Me Mountaga Tall face à la presse : «Le CNID ne sera pas absent au rendez- vous de 2018»

0
Mountaga Tall
Me. Mountaga Tall

Le président du Congrès d’initiative démocratique-Faso Yiriwaro (CNID- FYT), Me Mountaga Tall, ancien ministre, a présenté ses vœux de nouvel an à  la presse. C’était mardi le 16 janvier 2018 à la Maison de la presse. Il a souhaité que chacun s’implique pour la tenue et à bonne date d’élections démocratiques et transparentes.

Fidèle à une tradition qu’il a instaurée il y a une décennie, Me Mountaga Tall, président du CNID-FYT était face à la presse mardi dernier pour présenter ses vœux de la nouvelle année aux femmes et hommes des médias du Mali.

Au cours de cet échange, il a souhaité que cette année 2018 puisse apporter à notre cher Mali la sécurité, la paix, la réconciliation entre Maliens et la prospérité pour tous. Il a formulé les mêmes vœux à l’endroit de la presse qui, selon lui, joue de plus en plus un rôle de premier plan dans la sensibilisation contre le terrorisme et la consolidation des bases économiques et sociales de notre pays.

Selon le président du CNID- FYT, l’année 2017 a plongé notre pays dans une situation critique et inquiétante. Il regrette que l’année écoulé ait été caractérisée par le déplacement du centre de gravité des attaques terroristes du Nord vers le Centre, principalement dans les régions de Mopti et de Ségou.

Me Tall dit que cette insécurité se manifeste par la recrudescence des attaques de convois civils et militaires, des postes de sécurité, de pose d’engins explosifs improvisés, des enlèvements et des assassinats. Une autre conséquence de cette insécurité, aux yeux de l’ancien ministre, est l’absence subséquente de l’Etat dans de nombreuses localités. Il a estimé le bilan à plus de 700 personnes ont été tuées au cours de l’année 2017.

L’ancien ministre nourrit l’espoir que l’utilisation rationnelle des moyens et outils de la Loi de programmation militaire et de la sécurité combinée à des mesures de recrutement transparente et d’une formation de nos hommes mettront un terme à la comptabilité macabre des Maliens et des éléments des troupes des pays amis. Il pense que les retombées de la création de la force conjointe du G5 sont attendues avec impatience.

Parlant des élections à venir, le président Tall a dit que son parti sera au rendez-vous des joutes électorales. Avant de préciser que sa formation politique n’a pas d’engagement avec quelqu’un. Il a souhaité que les élections se tiennent à bonne date et qu’elles soient démocratiques et transparentes.

Y.S

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER