture) n’ont parfois rien à voir avec les règles d’étique et de sincérité. Quand au Mali on te déteste pour une raison ou une autre, il vaut mieux quitter. Ceux qui sont à la base du bras de fer, pourraient regretter un jour le départ de Soumeylou. Il n”est pas rare d’entendre dire, le Général Moussa est meilleur aux acteurs politique du mouvement démocratique.
    C’est, je pense, ce pan de notre culture qui plombe le Mali.

  9. Le roi MAUDIT de segou, tu sais tres bien que Boua IBK lui-meme est illegal et illegitime car il a vole avec l’appui de la CMA les elections faisant de la cour constitutionnelle et de la cour supreme des entites illegales et illegitimes et ensuite comme il a la majorite a l’Assemblee Nationale il est venu avec cette idee de prolongation de mandats en faisant de l’Assemblee Nationale une entite illegale et illegtitime. Tu as commence a comprendre ce que je disais depuis les dernieres elections. Maintenant que cette Assemblee Nationale illegale et illegitime se revolte contre ton Boua alors tu veux que de facon autoritaire et antidemocratique il dissout cette assemblee, Honte a toi si tu peux avoir honte avec ton QI inferieur a celui d’une vielle anesse. Au journaliste Sissoko, je dirai que le probleme de la gouvernance au Mali ce n’est pas un Premier Ministre ou un Deuxieme Ministre mais c’est Boua IBK qui est incapable et incompetent, regardes le nombre important de Premiers Ministres qui sont venus et partis en si peu de temps? C’est du jamais vu dans l’histoire d’aucune nation su terre. BOUA KA BLA!

  10. L’Assemblee Nationale actuelle est illegale et illegitime car son manda a Pris fin LE 31 decembre 2018!
    A la place d’IBK, j’aurais dissout l’Assemblee Nationale immediatement puis organiser dans les delais prevus par la Constitution des elections legislatives! NOUS FERONS CAMPAGNE POUR UNE NOUVELLE MAJORITE’ FAVORABLE A’ L’AGENDA DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET AU PROJET DE REVISION CONSTITUTIONNELLE. JE PENSE QUE LE TOUT PEUT ETRE FAIT EN TROIS MOIS!!!!!!!!!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here